skip to content
LIGETY Ted
LIGETY Ted

Ted LIGETY

  • O 2
  • A 0
  • B 0

Le « king » du slalom géant

Champion olympique du combiné à Turin en 2006, Ted Ligety est devenu le meilleur géantiste du monde. Il l’a confirmé le 19 février 2014 en remportant l’or des Jeux de Sotchi.

Grandir à Park City

Quel plus bel endroit pour grandir que la station olympique de Park City, dans la chaîne Wasatch, au coeur des montagnes rocheuses de l’Utah ? Sur les plaques d’immatriculation de cet état, est inscrit « greatest snow on earth » (la meilleure neige au monde) et c’est là que Ted Ligety passe son enfance. Bien sûr, il adore le ski, il est doté d’un talent naturel précoce, il aime la course et il se montre très vite compétitif, intégrant au plus jeune âge la « Winter sports school » de sa station, dont l'objectif est d’amener les élèves aux meilleurs niveaux d’études et d’excellence sportive. Sorti diplômé en 2002, Ted en est aujourd’hui un des ambassadeurs.

Champion olympique à Turin

Repéré pour ses qualités, et notamment sa façon spectaculaire de découper les courbes, Ted Ligety brille en équipe des USA juniors puis dispute sa première épreuve de Coupe du Monde à 19 ans, le slalom géant organisé le 22 novembre 2003 dans sa propre station qui a accueilli quelques mois plus tôt les épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques de Salt Lake City. Ligety est par la suite aligné dans trois disciplines, le géant, le slalom et le combiné, et s’installe peu à peu parmi les meilleurs spécialistes. Mais il choisit le 14 février 2006 pour signer sa première grande victoire : la médaille d’or olympique du combiné, en prenant la 32e place en descente puis en réalisant une performance époustouflante dans les deux manches du slalom pour devancer sur le podium de Sestrière le Croate Ivica Kostelic et l’Autrichien Rainer Schönfelder.

Des globes et un triplé mondial

C’est finalement en slalom géant que les qualités du champion américain s’expriment le mieux. Sa première victoire en Coupe du monde dans cette discipline intervient le 5 mars 2006 à Yongpyong (République de Corée), ouvrant une série royale qui le voit remporter cinq fois le globe de cristal de la spécialité (2008, 2010, 2011, 2013, 2014), aligner les victoires (22 en tout jusqu’à la fin de la saison 2014) et gagner deux titres de champion du monde, dans la discipline en 2011 et 2013. Ted Ligety réalise par ailleurs un triplé historique aux Championnats du monde FIS de Schladming (Autriche) 2013 en remportant également le super-G et le super-combiné.

Confirmation à Sotchi

« Le géant, c’est ma discipline. Je me dois de gagner » déclare Ted Ligety à Rosa Khutor, deux jours avant la course olympique. Le 19 février 2014, dossard n°7 sur le dos, il creuse des écarts impressionnants en 1ère manche. Sur le second tracé, il reste sûr et rapide pour l’emporter avec une avance conséquente sur deux français, Steve Missilier à 48/100e et Alexis Pinturault à 64/100e. « C’est fait ! » déclare Ligety. Après son triomphe à Sotchi, il met un point d’honneur à remporter les deux derniers géants de la coupe du monde 2013-2014. Ted Ligety n’est pas prêt de céder son sceptre !

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 2:45.29
    Ski
    slalom géant hommes
  • O 3:09.35
    Ski
    combiné alpin hommes


back to top