skip to content
Getty Images
Date
12 févr. 2018
Tags
Actualités Olympiques, JOJ
PyeongChang 2018

La star du snowboard Hailey Langland prête à décoller à PyeongChang

Depuis qu’elle a participé aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver (JOG) en 2016, la snowboardeuse américaine Hailey Langland a vu sa carrière atteindre des sommets de plus en plus hauts. Elle a même atteint son Everest l’an dernier aux X-Games d’hiver, où elle a décroché une médaille d’or en big air. La jeune fille de 17 ans raconte à olympic.org son #YOGjourney de Lillehammer à PyeongChang, la plus grande scène qui soit.

Comment votre expérience des JOJ d’hiver de Lillehammer 2016 vous a-t-elle aidée à vous adapter à la compétition de PyeongChang ?

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse ont certainement été un signe avant-coureur de ma présence ici. S’il y a bien quelque chose que j’ai retenu de Lillehammer, c’est de bien moins stresser que lorsque j’y étais. J'étais super tendue dans ma tête quant à ma prestation et j’ai terminé à la huitième place, ce qui montre clairement que je n’avais pas confiance en moi. Maintenant que je suis là, je veux simplement m’amuser, vivre l’expérience et en profiter pleinement.

Getty Images
Est-il plus facile de venir aux Jeux après avoir déjà vécu cette expérience des JOJ ?

Cela aide assurément, car il y a beaucoup de similitudes entre les Jeux Olympiques de la Jeunesse et les Jeux Olympiques d’hiver. Je suis déjà habituée à des choses, comme la sécurité et les conditions de vie au village olympique, et c’est donc plutôt agréable d’avoir eu ce petit avant-goût.

Getty Images
Quelles sont vos premières impressions sur PyeongChang 2018 ?

Tout le monde ici est très gentil ! Tout le monde se salue. Ils sont vraiment heureux d’avoir les Jeux, c’est vraiment cool. Tous les athlètes des autres pays semblent aussi très emballés.

C’est sympa d’avoir Jamie Anderson, médaillée d’or de Sotchi 2014, comme coéquipière ?

Jamie a certainement joué cette semaine le rôle de coach de vie. Je l’ai rencontrée vers 14 ans lors de mon premier US Open et depuis, elle m’a toujours prise sous son aile. Elle me donne toujours d’excellents conseils - même si ce sport est très individuel, nous nous soutenons les unes les autres. J’ai l’impression que c’est davantage un sport d’équipe, tout simplement parce que chacune d’entre nous se soucie vraiment des autres et veut que les autres réussissent.

Quels sont vos objectifs aux Jeux ?

Honnêtement, j’ai déjà atteint mon objectif, qui était de faire partie de l’équipe cette année. Je suis donc là simplement pour m’amuser, présenter mon style de glisse et essayer de prendre un maximum de plaisir.

Getty Images
Y a-t-il quelque chose que vous attendez avec impatience lors de ces Jeux ?

J’ai vraiment hâte de pouvoir m’imprégner de la culture coréenne. On n’a pas trop l’occasion de venir dans ce genre d’endroit, surtout un lieu aussi reculé que PyeongChang. Mais ça va être vraiment sympa. J’ai hâte aussi de découvrir la cuisine coréenne et peut-être d’apprendre quelques mots de la langue. Je ne tiens vraiment plus en place !

back to top En