skip to content
LOPEZ Steven
LOPEZ Steven

Steven LOPEZ

  • O 0
  • A 0
  • B 0

L’extraordinaire saga de la famille « taekwondo »

Triple médaillé olympique et deux fois en or, Steven Lopez a mené sa carrière entouré de ses frères et soeurs, un entraîneur (Jean) et deux autres médaillés aux Jeux, Mark et Diana !

Les prémices de la saga des Lopez

La famille Lopez est originaire du Nicaragua. Julio et Ondina, les parents de Steven émigrent aux Etats-Unis en 1972 et ce dernier, leur 2e enfant après Jean, nait à New York le 9 novembre 1978. Il sera suivi par Mark en 1982 et Diana en 1984. Les Lopez s’installent au Texas où sous l’impulsion de Julio, et avec un entraîneur tout trouvé, Jean, premier enfant de la famille à avoir pratiqué le taekwondo, tous vont faire leurs gammes et affiner leur technique dans le garage de leur maison. Steven se montre particulièrement doué et obtient ses premiers résultats significatifs à l’adolescence : champion du monde junior et vainqueur des Jeux Panaméricains en 1996, vainqueur de la Coupe du monde de taekwondo en 1997, de nouveau en or aux Jeux Panaméricains en 1998. Il combat en poids légers (-68kg) alors que son sport est inscrit pour la première fois au programme olympique à Sydney en 2000.

Double champion olympique

Entraîné par Jean, Steven est le premier membre de la famille à disputer les Jeux. Le 28 septembre 2000 sur le tapis du Stade Sports Centre du Parc Olympique de Sydney, il est aussi un des quatre premiers champions olympiques de son sport. Il bat en finale le sud-coréen Sin Joon Sik à l’issue d’une rencontre particulièrement serrée. Quatre ans plus tard à Athènes, Steven a changé de catégorie, il évolue désormais en poids welter (-80kg), et remporte son deuxième titre olympique lors d’une finale cette fois entièrement dominée (3-0) par le champion américain face au Turc Bahri Tanrikulu.

2005-2008 : toute la famille sur le pont !

« Nous avons un but et des rêves communs » explique Steven. Sous la houlette de l’entraîneur national Jean Lopez, Mark Lopez (-67kg hommes), Diana Lopez (-59kg dames) et Steven Lopez (-78 kg hommes) sont tous les trois sacrés champions du monde à Madrid en 2005. Un résultat exceptionnel qui en appelle un autre ! Toute la famille est présente à Beijing en 2008. Jean à son poste d’entraîneur, Steven, Diana et Mark sur le tapis de l’université des Sciences et des Technologies. Mark est médaillé d’argent en -68kg et Diana prend le bronze en -57kg. Quant à Steven, il est dominé en quarts de finale des -80kg par l’Italien Mauro Sarmiento, mais il trace sa route en repêchages pour finalement accrocher la 3e place. Tandis que c’est la toute première fois que trois frères et soeurs sont médaillés dans les mêmes Jeux et le même sport, Steven devient avec l’Iranien Hadi Saei le taekwondoïste comptant le plus de podiums.

Le plus beau palmarès du taekwondo masculin

A 33 ans, Steven est encore présent aux Jeux de Londres 2012 (tout comme Diana), mais il est éliminé au premier tour, tandis que sa soeur s’arrête en repêchages. Avec ses trois médailles olympiques et ses cinq titres mondiaux (le dernier remporté en 2009 à Copenhague) Steven possède le plus imposant palmarès du taekwondo mondial. Son parcours comme celui de ses frères et soeur est bien résumé par Diana : « Nous sommes une famille ordinaire qui a fait des choses extraordinaires ».

Plus

Galerie


Résultats



back to top