skip to content
WHITE Shaun
WHITE Shaun

Shaun WHITE

  • O 3
  • A 0
  • B 0

De Turin à PyeongChang pour un triplé de légende

Superstar du snowboard halfpipe, champion olympique pour la première fois à 19 ans et pour la troisième dans sa 31e année, Shaun White est l'icône de son sport dont il n'a cessé de repousser les limites pour se constituer en une quinzaine d'années un palmarès inégalable et inégalé. Qui sait si on ne le reverra pas aux Jeux d'été de Tokyo en 2020 dans son autre spécialité, le skateboard ?

Une place à PyeongChang 2018 chèrement acquise

Au matin du 14 février 2018, Shaun White poste sur Instagram une photo de lui en plein vol avec ce commentaire : "Si heureux d'avoir pris la première place des qualifications ! Le niveau était incroyable. Aujourd'hui, c'est le moment que j'attends depuis quatre ans. Je suis prêt !"Il s’est en fait qualifié in extremis pour ces Jeux de PyeongChang. Lors de la Coupe du monde de Snowmass à peine un mois plus tôt, Shaun White a dû attendre son ultime run pour sortir d’énormes figures qui lui ont octroyé un total mémorable de 100 points et son billet pour ses quatrièmes Jeux d’hiver. Il faut dire que sa préparation a été perturbée par une chute à l’entraînement en octobre 2017 ayant nécessité notamment 62 points de suture. Quatrième des Jeux de Sotchi, un résultat qu'il n'a jamais avalé, l’Américain âgé de 31 ans est une véritable légende de sa discipline. Il le démontre à nouveau devant le nombreux public du Phoenix Snowpark en dominant d’extrême justesse la finale du snowboard halfpipe.

Shaun White écrit sa légende au Phoenix Snowpark

Quand il s'élance pour son troisième run en finale, le champion olympique de 2006 et 2010 est devancé par le jeune Japonais Ayumu Hirano qui a placé la barre très haut avec un total de 95.25, une note d’autant plus remarquable que le vent souffle encore très fort sur le demi-tube de neige.Avec un premier run noté 94.25, puis une chute sur le second, l'Américain a encore tout à prouver. Mais White, surnommé depuis longtemps la « tomate volante », prend tous les risques, réussissant deux double corks 1440 l'un derrière l'autre, plaquant aussi sa "spéciale", le double McTwist ou "Tomahawk", et terminant par un double cork 1260 pour aller chercher l’or. Plus aérien que jamais, il pose toutes ses difficultés sans aucune anicroche.  Les juges le gratifient alors de la meilleure note du jour avec 97.75. Le voilà triple champion olympique de sa discipline.

Malgré les innombrables succès qui ont jalonné son exceptionnelle carrière, White laisse alors exploser sa joie. Après avoir lancé sa planche en l’air, il tombe à genoux avant de fondre en larmes. Des larmes qu’il n’a pas encore séchées lorsqu’il se retrouve peu après dans les bras de sa maman Cathy White. 

Un champion précoce

Shaun White a commencé le snowboard à l’âge de six ans en voulant imiter son grand frère. Malgré quelques chutes, le garçon maîtrise très vite les difficultés de l’engin et participe à ses premières épreuves amateurs à peine un an plus tard. Après avoir gagné toutes les compétitions auxquelles il participait, il devient à l’âge de 13 ans un des plus jeunes sportifs à signer avec une grande compagnie pour lui fournir du matériel et passer professionnel. Ainsi, quand il arrive pour disputer ses premier Jeux à 19 ans, à Turin en 2006, il compte déjà à son palmarès six titres aux X-Games d'hiver en halfpipe et slopestyle depuis 2003 !

Premier titre olympique à 19 ans

Les Jeux Olympiques sont donc le seul évènement qui manque à son déjà très long palmarès. Shaun s’est préparé en conséquence pour ne pas manquer ce rendez-vous olympique. Le 12 février est le jour de l’épreuve du halfpipe à Bardonecchia. Après une petite chute dans la première série qualificative, Shaun est obligé de réaliser une grosse performance pour accéder à la finale. Il obtient sa place pour la finale en finissant 7e des éliminatoires. Lors de son premier run en finale, il enchaîne backside-air, 1080° et autre hakon-flips, obtenant l’excellente note de 46.8 points sur 50 possibles et se place en première position. Quand il prend le départ pour son 2e run, personne n'a amélioré son score, il est déjà champion olympique et peut offrir aux spectateurs une très belle descente, en effectuant des rotations avec beaucoup d’amplitude et de style. Il devance sur le podium son compatriote Daniel Kass, déjà médaillé d’argent aux Jeux de Salt Lake City en 2002, et le champion du monde en titre, le Finlandais Markku Koski. Avec ce titre de champion olympique, Shaun White entre, à vingt ans, définitivement au panthéon de sa discipline.

