skip to content
Sochi 2014

Avec de l’action partout, des bords de la mer Noire aux montagnes de Krasnaya Polyana, de superbes sites de compétitions pour des épreuves spectaculaires, des performances historiques et de nombreux records, les XXIIes Jeux Olympiques d’hiver ont tenu toutes leurs promesses. Voici les réalisations les plus remarquables des athlètes à Sotchi entre le 6 et le 23 février 2014.

Que la fête commence !

À 22h55, le vendredi 7 février 2014, les triples champions olympiques russes Irina Rodnina (patinage artistique couples) et Vladislav Tretiak (hockey sur glace) allument la vasque olympique.

Bjørndalen et Bjørgen au sommet de l’Olympe

Le biathlète Ole Einar Bjørndalen, vainqueur du sprint 10 km et de la nouvelle épreuve olympique du relais mixte avec la Norvège, porte le nombre de ses médailles à treize, remportées depuis les Jeux de Nagano en 1998 (8 or, 4 argent, 1 bronze). Il dépasse ainsi son compatriote fondeur Bjørn Daehlie et devient l’athlète le plus médaillé des Jeux Olympiques d’hiver.

La fondeuse norvégienne Marit Bjørgen gagne trois nouvelles médailles d’or à Sotchi (skiathlon, sprint par équipes, 30km style libre), ce qui fait six en tout depuis son premier titre à Vancouver en 2010, et un total de 10 médailles remportées depuis les Jeux de 2002 à Salt Lake City, pour devenir l'une des athlètes féminines des sports d'hiver les plus décorées (aux côtés de Smetanina et Belmondo).

Précocité et longévité

En ski alpin, sont sacrés dans les slaloms, la plus jeune championne olympique de l’histoire de la discipline, l’Américaine Mikaela Shiffrin, 18 ans et 345 jours, et le plus âgé, l’Autrichien Mario Matt, 34 ans et 10 mois. L’Américain Bode Miller, 3e du Super-G à 36 ans et 127 jours, est pour sa part le médaillé le plus âgé de sa discipline.  

Le plus jeune médaillé de l’histoire des Jeux sur la neige est le Japonais Ayumu Hirano, 15 ans et 73 jours lorsqu’il décroche la médaille d’argent de la compétition de halfpipe en snowboard.

Le lugeur russe Albert Demchenko et le champion de saut à ski japonais Noriaki Kasai, quadragénaires, disputent leur 7e édition des Jeux, sont tous deux doubles médaillés à Sotchi, et Kasai égale le record du plus grand écart entre deux médailles (d’argent), soit 20 ans.

Pluie de médailles

Comme Marit Bjørgen, la biathlète biélorusse Darya Domracheva et le patineur de vitesse sur piste courte russe Victor An, sont les triple médaillés d’or des XXIIes Jeux d‘hiver. Mais l’athlète la plus médaillée de ces Jeux est Ireen Wüst avec cinq médailles en patinage de vitesse (2 or, 3 argent).

Ireen Wüst est membre de l’équipe de patinage de vitesse des Pays-Bas, qui remporte 23 médailles, réalise quatre triplés, assure une présence sur la totalité des douze podiums, hommes et femmes dans un même élan. Domination inédite aux Jeux sur une discipline.

Records sur la glace pour Hanyu et Zöggeler

Pour la première fois en patinage artistique, la barre des 100 points est dépassée lors d’un programme court, avec le Japonais Yuzuru Hanyu (101,45) qui remporte ensuite la médaille d’or.

Médaillé de bronze en 1994, d’argent en 1998, d’or en 2002 et 2006, et de bronze en 2010 et 2014, le lugeur italien Armin Zöggeler est le premier athlète à gagner six médailles consécutives en six éditions des Jeux d’hiver.

Premiers pour toujours

Les premiers à inscrire leurs noms au palmarès des douze nouvelles épreuves olympiques sont :  la Russie (patinage artistique par équipes),  l’Allemagne (relais en luge),  la Norvège (relais mixte en biathlon), l’Allemande Carina Voigt (saut à ski féminin), la Canadienne Dara Howell et l’Américain Joss Christensen (slopestyle en ski), les Américains Maddie Bowman et David Wise (halfpipe en ski), Jamie Anderson et Sage Kotsenburg (slopestyle en snowboard), l'Autrichienne Julia Dujmovits et le Russe Vic Wild (slalom parallèle snowboard).

Les Jeux Olympiques d'hiver à Sotchi en 2014 sont les premiers Jeux d'hiver que la Fédération de Russie accueille. L'Union soviétique avait en effet accueilli les Jeux Olympiques d'été en 1980 à Moscou. La ville hôte, Sotchi, compte 400 000 habitants et est située à Krasnodar, laquelle est la troisième plus grande région de la Fédération de Russie.

