skip to content
Date
06 Aug 1948
Tags
London 1948

Gert Fredriksson - Canoe Kayak


Ce fut le début d’une remarquable participation olympique qui s’étendit sur quatre éditions des Jeux en tant qu’athlète, suivies d’une autre en tant qu’entraîneur. En effet, en1948, Gert Fredriksson débuta une carrière de canoéiste olympique qui allait devenir la plus accomplie de l’histoire.

Né dans la ville suédoise de Nyköping en 1919, il avait décroché sa première médaille en canoë senior en 1942. La non célébration des Jeux de 1940 et de 1944 fit que sa première participation olympique n’eut lieu qu’à 28 ans.

Il s’aligna dans deux catégories : le kayak en simple sur 1000 m et sur 10 000 m, la veille par une pluie battante quasi incessante.

Sa considérable puissance combinée à un style parfait et à une ingénuité tactique classait Fredriksson à part. Dans cette course, il décida tout simplement d’anéantir ses opposants, repoussant à la deuxième place le Finlandais Kurt Wires par plus de 30 secondes. Si cette performance imposante le fatigua, il n’en fit pas montre. Le lendemain, il était de nouveau à l’œuvre sur son kayak sur des courses plus courtes. Ce fut tout d’abord une série éliminatoire dans laquelle, pour se qualifier en finale, il n’avait qu’à terminer dans les quatre premiers. À 50 m de l’arrivée, confortablement installé en quatrième position, il se lança soudain dans un sprint forcené pour s’approprier la première place.

Les autres concurrents hochèrent la tête, se demandant ce qui pouvait bien le pousser à un tel effort alors même que sa qualification lui était acquise. Mais Fredriksson savait ce qu’il faisait. En l’espace de quelques secondes, il avait démontré sa vélocité, sa puissance et sa forme et prit ainsi un avantage psychologique sur les autres concurrents.

La finale prouva qu’il avait raison puisque le canoéiste suédois gagna par plus de six secondes d’avance. Dans un sport où la marge gagnante d’une à deux secondes est déjà considérable, ce fut une victoire stupéfiante. Aucun champion olympique sur plus de 1000 m n’est parvenu depuis à réaliser une telle marge.

La carrière de Fredriksson se poursuivit dans la même veine : une médaille d’or et d’argent en 1952 et, en 1960, deux autres titres de champion olympique. Il avait 40 ans. Quatre ans plus tard, il était de retour aux Jeux à Tokyo, à titre d’entraîneur de l’équipe de son pays.

back to top