Un deuxième titre plein de panache à Vancouver en 2010

Par ailleurs versatile, Shaun White brille également en skateboard avec la discipline dénommée "Vert" (pour "vertical") dans ce qui est également un halfpipe. Aux X-Games d'été, il l'emporte ainsi pour la première fois en 2007, après avoir pris l'argent en 2005, et avant de finir en bronze en 2008. Tandis que sa série dans les demi-tubes de neige et en slopestyle aux X-Games d'hiver se poursuit : quatre nouvelles médailles d'or en 2008, 2009 et 2010 avant d'aller défendre son titre olympique à Vancouver 2010. Le meilleur et le plus spectaculaire snowboardeur du monde dans les halfpipes va à nouveau le prouver devant la foule réunie à Cypress Mountain le 17 février 2010. Déjà, son premier run pour sa deuxième finale olympique est une véritable démonstration puisqu’il termine avec quatre points d’avance sur son poursuivant et un score de 46.8 points. Une fois de plus, personne ne peut améliorer son score, avant qu'il n'aille tutoyer les étoiles dans sa deuxième descente pleine de technique et d’amplitude, qu'il achève par un ahurissant « double McTwist 1260 », figure qu’il a nommé le Tomahawk. Les juges lui attribuent la note record de 48.4 points. White peut exulter, il est bel et bien double champion olympique.

La déception à Sotchi 2014 avant le retour tonitruant

Encore vainqueur aux X-Games d'Aspen en 2011, 2012 et 2013 pour devenir avec treize victoires l'athlète le plus titré de cette compétition (auxquelles il faut ajouter une nouvelle médaille d'or d'été en "Vert" à Los Angeles en 2011), Shaun White s'avance en super favori pour tenter la passe de trois à Sotchi 2014. Mais le 11 février 2014 à Rosa Khutor, il ne réussit proprement ni son premier, ni son deuxième run et échoue à la 4e place de la compétition remportée par le Suisse Iouri Podlatchikov. Il dira début 2017 de ce résultat qu'il ne s'en est jamais remis, et que c'est la raison de son retour sur le circuit de neige en vue d'une revanche aux Jeux de PyeongChang 2018, en prévenant : "Je prépare des nouveaux tricks, je me sens plus fort, plus concentré que jamais." La suite appartient à l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver.

Shaun White, premier triple champion olympique du snowboard, est l’icône de sa discipline et son ambition est désormais de revenir aux Jeux Olympiques en 2020 en skateboard et pourquoi pas essayer de défendre son titre à Beijing en 2022 où il n’aura que…35 ans. Il est bien connu que les légendes ne meurent jamais...

Plus


Galerie

Image Alt Text

Surf des Neiges - Halfpipe Hommes - Shaun White - USA

Shaun White des USA lors de la compétition de la finale en Surf des neiges Halfpipe hommes
Getty Images
Image Alt Text

Shaun White - Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010

Shaun White en compétition dans l'épreuve de Surf des Neiges Half-pipe Hommes lors des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010. © 2010/IOC/John Huet – Tous droits réservés.
Image Alt Text

Shaun White - Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010

Shaun White en compétition dans l'épreuve de Surf des Neiges Half-pipe Hommes lors des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010. © 2010/KISHIMOTO – Tous droits réservés.
Image Alt Text

Shaun White - Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010

Shaun White en compétition dans l'épreuve de Surf des Neiges Half-pipe Hommes lors des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010. © 2010/KISHIMOTO – Tous droits réservés.
Image Alt Text

Shaun White - Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010

Shaun White en compétition dans l'épreuve de Surf des Neiges Half-pipe Hommes lors des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010. © 2010/IOC/John Evans – Tous droits réservés.
Image Alt Text

01-M_halfpipe_Shaun_White_USA_G

Shaun White en compétition dans l'épreuve de Surf des Neiges Half-pipe Hommes lors des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver en 2010. © 2010/IOC/Jason Evans – Tous droits réservés.
Plus

Résultats


back to top En