skip to content
Squaw Valley 1960

L'invention du ralenti

Les officiels ne parvenant pas à s’accorder sur le passage ou non d’une porte dans le slalom homme, ils demandent à la chaîne CBS de revoir l'enregistrement de l'épreuve. Suite à cette requête, CBS invente le "ralenti", qui deviendra vite omniprésent dans le monde sportif.

Le bobsleigh annulé

En amont des Jeux, le comité d‘organisation a refusé de construire une piste de bobsleigh, neuf pays seulement ayant prévu de participer aux épreuves de cette discipline. Suite à cette décision polémique, les Jeux de Squaw Valley seront les seuls à ne pas compter le bobsleigh dans leur programme olympique.

Débuts et premières

Le biathlon masculin et le patinage de vitesse féminin font leurs débuts olympiques. Le Français Jean Vuarnet devient le premier skieur à remporter une médaille sur des skis en métal, en lieu et place des traditionnels skis en bois.

Un relais inoubliable

À 35 ans, Veikko Hakulinen a déjà remporté deux médailles d’or, mais son véritable exploit olympique est encore à venir. Pilier de l’équipe finlandaise de relais, il part avec 20 secondes de retard sur le Norvégien Haakon Brusveen. Mais à cent mètres de la ligne d’arrivée, Veikko Hakulinen prend la tête de la course  et offre l'or à son équipe, avec un mètre d'avance.

CNO : 30 (Nations)
Athlètes : 655 (144 femmes, 521 hommes)
Epreuves : 27
Volontaires : N.C.
Médias : N.C.

Tout est à faire

Lorsqu'en 1955 Alexandre Cushing propose au Comité International Olympique la candidature de Squaw Valley, la station n'existait pas. Il était l'unique habitant et seul propriétaire de l'endroit situé à 300km de San Francisco et à 1 900m au-dessus du niveau de la mer.

Pas de bobsleigh

Les organisateurs refusent de construire une piste de bobsleigh : cette discipline disparaît pour la première fois du programme.

L'apparition du "ralenti"

Les officiels, qui n'arrivaient pas à déterminer si un skieur avait ou non manqué une porte dans le slalom messieurs, demandèrent à la chaîne de télévision CBS s'ils pouvaient visionner un enregistrement de la course. C'est ainsi que CBS aurait eu l'idée d'inventer le désormais omniprésent "ralenti ».

Un hymne officiel définitif

En 1958, le CIO prit la décision d’adopter l’hymne composé par Spiros Samaras, avec les paroles de Kostis Palamas, comme hymne olympique officiel. A la suite de cette décision, pour les Jeux Olympiques d’hiver, celui-ci fut joué pour la première fois à Squaw Valley. L’hymne avait été initialement composé pour la célébration des Jeux de la Ie Olympiade qui eurent lieu à Athènes en 1896.

Nouveautés au programme

Le biathlon masculin et le patinage de vitesse féminin apparaissent au programme.

Une innovation dans l'équipement de ski

Le vainqueur de la descente, le Français Jean Vuarnet ne chaussait pas de ski de bois mais des skis métalliques. C’est la première médaille olympique remportée sur des skis métalliques.

Retour à une flamme nordiaque symbolique

Une flamme nordique symbolique fut à nouveau allumée dans l'âtre de la maison de Morgedal en Norvège où est né Sondre Norheim, le grand pionnier du ski moderne. De là, elle traversa l’Atlantique et fut relayée jusqu’à Squaw Valley.

Cérémonies

Squaw Valley février 1960. La flamme olympique et la "Tour des Nations".

Ouverture officielle des Jeux par :
Le Vice-président Richard Nixon

Allumage de la vasque olympique par :
Kenneth Charles (Ken) Henry (patinage de vitesse, champion olympique du 500m à Oslo en 1952)

Serment olympique par :
Carol Heiss (patinage artistique)

Serment officiel par :
Le serment des officiels aux Jeux Olympiques d’hiver fut prononcé pour la première fois en 1972 à Sapporo.

Squaw Valley 1960 Emblème

Il est composé de trois triangles aux couleurs du drapeau américain, ainsi que des anneaux olympiques. Les triangles ont été dessinés superposés pour donner un effet tridimentionnel et créer l'image d'une étoile ou d'un flocon de neige.

Squaw Valley 1960 Médaille

Sur l'avers, le profil d'une jeune femme et en retrait, celui d'un jeune homme, symbolisant la jeunesse de l'Amérique et du monde. Autour, l'inscription "VIII OLYMPIC-WINTER GAMES".

Le revers reste sobre, au centre les anneaux olympiques, avec autour dans la partie supérieure, la devise "CITIUS-ALTIUS-FORTIUS". L'espace au cnetre, dans la partie inférieure, était réservée au nom du sport, conformément à la nouvelle règle de la Charte Olympique.

Au total, 60 exemplaires d'or, d'argent et de bronze furent réalisés.

Plus d'infos
Squaw Valley 1960 Torche

Nombre de relayeurs : plus de 600
Distance totale : inconnue
Pays traversés : Norvège, Danemark, États-Unis

Plus d'infos
Squaw Valley 1960 Affiche

Elle reprend l'emblème officiel. Le second plan représente un champ de neige. Le tirage a été de 57 228 exemplaires en 5 langues.

Squaw Valley 1960 Rapports Officiels

Intitulé “VIII Olympic Winter Games Squaw Valley, California, 1960: final report”, ce rapport officiel se compose d’un seul volume en anglais.






athletes

Plus


Galerie

05:30 Squaw Valley Cérémonie d'ouverture play
1:01 Yevgeny Grishin play
1:47 Roger Staub play
1:45 Helga Haase play
Plus


back to top