skip to content
St Moritz 1928

Premiers pas…

Ces Jeux d’hiver sont les premiers à ne pas avoir lieu dans le pays hôte des Jeux d’été. Ils sont aussi marqués par la première participation des athlètes japonais. Une nouvelle discipline fait également son apparition: le skeleton.

Des patineurs inoubliables

Âgée d’à peine 15 ans, la Norvégienne Sonja Henie fait sensation en remportant l’épreuve féminine de patinage artistique. Elle restera pendant 74 ans la plus jeune championne olympique, en épreuve individuelle. Chez les hommes, le Suédois Gillis Grafström décroche sa troisième médaille d’or consécutive, en dépit d’un genou blessé.

Le skeleton

Considéré comme le premier sport de glisse, le skeleton fait ses premiers pas olympiques. L’épreuve se tient sur la célèbre piste de Cresta, piste en glace naturelle, reconstruite tous les hivers depuis 1870 et considérée comme le berceau du skeleton.

Des marges impressionnantes

La course de ski de fond (sur 50 km) a lieu dans des conditions météorologiques inhabituelles. Au départ de la course, la température est de 0° ; à l’arrivée, elle s'élève à 25° ! Surmontant ces conditions difficiles, le Suédois Erik Hedlund s'impose avec une avance de plus de 13 minutes sur ses rivaux.

CNO : 25 (Nations)
Athlètes : 464 (26 femmes, 438 hommes)
Epreuves : 14
Volontaires : N.C.
Médias : N.C.

Skeleton

Une nouvelle épreuve est inscrite au programme : le skeleton, semblable à la luge à la différence que les athlètes descendent sur le ventre.

Les athlètes japonais

Première participation asiatique aux Jeux d'hiver avec la présence d'athlètes japonais.

Il fait trop chaud

Le 10 000m en patinage de vitesse est annulé à cause des conditions de glace (vent chaud : föhn).

Des chevaux sur un lac gelé

Les concours hippiques qui se déroulent sur le lac gelé de Saint Moritz sont l’une des principales attractions en dehors des épreuves olympiques.

Patiner à l’hôtel

Á cause du mauvais temps, une partie des épreuves de patinage artistique se déroulent sur le Kulm rink. la patinoire de l’hôtel éponyme, qui comme de nombreux autres établissements possède sa propre patinoire et ses pistes de curling.

Le berceau du skeleton

L’épreuve de skeleton se déroule sur la Cresta Run. Cette piste en glace naturelle est reconstruite tous les hivers depuis les années 1870. La majeure partie du tracé de la piste se trouve dans un ravin dont on utilise les pierres et la terre pour construire les virages. La structure en bois de la piste est ensuite recouverte de neige et de glace. Elle est considérée comme le berceau de la pratique du skeleton. Les épreuves des Jeux Olympiques de 1948 se déroulèrent également sur cette piste.

Cérémonies

Saint-Moritz 19 février 1928. Cérémonie de clôture : les porte-drapeaux des nations.

Ouverture officielle des Jeux par :
Le Président de la Confédération Hélvétique Edmund Schulthess.

Allumage de la vasque olympique par :
Un feu symbolique fut allumé pour la première fois aux Jeux Olympiques d’hiver en 1936 à Garmisch-Partenkirchen.

Serment olympique par :
Hans Eidenbenz (ski de fond, combiné nordique, saut à ski).

Serment officiel par :
Le serment des officiels aux Jeux Olympiques d’hiver fut prononcé pour la première fois en 1972 à Sapporo.

St-Moritz 1928 Médailles

Sur l'avers, une patineuse les bras déployés, entourée de cristaux de neige. Les médailles ont été réalisées par la maison Huguenin Frères au Locle.

Le revers est composé des anneaux olympiques en haut avec en dessous l'inscription : " II. JEUX OLYMPIQUES D'HIVER ST.-MORITZ 1928". De chaque côté un rameau d'olivier.

Plus d'infos

St-Moritz 1928 Affiche

Elle est composée du drapeau Suisse et du drapeau olympique, avec en arrière plan, le piz Corvatsch (sommet du canton des Grisons).
Le tirage a été de 12 000 exemplaires.

Saint-Moritz 1928 Rapports Officiels

Le rapport officiel de Saint-Moritz 1928 se compose de deux volumes très sommaires. Le premier, “Rapport général du Comité exécutif des IImes Jeux Olympiques d'hiver et documents officiels divers”, propose un compte-rendu officiel de l’organisation et du déroulement des Jeux. Le second, “Résultats des concours des IImes Jeux Olympiques d'hiver organisés à Saint-Moritz, 1928” revient sur les résultats par discipline. Les deux volumes ont été publiés en 1928, uniquement en français.



  • St-Moritz 1928
    • 12 mars 2014 |
      Télécharger
      Le rapport officiel de Saint-Moritz 1928 se compose de deux volumes très sommaires. Le premier, “Rapport général du Comité exécutif des IImes Jeux Olympiques d'hiver et documents officiels divers”, propose un compte-rendu officiel de l’organisation et du déroulement des Jeux. Le second, “Résultats des concours des IImes Jeux Olympiques d'hiver organisés à Saint-Moritz, 1928” revient sur les résultats par discipline. Les deux volumes ont été publiés en 1928, uniquement en français.

athletes

Plus


Galerie



back to top En