skip to content
KRAMER Sven
KRAMER Sven

Sven KRAMER

  • O 3
  • A 2
  • B 2

Avec 7 podiums olympiques, Sven Kramer est un des trois patineurs les plus médaillés de l’histoire.

Premières médailles à vingt ans

À 20 ans seulement, il fait ses premiers pas aux Jeux Olympiques à Turin en 2006. Une première réussie, puisqu’il décroche l’argent sur le 5 000m. Dans la poursuite par équipes, les Néerlandais sont les favoris de l’épreuve. En demi-finale face à l’Italie, alors qu’ils sont en tête, Sven trébuche, entraînant son coéquipier avec lui. Battus, les Oranges disputent alors le match pour la troisième place dans lequel ils dominent la Norvège. Deuxième médaille olympique pour Sven.

Un palmarès de champion

Pendant les quatre années qui séparent les Jeux de Turin de ceux de Vancouver en 2010, Sven Kramer devient l’un des meilleurs patineurs du monde. Il remporte plus d’une dizaine de titres de champion du monde et bat plusieurs records mondiaux. Bien qu’engagé sur toutes les distances, c’est sur le 5 000m et le 10 000m qu’il se montre le plus efficace. Il est également l’un des piliers de l’équipe nationale dans l’épreuve de la poursuite par équipes.

Trois titres en vue

En 2010, les Jeux de Vancouver doivent être la consécration pour ce natif d’Heerenveen qui n’ambitionne rien de moins que trois titres olympiques. Tout commence pour le mieux avec l’épreuve du 5 000m dans laquelle il devance son compatriote Jochem Uytdehaage et établit même un nouveau record du monde. Lors de l’épreuve du 10 000m, Sven termine premier de la course, il pense avoir empoché son deuxième titre de la quinzaine olympique. Mais quelques minutes plus tard, c’est la désillusion. Il est disqualifié pour s’être trompé de ligne peu après la mi-course. Sur les ordres erronés de son coach, le patineur a en effet pris le couloir intérieur au lieu du couloir extérieur. À n’en pas douter, les explications entre l’athlète et son entraîneur ont dû être musclées.

« Bis-repetitae placent »

Quelques jours plus tard, Sven a l’occasion de sécher ses larmes avec ses partenaires dans l’épreuve de la poursuite par équipes. Tout se passe bien jusqu’à la demi-finale où ils sont devancés par les États-Unis pour trois dixièmes de seconde. Comme quatre ans auparavant, les Pays-Bas dominent la Norvège dans la finale pour la troisième place.

Toujours plus fort

Blessé à la cuisse, Sven ne dispute aucune compétition durant la saison 2010-2011, mais il revient encore plus fort, atteignant le score historique de six victoires mondiales toutes distances avec les titres 2012 et 2013 et reprenant sa domination sur 5000m tout comme en poursuite par équipes avec la formation orange (or en 2012 et 2013).

Au sommet avec 7 médailles

Lors des Jeux de Sotchi 2014, Sven Kramer commence par conserver son titre sur 5000m, mais ne parvient pas à prendre sa revanche sur 10 000m puisqu’il doit se contenter de la médaille d’argent derrière son compatriote Jorrit Bergsma. Enfin, avec Jan Blokhuijsen et Koen Verweij, il remporte enfin l’or dans la poursuite par équipes en battant de plus de 3 secondes la Corée du Sud en finale. Avec 7 podiums, Sven Kramer devient un des trois patineurs de vitesse les plus médaillées de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver !

Plus

Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 6:10.76
    Patinage
    5000m hommes
    A 12:49.02
    Patinage
    10000m hommes
    O 3:37.71
    Patinage
    Poursuite par équipes hommes
  • O 6:14.60
    Patinage
    5000m hommes
    B FB
    Patinage
    Poursuite par équipes hommes
  • B 0
    Patinage
    Poursuite par équipes hommes
    A 6:16.40
    Patinage
    5000m hommes


back to top