skip to content

Athletes our priority Getty

La Solidarité Olympique vise à assurer à ce que les athlètes talentueux aient une chance égale d’atteindre les Jeux et de réussir dans l’arène olympique.

Donner à chaque athlète ses chances de succès

La plus grande fête sportive du monde, les Jeux Olympiques, donnent la chance aux athlètes du monde entier de se retrouver dans une même ville, un même « village » et un même stade. C’est aussi l’occasion pour les athlètes des pays les moins privilégiés de participer, et parfois de gagner, contre des concurrents venant de pays plus aisés. Ces histoires contribuent aussi au succès des Jeux. Cependant, le talent et la détermination ne suffisent plus à faire de belles histoires : il faut aussi compter sur un encadrement et une préparation de haut niveau dont beaucoup ignorent le coût.

C’est pour cette raison qu’en 1992, à l’occasion des Jeux de la XXVe Olympiade à Barcelone, est née l’idée d’offrir une aide financière et technique spécifique aux athlètes se préparant pour les Jeux Olympiques. Dès lors, l’opération s’est répétée pour toutes les éditions suivantes avec des améliorations constantes visant à répondre le mieux possible aux besoins des athlètes.

Élargir le terrain de nos actions

Pour répondre à une demande croissante des CNO ayant une solide tradition en matière de sports d’hiver, des bourses olympiques ont été offertes dans le cadre des Jeux Olympiques d’hiver et ce depuis Vancouver en 2010. Le programme de bourses olympiques pour athlètes représente l’un des nombreux modes d’action de la Solidarité Olympique.

En savoir plus sur la manière dont les bourses fonctionnent

Chiffres clés

Getty Images

PYEONGCHANG 2018
  • 435 bourses olympiques et 14 subventions «à la carte » allouées.
  • 268 boursiers olympiques qualifiés dans 5 sports
  • 89 CNO ont bénéficié du programme.

Plus de détails à venir prochainement.

Athletes our priority Getty

RIO 2016
  • 1 547 bourses olympiques allouées
  • 185 CNO ont bénéficié du programme
  • 815 boursiers olympiques venant de 171 CNO ont participé aux Jeux (477 hommes/338 femmes) dans 22 sports
  • 10 bourses supplémentaires ont été accordées à l’équipe olympique des réfugiés (R.O.T.), 4 femmes et 6 hommes 
  • 101 médailles remportées (33 or, 26 argent, 42 bronze)
  • 25 CNO avaient 50% (ou plus) de leur délégation composée par des boursiers olympiques
  • 6 CNO étaient représentés par une délégation dont tous les athlètes étaient boursiers olympiques (Swaziland, RDP Lao, Liechtenstein, Kosovo, Saint-Marin et îles Salomon)
  • De nombreux records nationaux, de meilleures performances personnelles et des premières participations pour certains pays dans un sport donné

Plus de détails dans le rapport final: 
Bourses olympiques pour athlètes – Rio 2016

Athletes our priority Getty

SOTCHI 2014
  • 440 bourses olympiques et 4 subventions «à la carte » allouées.
  • 273 boursiers olympiques qualifiés dans 5 sports
  • 77 CNO ont bénéficié du programme.
  • Deuxième édition des Jeux d’hiver à offrir des bourses olympiques pour athlètes après le début réussi du programme avant les Jeux de Vancouver en 2010.

Plus de détails dans le rapport final :
Bourses olympiques pour athlètes - Sotchi 2014

Athletes our priority Getty

LONDRES 2012
  • 1,264 bourses olympiques allouées.
  • 657 boursiers olympiques venant de 165 CNO ont participé aux Jeux (409 hommes/248 femmes) dans 20 sports.
  • 76 médailles remportées.
  • 177 CNO ont bénéficié du programme
  • 29 CNO avaient 50% (ou plus) de leur délégation composée par des boursiers olympiques.
  • CNO étaient représentés par une délégation dont tous les athlètes étaient boursiers olympiques (Guinée équatoriale, îles Caïmans, RDP Lao et Swaziland)
  • De nombreux records nationaux, de meilleures performances personnelles et des premières participations pour certains pays dans un sport donné.

Plus de détails dans le rapport final :
Bourses olympiques pour athlètes - Londres 2012

Quelle performance à Londres !

Athletes our priority Getty | Anthony Obame (G) et Pavlos Kontides (D)

  • Anthony Obame est le premier athlète du Gabon à gagner une médaille olympique (argent - taekwondo) et Pavlos Kontides le premier athlète chypriote à remporter une médaille olympique (argent – voile).
  • La médaillée de bronze Yuri Alvear Orejuela décroche la première médaille olympique en judo pour la Colombie.
  • Carlo Molfetta est le premier Italien à remporter l’or olympique en taekwondo.
  • À 19 ans, Zulfiya Chinshanlo du Kazakhstan est la plus jeune médaillée d’or en haltérophilie de l’histoire olympique.

Athletes our priority Getty | Battsetseg Soronzonbold

  • Battsetseg Soronzonbold est la troisième femme de Mongolie à décrocher une médaille olympique et la première en lutte.
  • Un Guk Kim obtient l’or olympique en haltérophilie (-62kg) pour la République populaire démocratique de Corée et établit un nouveau record du monde.

Athletes our priority Getty | Sandra Perkovic (G) et Blanka Vlasic (D)

  • Sandra Perkovic remporte la première médaille d’or olympique pour la Croatie en athlétisme. La seule autre médaille obtenue par la Croatie était celle en argent, remportée en 2008 par l’ancienne boursière olympique Blanka VLASIC en saut en hauteur.
Ce qu’en disent les athlètes

Athletes our priority Getty | Ella Nicholas

Ella Nicholas, Îles Cook, canoë, Londres 2012: “Le programme de la Solidarité Olympique m’a permis de continuer à m’entraîner et à concourir pour atteindre mon objectif de participer aux Jeux Olympiques à Londres. Sans ce soutien, je ne pourrais pas associer sport et études.”

Athletes our priority Getty | Natalya Coyle

Natalya Coyle, Irlande, pentathlon moderne, Londres 2012 : “Sans la bourse olympique, je ne pourrais pas faire de compétition. C’est un sport coûteux, mais heureusement, grâce à la bourse, j’ai pu participer à toutes les épreuves de Coupe du monde, ce qui m’a permis de me qualifier pour la finale de la Coupe du monde et ainsi pour les Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Sans elle, je n’aurais pu aller nulle part.”

Getty | Te- An Lien

Te- An Lien, Chinese Taipei, luge, Sotchi 2014: “Je m’entraîne surtout en Europe et en Amérique. C’est donc très coûteux. Toute aide, quelle qu’elle soit, est très utile. Aussi la bourse m’a-t-elle vraiment aidé en apportant un soutien financier.”

Athletes our priority Getty | Isabel Clark Ribeiro

Isabel Clark Ribeiro, Brésil, snowboard cross, Sotchi 2014 “La bourse est très utile. Ma fédération dispose de plus de fonds pour m’aider à m’entraîner et couvrir les frais. J’ai beaucoup de chance d’avoir reçu cette bourse pour pouvoir m’entraîner et concourir au plus haut niveau, et je suis très reconnaissante à la Solidarité Olympique.”

Documents

back to top En