skip to content

IOC

La Solidarité Olympique recherche constamment à encourager la pratique d’activités sportives ainsi que les athlètes dans le monde entier et les bourses olympiques jouent un rôle important dans ce processus.

Comment devient-on boursier olympique ?

Avant de devenir boursiers olympiques, les athlètes doivent faire leurs preuves au niveau national et international. Leurs CNO les sélectionnent et envoient leurs candidatures à la Solidarité Olympique. Les CNO effectuent un travail important de sélection au niveau national afin de présenter leurs meilleurs candidats. La Solidarité Olympique analysent ensuite les candidatures en étroite collaboration avec les FI. La décision finale repose sur la Solidarité Olympique qui informe ensuite le CNO concerné.

Les avantages d’une bourse olympique

Grâce à sa bourse, l’athlète peut accéder entre autres à des installations d’entraînement appropriées, bénéficier d’un entraîneur spécialisé dans sa discipline sportive, d’un suivi médical et scientifique, ainsi que d’une assurance accident et maladie, régler ses frais d’hébergement ou de pension ou encore couvrir ses frais de déplacement pour participer aux épreuves de qualification olympique.

Les options d’entraînement

Afin d’assurer les conditions d’entraînement optimales pour chacun des athlètes concernés, la Solidarité Olympique fait appel aux services de différents centres d’entraînement de haut niveau dans le monde et collabore avec un certain nombre de CNO, de FI et de centres indépendants qui mettent à disposition leurs infrastructures et qui supervisent les athlètes boursiers. La Solidarité Olympique met tout en œuvre afin que les athlètes poursuivent leur entraînement sur leur continent d’origine. La décision de la Solidarité Olympique sur le lieu d’entraînement des athlètes est motivée par les besoins de l’athlète et les exigences de son sport.

Documents

back to top En