skip to content
Squaw Valley 1960 Relais de la flamme IOC

Concept et particularité du parcours

Comme pour les Jeux d’hiver de 1952 à Oslo, il s’agit d’une flamme « nordique symbolique », allumée à Morgedal en Norvège dans l’âtre de la maison où est né Sondre Norheim, le pionnier du ski moderne.

La flamme devait initialement être allumée à Olympie. Mais le Comité Olympique Hellénique, informé un mois avant le début des Jeux, est pris de court et ne peut pas mettre sur pied la Cérémonie d’allumage. Le comité d’organisation se tourne alors vers la Norvège.

Après être transportée en voiture à Copenhague via Oslo, la flamme s’envole pour Los Angeles. De là, elle est relayée à travers la Californie jusqu’à Squaw Valley.

Le jour de la Cérémonie d’ouverture, la torche est emmenée par la skieuse américaine Andrea Mead Lawrence. Elle est accompagnée de huit membres de la Patrouille Nationale de Ski. La flamme est enfin remise au dernier relayeur, le patineur Kenneth Charles Henry, qui fait un tour sur la glace devant le Blyth Memorial Arena avant d’allumer la vasque qui brûlera pendant toute la durée des Jeux.

Squaw Valley 1960 Torch IOC Description : La torche rappelle le modèle de Melbourne 1956, Cortina d’Ampezzo 1956 et celui utilisé pour Londres en 1948. Elle porte l’inscription VIII Olympic Winter Games 1960 Olympia to Squaw Valley.
Couleur : Argent
Longueur : 48,5 cm
Composition : Aluminium
Combustible : Gaz propane
Designer / Fabriquant : John Hench, Ralph Lavers / -

Squaw Valley 1960 Parcours du relais IOC

Date de début : 31 janvier 1960, Morgedal (Norvège)
Date de fin : 18 février 1960, Blyth Memorial Arena, Squaw Valley (Etats-Unis)
Premier relayeur : Olav Nordskog, un jeune skieur norvégien
Derniers relayeurs : Kenneth Charles Henry, participant aux Jeux en patinage de vitesse (1948, 1952, 1956), médaillé d’or à Oslo 1952.
Nombre de relayeurs : Plus de 600
Recrutement des relayeurs : -
Distance: -
Pays traversés : Norvège, Danemark, Etats-Unis

back to top En