skip to content
GRAF Steffi
GRAF Steffi

Steffi GRAF

  • O 2
  • A 1
  • B 1

Cette légende du tennis allemand fut classée numéro un mondial durant un nombre record de 378 semaines, ce qui n’est que l’un de ses nombreux exploits.

Progrès précoces

En 1984, Steffi Graf, à seulement 15 ans et la plus jeune des participantes, remporta le tournoi de tennis en démonstration aux Jeux Olympiques. En 1987, elle était première au classement mondial. En 1988, Graf s’attribua l'Open d'Australie, l'Open français, Wimbledon et, moins d'une semaine avant les Jeux Olympiques, l'Open des États-Unis, devenant ainsi le cinquième des joueurs de tennis de toute l'histoire à remporter le grand chelem de tennis.

Une victoire pionnière

Elle arriva aux Jeux à Séoul après avoir remporté 35 matches d'affilée. Lors de la finale olympique, elle battit Gabriela Sabatini 6-3, 6-3, réussissant le premier « grand chelem d'or », les cinq titres du grand chelem plus une médaille olympique dans la même année, ce qu’aucun joueur de tennis n’a accompli depuis.

Retraite à son apogée

Graf s’est retirée de la compétition en 1999, alors qu’elle était toujours numéro trois au classement mondial, après avoir dominé le sport durant dix ans. La même année, l’Ordre olympique lui a été décerné.

Combinaison gagnante

Largement considérée comme l’une des meilleures joueuses de l’histoire de ce jeu, Steffi Graf vit désormais à Las Vegas (États-Unis) avec son mari, Andre Agassi, gloire américaine de tennis.

Plus

Galerie


Résultats



back to top