skip to content
La Solidarité Olympique a pour but d’organiser l’assistance à tous les Comités Nationaux Olympiques (CNO), notamment à ceux qui en ont le plus grand besoin, par le biais de programmes à multiples facettes dont la priorité est le développement de l’athlète, la formation de l’entraîneur et du dirigeant sportif et la promotion des valeurs olympiques (Charte olympique, Règle 5).

2017-2020 Budget IOC

Les ressources aujourd’hui

Le budget de développement et d’assistance approuvé par la commission de la Solidarité Olympique pour le plan 2017-2020 s’élèvent à 509 285 000 USD et correspond à la part des droits de diffusion des Jeux Olympiques (Rio 2016 et PyeongChang 2018) destinée aux CNO. La Solidarité Olympique redistribue ces fonds par le biais de programmes proposés à tous les CNO reconnus par le CIO.

Lors du plan quadriennal 2009-2012, la Solidarité Olympique a soutenu 10 000 activités de CNO dans le monde entier, dont 2 100 bourses pour athlètes, 1 300 formations pour entraîneurs et dirigeants sportifs, et 650 initiatives pour promouvoir les valeurs olympiques.

Une histoire déjà longue

La Solidarité Olympique est née il y a plus de 50 ans dans le but de soutenir un certain nombre de pays devenus fraîchement indépendants, notamment en Asie et en Afrique, afin qu’ils développent leurs propres structures dans le but de favoriser l’expansion du sport au niveau national.

Hier IOC
Rôle et responsabilités

La commission de la Solidarité Olympique est chargée de définir les orientations et de diriger les activités du bureau international de la Solidarité Olympique à Lausanne. Ce bureau est chargé de tous les aspects opérationnels de la mise en œuvre des programmes et collabore avec les cinq bureaux continentaux au sein des associations continentales, ainsi qu’avec l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO).

Plus

Documents

back to top En