Les Jeux s'articulent autour de deux noyaux : un noyau côtier pour les épreuves des sports de glace à Sotchi et un noyau de montagne à Krasnaya Polyana. Ce schéma fait de cette édition l'une des plus compactes de l'histoire des Jeux, avec près de 30 minutes de temps de trajet entre chacun des deux noyaux.

Le Parc olympique de Sotchi est construit le long des côtes de la mer Noire dans la vallée Imeretinskaya, où sont construits tous les sites des sports de glace tels que le Bolshoi Ice Palace, le Maly Ice Palace, l'Ovale olympique, le centre olympique de patinage de Sotchi, le centre olympique de curling, le stade olympique, le principal village olympique, le centre international de diffusion et le Centre Principal de Presse pour les Jeux de 2014. Le Parc offre un concept des Jeux très compact, avec une distance moyenne de 6 km entre le village olympique et les autres sites côtiers.

Le noyau de montagne à Krasnaya Polyana héberge les sites du ski et des sports de glisse. Le concept du site de montagne est également très compact avec une distance moyenne de seulement 4 km entre le village secondaire de montagne et les sites. Il y a également un centre secondaire des médias situé dans le noyau de montagne.

  • 88 Comités Nationaux Olympiques + un participant olympique indépendant ont participé aux XXIIes Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi, établissant ainsi un nouveau record
  • Six pays ont participé pour la première fois aux JO d’hiver : Malte, le Paraguay, le Timor-Leste, le Togo, le Zimbabwe et les îles Tonga.
  • Un nombre record de plus de 2 800 athlètes ont été inscrits, dont plus de 40 % de femmes.
  • 12 nouvelles épreuves ont été disputées : patinage artistique par équipes, relais en luge, relais mixte en biathlon, saut à ski féminin, slopestyle en snowboard et en ski (hommes et dames), halfpipe en ski (hommes et dames), slaloms parallèles en snowboard (hommes et dames).
  • 98 titres dans 15 disciplines ont été décernés à Sotchi.
  • Les médailles ont été remportées par des athlètes venant de 26 Comités Nationaux Olympiques différents.
  • Plus de 2 500 tests antidopage ont été effectués au cours de la campagne de détection la plus importante de l’histoire des Jeux d’hiver.
  • Plus de 1,1 million de billets  ont été vendus.
  • Avec un record de 102 000 heures de diffusion sur toutes les plateformes (télévision, support numérique), le nombre potentiel de téléspectateurs durant les Jeux a été de 4,1 milliards.
  • L’activité des médias sociaux a été plus importante que jamais avec plus de 2,2 millions de nouveaux suiveurs sur toutes les plateformes, et 7,7 millions de fans sur Facebook/li>
    L'élection de Sotchi

    Sotchi a été élue ville hôte des Jeux Olympiques d'hiver de 2014 le 4 juillet 2007 par les membres du Comité International Olympique (CIO) réunis lors de la 119e Session du CIO à Ciudad Guatemala.

    Sept villes, à savoir Sotchi (Fédération de Russie), Salzbourg (République d’Autriche), Jaca (Espagne), Almaty (Kazakhstan), PyeongChang (République de Corée), Sofia (Bulgarie) et Borjomi (Géorgie) – dans l'ordre du tirage au sort – avaient initialement émis le souhait d'accueillir les Jeux Olympiques d'hiver de 2014.

    S'appuyant sur le rapport d'un groupe de travail, l’ensemble des membres de la commission exécutive du CIO ont élu à l'unanimité trois des sept villes comme villes candidates au cours de leur réunion le 22 juin 2006. Les villes candidates étaient les suivantes : 

    • Sotchi (Fédération de Russie)
    • Salzbourg (République d’Autriche)
    • PyeongChang (République de Corée)

    La décision finale concernant la ville hôte des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver a été prise par les membres du CIO lors de la 119e Session du CIO à Ciudad Guatemala le 4 juillet 2007. Sotchi a été élue au deuxième tour avec 51 votes, contre 47 pour PyeongChang.

    119e Session du CIO, 4 juillet 2007, Ciudad Guatemala : élection de la ville hôte des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver en 2014

    Round12
    Sochi3451
    PyeongChang3647
    Salzburg25 

Sotchi 2014 Emblème

Les notions de simplicité et de modernité sont à la base de la conception de l’emblème officiel des Jeux de Sotchi. Pour la première fois, il n’y a pas d’image, pas de dessin, mais un jeu typographique avec en premier lieu, l’intégration inédite de l’adresse Internet sur la première ligne de texte. En dessous, le chiffre 2014, jouxtant les anneaux olympiques, est placé en miroir des lettres Sochi.

