skip to content
Sydney 2000 Relais de la flamme Getty Images

Concept et particularité du parcours

Allumée à Olympie, la flamme est relayée pendant une dizaine de jours en Grèce.

Le relais visite ensuite 12 états et territoires insulaires d’Océanie, à commencer par Guam où la flamme atterrit le 22 mai. Du fait de tensions politiques sur place, le comité d’organisation annule l’étape à Fiji, originellement prévue entre Tonga et la Nouvelle-Zélande. En Nouvelle-Zélande, dernière étape avant l’Australie, le relais démarre le 5 juin dans les neiges de Coronet Peak à Queenstown sur l’Île du Sud. Il se termine le 7 juin à Auckland, sur l’Île du Nord.

Le 8 juin, la flamme atteint l’Australie à Yulara et le relais démarre à proximité du rocher sacré d’Uluru également connu sous le nom d’Ayers Rock. Nova Peris-Kneebone, médaillée d’or en hockey aux Jeux d’Atlanta en 1996, effectue pieds nus la première étape du relais sur sol australien en marque de respect pour le peuple aborigène dont elle est issue.

La flamme parcourt le pays pendant 100 jours dans plus de 1000 villes et banlieues. Les modes de transport incluent une section à dos de chameau à Broome, un voyage en chemin de fer à travers la Plaine de Nullarbor à bord de l’Indian Pacific et une escapade en surfboat dans les rouleaux de Bondi Beach à Sydney.

Le 15 septembre, lors de la Cérémonie d’ouverture des Jeux, la flamme est emmenée dans le stade par Betty Cuthbert en fauteuil roulant poussé par Raelene Boyle. Dawn Fraser, Shirley Strickland, Shane Gould et Debbie Flintoff-King se succèdent pour transmettre la flamme à Cathy Freeman. Cette dernière gravit une série d’escaliers, se positionne au centre d’un bassin circulaire peu profond et allume à même l’eau les 150 buses du brûleur situé juste en dessous. Un cercle de feu émerge autour de l’athlète avant que la vasque toute entière ne s’élève jusqu’au sommet du stade et y brûle pendant toute la durée des Jeux.

Sydney 2000 Parcours du relais IOC

Date de début : 10 mai 2000, Olympie (Grèce)
Date de fin : 15 septembre 2000, Stade Olympique, Sydney (Australie)
Premier relayeur : Lambros Papakostas, participant aux Jeux en athlétisme (1992, 1996)
Dernier relayeur : Cathy Freeman, participante aux Jeux en athlétisme (1992, 1996, 2000), médaillée d’or à Sydney 2000 et d’argent à Atlanta 1996.
Nombre de relayeurs : ~900 en Grèce, ~1'500 en Océanie, 11'000 en Australie
Recrutement des relayeurs : En Australie, le programme Community Torchbearers permet au grand public australien de nommer des personnes qui ont réalisé des exploits ou œuvré pour le bien commun. 6'000 relayeurs sont sélectionnés à travers ce programme sur un total de plus de 43'000 nominations.
Le reste des relayeurs est désigné au travers des sponsors, partenaires médias et du comité d’organisation ou sont des olympiens. Environ 7% des relayeurs sont d’origine aborigène ou issus du peuple du détroit de Torrès.
Distance : 1’696 km sur terre et 463 milles marins en Grèce, ~17'000 km en Océanie, 27'000 km en Australie.
Pays traversés : Grèce, Guam, Palau, États fédérés de Micronésie, Nauru, Iles Salomon, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Vanuatu, Samoa, Samoa américaines, Iles Cook, Tonga, Nouvelle-Zélande, Australie.
Sydney 2000 Torche IOC Description : La torche tire son inspiration de l’Opéra de Sydney, du bleu de l’Océan Pacifique et du boomerang. Elle est composée de trois couches de matériaux différents. La couche intérieure est en acier inoxydable et renferme le système d’alimentation. La couche intermédiaire de couleur bleue est en aluminium anodisé et contient le réservoir à combustible. La couche extérieure est en aluminium traité. Ces trois couches représentent la terre, l’eau et le feu. L’emblème des Jeux figure sur le haut de la torche.
Couleur : Blanc, bleu, argent
Longueur : 77,5 cm
Composition : Acier, aluminium
Combustible : Mélange de propane et butane. La durée de combustion est de 20 minutes.
Designer / Fabriquant : Blue Sky Design / GA & Harrington
Le saviez-vous ? La torche est dotée d’un système de sécurité. Si elle reste retournée ou couchée sur le sol plus de dix secondes, elle s’éteint automatiquement.

Le saviez-vous ?

  • Grâce aux efforts du Dr. Andy Thomas, astronaute de la NASA natif d’Australie, une version spéciale de la torche et un drapeau portant l’emblème des Jeux sont emmenés dans l’espace une dizaine de jours en mai 2000 lors du voyage de la navette spatiale Atlantis vers la Station spatiale internationale.
  • La flamme effectue le 27 juin 2000 un voyage sous-marin de 2 minutes 40 sur la Grande barrière de corail non loin de Cairns. Un système de fusée éclairante brûlant à 2'000°C maintient et rend la flamme visible sous l’eau.
  • Le concept de la vasque olympique et de son allumage est imaginé en 1993 déjà alors que Sydney vient d’être élue ville hôte des Jeux de la XXVIIe Olympiade. Deux ans plus tard, le concept est intégré en grand secret à l’architecture du stade afin de mettre en place les structures permettant d’élever la vasque de 7 tonnes jusqu’au sommet de la tribune nord.

back to top En