skip to content
DAVIS Shani
DAVIS Shani

Shani DAVIS

  • O 2
  • A 2
  • B 0

Tout petit, il allait déjà trop vite

Shani Davis fait ses premiers tours de piste sur des patins à roulettes à l’âge de deux ans. La vitesse lui plaît tellement que les gardiens des anneaux de patinage sont obligés de le ralentir. Plus tard, ses parents décident judicieusement de lui faire découvrir le patinage de vitesse. Ce fan de jeux vidéos  se pique très vite au jeu tant et si bien qu’il se qualifie en équipe nationale, aussi bien en patinage de vitesse qu’en patinage de vitesse sur piste courte, performance assez rare.

Le 1'000m et le 1'500m, ses bottes secrètes

En 2004 et 2005, l’Américain remporte ses premières grandes compétitions avec des médailles d’or aux championnats du monde. Aux Jeux Olympiques de 2006 à Turin, Shani Davis est en lice dans trois épreuves. C’est par le 1'000m qu’il obtient la consécration en décrochant le titre olympique devant son partenaire Joey Cheek et le Néerlandais Wennemars. Il s’accorde ensuite une très belle médaille d’argent, juste derrière le héros Italien Enrico Fabris, et devant son autre partenaire Chad Hedrick. Bien que patineur complet, comme en témoigne sa septième place sur le 5'000m, c’est sur le 1'000m et le 1'500m que son talent s’exprime le mieux. Il gagne plusieurs titres mondiaux en 2007 et 2009, s’appropriant également les records du monde sur ces distances.

Le premier à conserver son titre

En 2010, aux Jeux Olympiques de Vancouver, Shani Davis va marquer l’histoire de l’épreuve du 1'000m. Dernier concurrent à partir, il a comme repère les chronos réalisés par ses deux plus sérieux adversaires que sont Hedrick et le Coréen Tae-Bum Mo, classés deuxième et premier jusque-là. Et c’est pour 18 centièmes que Shani Davis les devance et conserve son titre olympique, une prouesse que personne n’avait réussi à faire sur cette distance.

Répéter les exploits est quelque chose qui doit bien plaire à ce natif de Chicago. En effet, sur le 1'500m, Shani part à nouveau dernier. Mais si pour trois centièmes, il devance le Norvégien Bokko et s’intercale à la deuxième place, il ne peut battre le meilleur temps réalisé par le Néerlandais Tuitert. Comme quatre ans auparavant l’Afro-Américain repart des Jeux avec autour du cou, une médaille d’or et une médaille d’argent, exactement sur les mêmes épreuves qu’à Turin en 2006 !

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 1:46.10
    Patinage
    1500m hommes
    O 1:08.94
    Patinage
    1000m hommes
  • O 1:08.89
    Patinage
    1000m hommes
    A 1:46.13
    Patinage
    1500m hommes

back to top En