skip to content
Water-polo


Histoire Le water-polo s’est développé dans des formes différentes aux États-Unis et en Europe. Le jeu européen est aujourd’hui universellement reconnu.

Des débuts… virils !

Le water-polo est aujourd'hui un sport d'engagement… il l’était encore plus à ses débuts ! Les bagarres entre joueurs étaient fréquentes, voire habituelles. En 1897, le New-yorkais Harold Reeder formule les premières règles américaines de la discipline. Celles-ci visent à en réduire les aspects les plus violents.

Le polo se jette à l'eau

Aux débuts, les joueurs grimpaient sur des tonneaux flottants semblables à des chevaux factices et lançaient la balle avec des bâtons en forme de maillets. De fait, le water-polo ressemblait beaucoup au polo équestre, d’où son nom. Aux États-Unis, il est d’abord dénommé "softball water polo" en raison de l’utilisation d’une vessie gonflée en guise de balle.

Le water-polo aujourd'hui

Le water-polo se développe aux États-Unis et en Europe, sous deux formes différentes. Le style européen, plus rapide et moins dangereux, finit par s’imposer. C'est cette version qui est aujourd’hui pratiquée universellement. Elle propose des matches de quatre périodes, durant chacune huit minutes. Et les équipes comptent sept joueurs.

Histoire olympique

Le water-polo fait ses débuts olympiques aux Jeux de 1900 à Paris. Il n’est pas concouru en 1904 mais sera présent par la suite à chaque édition des Jeux Olympiques.
Depuis cette époque, les Hongrois sont de loin les meilleurs ambassadeurs de cette discipline. Entre 1928 et 1980, ils remportent des médailles à tous les Jeux. Entre 1932 et 1976, ils décrochent même six des dix médailles d’or disponibles.

En 2000 à Sydney, la Hongrie effectue un retour remarqué en gagnant sa septième médaille d'or de water-polo. La même année, le water-polo féminin fait sa première apparition officielle aux Jeux Olympiques, 100 ans après les débuts de cette discipline.

Plus


Galerie

Waterpolo Femmes - Tour Préliminaire - Groupe B
Image Alt Text

Waterpolo Femmes - Tour Préliminaire - Groupe B

L'Hongroise Dora Antal se bat pour la balle avec Huanhuan Ma de la République Populaire de Chine lors d'un match de Waterpolo Femmes du tour préliminaire du Groupe B entre la République Populaire de Chine et la Hongrie le Jour 4 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au centre aquatique Maria Lenk, le 9 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Waterpolo Hommes - Tour Préliminaire - Groupe A
Image Alt Text

Waterpolo Hommes - Tour Préliminaire - Groupe A

Le Grecque Angelos Vlachopoulos passe la balle devant le Serbe Stefan Mitrovic lors d'un match préliminaire du Groupe A entre la Serbie et la Grèce le Jour 3 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au centre aquatique Maria Lenk, le 8 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Waterpolo Hommes - Tour Préliminaire - Groupe A
Image Alt Text

Waterpolo Hommes - Tour Préliminaire - Groupe A

L'Hongrois Kriszrian Manhercz et l'Australien Jarrod Gilchrist jouent la balle lors d'un match préliminaire du Groupe A entre l'Hongrie et l'Australie le Jour 3 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au centre aquatique Maria Lenk, le 8 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Waterpolo Hommes - Tour Préliminaire - Groupe B
Image Alt Text

Waterpolo Hommes - Tour Préliminaire - Groupe B

Tony Azevedo des Etats-Unis d'Amérique passe la balle lors d'un match préliminaire du Groupe B entre les Etats-Unis d'Amérique et l'Espagne le Jour 3 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au centre aquatique Maria Lenk, le 8 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
Getty Images
Entraînement au Water-polo
Image Alt Text

Entraînement au Water-polo

Les membres de l'équipe Olympique féminine Australienne de Water-polo s'entraînant au Stade Aquatique Olympique, le 3 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil
Getty Images
Entraînement au Water-polo
Image Alt Text

Entraînement au Water-polo

Les membres de l'équipe Olympique féminine Australienne de Water-polo s'entraînant au Stade Aquatique Olympique, le 3 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil
Getty Images
Plus

back to top En