skip to content
LI Xiaoxia
LI Xiaoxia

Xiaoxia LI

  • O 1
  • A 0
  • B 0

Quand Ding Ning et Li Xiaoxia se sont affrontées en finale du simple de tennis de table féminin, la Chine était sûre de remporter l’or et la scène était prête pour une prestation désormais classique.

La victoire de ce pays ne crée sans doute pas la surprise, mais Li n’a tout de même pas manqué de provoquer la stupéfaction en s’imposant 4-1 à Ding, championne du monde en titre, au terme d’une performance agressive et concentrée dans l’ExCel.

Au cours d’une finale enflammée, Ding a récolté un carton rouge et reçu un point de pénalité pour avoir utilisé sa serviette durant une période de non-pause.

Ceci témoigne de la tension qui peut assaillir même les plus grandes athlètes, elle a récolté plusieurs autres pénalités durant le match pour ne pas avoir lancé la balle suffisamment haut durant un service. En conséquence, son jeu est devenu timide et elle s’est déconcentrée face à la puissance de Li au point de littéralement s’effacer vers la fin de la finale.

Après 24 ans de domination dans ce sport dont l’inscription au programme olympique remonte aux Jeux à Séoul en 1988, Li représente la plus récente génération de championnes olympiques de tennis de table, passe-temps national chinois.

Née l’année même où le tennis de table a été admis aux Jeux, Li commence à jouer à sept ans. Devenue une attaquante droitière puissante et véloce, en 2001, elle intègre l’équipe nationale chinoise.

En 2008, elle décroche le titre de la Coupe du monde et la même année obtient une place de remplaçante aux Jeux Olympiques à Beijing où la Chine récolte l’ensemble des médailles féminines et l’or par équipe.

Néanmoins cette joueuse du club de Jiangsu Wuxi Shanhe qui a longtemps joué en deuxième position derrière Ding semble justement ne devoir être connue que sous le nom de Mademoiselle numéro deux, d’autant plus qu’en 2011 elle ne revient des championnats du monde qu’avec la médaille d’argent.

En dépit de cette rivalité, elle a à son actif le titre en simple des Jeux asiatiques de 2010 et détient un titre de la Coupe du monde auquel viennent s’ajouter plusieurs victoires dans le Tour pro de l’ITTF.

Après sa victoire stupéfiante à Londres, elle déclare : « Je suis extrêmement ravie. C’est mon rêve depuis que je suis toute petite. Je désirais tant être une championne olympique. Ding et moi sommes au même niveau, mais aujourd’hui ma performance a été meilleure que celle que je prévoyais. »

« Je n’ai jamais aussi bien joué, » ajoute-t-elle. « Je veux bien croire que la plupart des gens s’attendaient à ce que Ding gagne car elle avait remporté les derniers matches. »

La performance de Li qui la classe au plus haut niveau de sa carrière est d’autant plus plaisante pour elle que c’est devant Ding qu’elle avait dû s’effacer aux Championnats du monde de 2011.

Cela ne l’empêche pas de déclarer : « Aujourd’hui, je suis parvenue à égalité. J’étais déterminé à l’emporter et je n’ai pas renoncé. Après tout, les Jeux sont une chance unique dans la vie. »

« Je suis passé par bien des aléas et des difficultés pour réaliser mon rêve. Mais finalement j’ai fait ma propre conquête. Ceci prouve que persister apporte le succès. »

« Je rêvais de ma participation olympique. Je tenais tant à me présenter sur la scène olympique devant le monde entier et faire mes preuves. »

Quand on lui a demandé comment elle réconforterait Ding, affligée par sa défaite, Li a répondu : « Nous sommes d’excellentes joueuses. Je crois qu’elle se remettra rapidement car l’épreuve par équipe n’attend pas et le moment est venu de démontrer notre esprit d’équipe. »

Malgré sa victoire, l’étiquette de Mademoiselle Numéro 2 subsiste quand même. Dans le classement mondial féminin publié par la Fédération internationale de tennis de table, Li demeure en deuxième position mais on peut prévoir qu’elle ne tardera sans doute pas à devenir numéro 1.

Plus


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O
    Tennis de table
    simple femmes
    O
    Tennis de table
    par équipes femmes


back to top