« Pour démontrer notre implication dans l’innovation, l’emblème de Sotchi 2014 est clairement numérique » a expliqué Dmitry Chernychenko, président du comité d’organisation des XXIIe Jeux Olympiques d’hiver. « Aujourd’hui, nous accueillons demain. Notre emblème invite les gens à regarder au-delà de ce qu’ils attendent de notre pays. Nous croyons que sochi2014.ru peut devenir le symbole international d’un héritage sportif, social et économique qui durera à travers les générations ».

Sotchi 2014 Médailles

Les médailles des XXIIes Jeux d’hiver à Sotchi symbolisent la mosaïque des cultures et ethnies qui forment la Fédération de Russie. On peut y voir le paysage de Sotchi baigné par les rayons du soleil, lesquels se réfléchissent à travers les sommets enneigés sur les plages de sable de la mer Noire. Travail d'orfèvre, mélange de métal et de polycarbonate, les médailles allient légèreté et beauté, ce qui les rend encore plus spéciales pour les « heureux élus » qui les ont remportées.

Environ 1300 médailles frappées

Ces médailles présentent plusieurs particularités. Ainsi, les anneaux olympiques sont reproduits sur l'avers, tandis que le nom de l'épreuve en anglais et l'emblème des Jeux à Sotchi sont gravés sur le revers. Enfin, l'intitulé officiel des Jeux, "XXIIes Jeux Olympiques d'hiver", est inscrit en russe, anglais et français sur la tranche. Les médailles olympiques pèsent entre 460 et 531 grammes en fonction du métal utilisé – or, argent ou bronze. Elles mesurent 100 mm de diamètre et 10 mm d'épaisseur. Environ 1 300 médailles ont été frappées pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2014 à Sotchi.

Plus d'infos
Sotchi 2014 Mascottes
Le lapin, l’ours polaire et le léopard

Les mascottes sont au nombre de trois, en référence aux trois places du podium olympique.

Plus d'infos
Sotchi 2014 Torche

Nombre de porteurs de torche : environ 14 000
Durée : 123 jours, du 7 octobre 2013 au 7 février 2014
Distance : 65 000km

Plus d'infos
Sotchi 2014 Affiche

Le poster officiel saisit l’essence des Jeux de Sotchi. Les montagnes du Caucase s’élèvent majestueusement au-dessus de la mer Noire, symbolisant les deux pôles de compétition, sur le littoral à Sotchi même pour les épreuves de glace et dans la vallée de Krasanaya Polyana pour les épreuves de neige ainsi que de bobsleigh, luge et skeleton. L’emblème des XXIIe Jeux d’hiver occupe toute la partie centrale avec sa particularité inédite : la présence de l’adresse Internet, symbole de modernité, d’innovation et de dynamisme. Enfin, le slogan « chaleureux, hivernaux, pour toi » est présent en haut de l’affiche. « Hot » pour l’intensité des affrontements sportifs, la passion des spectateurs et, également, la localisation de ces Jeux en Russie méridionale. « Cool » fait référence aux Jeux d’hiver et à la perception traditionnelle de la Russie, considérée comme un pays au climat froid. Le dernier mot, « Yours » signifie que les Jeux appartiennent aux athlètes et au public et que tout un chacun peut s’impliquer dans leur réussite.

Sochi 2014 Official Report

Rapport officiel des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014.

Le volume papier est le livre commémoratif, (volume 2 du rapport officiel, disponible sur le CD 2, uniquement bilingue anglais-russe).





  • Sotchi 2014
    • 01 févr. 2016 | www |
      Télécharger

      Le Rapport Officiel publié par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Sotchi 2014 se présente comme un coffret. Il contient un livre commémoratif (publié en anglais et russe) et 4 CD-ROMs qui traitent des divers aspects liés à l’organisation et au déroulement des jeux : 

      Vol. 1 : Présentation de la candidature de Sotchi. – Vol. 2 : Livre commémoratif (également disponible en version imprimée, mais uniquement en anglais-russe). – Vol. 3 : Préparation des Jeux Olympiques (versions anglaise et française) et Paralympiques (version anglaise uniquement). – Vol. 4 : Résultats officiels des Jeux  (document trilingue anglais-français-russe). Le dernier CD propose également la liste des médaillés olympiques et paralympiques (bilingue anglais-russe).



athletes

Plus

Galerie



back to top