skip to content
VEZZALI Valentina
VEZZALI Valentina

Valentina VEZZALI

  • O 6
  • A 1
  • B 2

Valentina Vezzali est surnommée le « Cobra » dans son Italie natale en raison de sa rapidité et de sa précision sur la piste d'escrime. Valentina Vezzali, policière à Rome le jour, est devenue une héroïne nationale et une célébrité grâce à son remarquable record olympique et son haut niveau dans un sport qui est largement dominé par l'Italie.

Même avant Londres 2012, elle était la seule femme à avoir remporté trois médailles d'or d'affilée en fleuret à Sydney en 2000, à Athènes en 2004 et à Beijing en 2008, ce qui fait incontestablement d'elle la meilleure fleurettiste de l'histoire de ce sport. Mais Valentina Vezzali, qui était le porte-drapeau de son pays pour les Jeux, n'a pas réussi à conserver son titre et a décroché le bronze derrière ses coéquipières italiennes Elisa Di Francisca, sacrée championne, et la médaillée d'argent, Arianna Errigo. Cela dit, c'est en participant à cette équipe d'escrime de rêve que Valentina Vezzali, 38 ans, a décroché sa sixième médaille d'or olympique, ce qui lui confère un record de neuf médailles au total, dépassant la récolte olympique de sa compatriote Giovanna Trillini.

Valentina Vezzali a commencé l'escrime alors qu'elle n'avait que six ans à Jesi, une ville italienne de la région des Marches qui a pour tradition de produire d'excellents épéistes – un exploit que Valentina Vezzali doit à l'influence de son ancien entraîneur Ezio Triccoli, qui a appris l'escrime au camp de prisonniers de Zonderwater en Afrique du Sud lors de la deuxième Guerre mondiale. En plus de ses exploits olympiques, elle a également remporté treize médailles d'or en Championnats du monde d'escrime et neuf en Championnats d'Europe.

Apparemment crainte par ses coéquipières, Valentina Vezzali, qui concourt pour le club Fiamme Oro de Rome, confie qu'elle prie son père et chante toute seule avant les compétitions. Elle met sa domination au fleuret uniquement sur le compte du travail acharné qu'elle fournit. Cela dit, le talent joue également un rôle. Sur la piste, elle devient elle-même – une grande maîtrise de la tactique avec une forte concentration, elle utilise les frappes avec précision et une vitesse éclair pour déjouer des adversaires plus grandes et plus athlétiques, en particulier en contre-attaque.

Les arbitres, tout comme ses opposants, ne sont pas tranquilles face à elle, car la championne du monde met rarement longtemps à donner son avis et à montrer son mécontentement lorsque les décisions vont contre elle. Valentina Vezzali confie qu'avoir perdu le titre en fleuret individuel est une déception. Mais avec le record de 39 médailles olympiques et en Championnats du monde détenu par Edoardo Mangiarotti en ligne de mire, elle semble ne pas en avoir terminé avec l'escrime, d'autant plus qu'elle a fait le vœu d'être à Rio en 2016.

Valentina Vezzali – décrite par le président du CIO, Jacques Rogge, comme l'une des athlètes qui s'est distinguée et dont les exploits ont illuminé l'édition des Jeux Olympiques de 2012 à Londres – a déclaré : « Quand il y a un problème, je veux le résoudre. »

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O
    Escrime
    fleuret par équipes femmes
    B
    Escrime
    fleuret individuel femmes
  • O
    Escrime
    fleuret individuel femmes
    B
    Escrime
    fleuret par équipes femmes
  • O
    Escrime
    fleuret individuel femmes
  • O
    Escrime
    fleuret par équipes femmes
    O
    Escrime
    fleuret individuel femmes
  • O
    Escrime
    fleuret par équipes femmes
    A
    Escrime
    fleuret individuel femmes

back to top En