skip to content
HWANG Young-Cho
HWANG Young-Cho

Young-Cho HWANG

  • O 1
  • A 0
  • B 0

En arrivant à Barcelone pour les Jeux Olympiques en 1992, le Coréen Young-Cho Hwang n'est pas encore très connu dans le monde de la course à pied longue distance. Il n’a que quatre marathons à son actif, et une victoire en 1991 aux Universiades d’été.

Encouragés par près d’un million de spectateurs

La course du marathon de cette édition prend son départ à Mataraó, petite station balnéaire située à 30km au Nord de Barcelone. Comme souvent, les organisateurs ont choisi un parcours qui met en valeur les plus beaux monuments et avenues célèbres de la ville : l'église de la Sagrada Família, le Passeig de Gràcia, la Rambla, ou la Place de Sant Jaume. Concentrés sur leur course, les coureurs n'ont cependant pas le temps de profiter du paysage.
Arrivant dans les rues de la cité catalane après trente kilomètres, ils sont encore une dizaine à prétendre à la première place. Sur les bords de la route, ce sont presque un million de spectateurs qui encouragent les athlètes le long des 42,125 km de course !

Le marathon le plus lent de l'histoire depuis 1968

En ce jour d'août, Young-Cho est en forme, passant en tête aux 5e et 10e kilomètres puis de nouveau aux 35e et 40e. Le rythme de la course n’est pas très rapide à cause de la chaleur et les deux derniers kilomètres sont terribles. Du bas de la ville, les coureurs doivent rejoindre la colline de Montjuïc et le stade olympique où se trouve la ligne d'arrivée.
Dans la dernière montée, Young-Cho réussit à prendre quelques longueurs d'avance sur le champion du monde en titre, le Japonais Koichi Moritshita. La clameur du stade olympique accueille l'entrée du Coréen sur la piste d'athlétisme. C'est presque au sprint que ce dernier s'impose devant le Japonais et l'Allemand Stephan Timo Freigang.
Les huit premiers de la course se tiennent en moins de 80 secondes. En 2 heures 13 minutes et 23 secondes, le Coréen boucle en vainqueur le marathon olympique le plus lent de l'histoire depuis celui de 1968.
Á 22 ans, Young-Cho Hang décroche le titre suprême et la plus belle récompense de sa carrière sportive. Blessé, il ne peut se qualifier pour les Jeux Olympiques en 1996 et met un terme à sa carrière.

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 2:13:23
    Athlétisme
    marathon hommes


back to top