skip to content
WILLIAMS Serena
WILLIAMS Serena

Serena WILLIAMS

  • O 4
  • A 0
  • B 0

Le sport a été salvateur pendant l'enfance difficile de Serena et Venus Williams – mais leur succès n'est en aucun cas le fruit du hasard. En fait, leur père avait planifié leur succès fulgurant bien avant leur naissance.

Élevées à Compton, Los Angeles, avec leurs trois autres sœurs, les deux filles faisaient déjà des compétitions à l'âge de cinq ans et sont devenues professionnelles en 1995. Après des années passées à jouer au tennis dans des compétitions privées et à attirer l'attention des entraîneurs au niveau national, Venus a coiffé sa sœur au poteau pour remporter un premier titre majeur : elle a en effet gagné l'US Open en 1999.

Toutefois, Serena a été sacrée numéro 1 mondial en 2002, et pour le moment, après une incroyable année 2012, elle est toujours la joueuse qui rencontre le plus de succès.

Aux Jeux d'été à Londres, cette jeune femme âgée de 30 ans a surmonté tous les obstacles qui se présentaient à elle dans le tournoi des simples, ne perdant que 17 services en six matches et seulement un en finale contre la Russe Maria Sharapova.

Et elle a réussi ce que Roger Federer n'a pas réussi chez les hommes, à savoir ajouter le titre de championne olympique à son sacre à Wimbledon et ses succès en Grand Chelem.  

Mais cette victoire n'a pas marqué la fin de l'été historique de Serena, car en équipe avec Venus, elle a remporté un troisième titre dans les doubles féminins. Les deux sœurs totalisent chacune quatre médailles d'or en tennis, plus que quiconque dans l'histoire.

Après s'être introduites dans le top 10 en 1999 – lorsque Serena a également gagné son premier titre professionnel en simple, l'Open Gaz de France à Paris – les deux sœurs ont connu des blessures et des creux durant la décennie suivante.

Serena n'a pas pu représenter la délégation américaine aux Jeux Olympiques de 2004 à Athènes, mais a récolté une moisson incroyable de titres en Grand Chelem, en gagnant l'Open de France, cinq titres en Australie, quatre Championnats à Wimbledon, trois tournois de l'US Open et 11 titres en double.

Bien qu'elle soit considérée comme l'une des plus grandes joueuses de tous les temps, elle entre et sort du top 10 entre 2000 et 2007, avant de retrouver son statut de numéro un mondial deux ans plus tard.

Mais avec son coup droit agressif et son service impossible à arrêter (206 km/h) – seule Venus frappe plus fort – il aurait été imprudent de rayer la jeune sœur Williams de la carte.

En arrivant aux JO de 2012 à Londres, elle détenait les quatre titres en simple du Grand Chelem, cinquième femme seulement à réussir cet exploit.

Après avoir littéralement écrasé Sharapova 6-0, 6-1 en finale des simples, les deux sœurs ont fait équipe pour battre le duo tchèque Andrea Hlavackova et Lucie Hradecka par 6-4, 6-4.

Les sœurs avaient d'ores et déjà établi leur camp assez tôt sur le court central de Wimbledon avec un service gagnant dans le tout premier match.

Leur puissante performance a largement dominé le tournoi olympique. Après sa victoire à l'US Open quelques semaines plus tard, la carrière de Serena comptait 30 titres en Grand Chelem et quatre médailles olympiques.

La médaille d'or de Serena à Wimbledon a fait d'elle la deuxième joueuse derrière Steffi Graf à remporter un Grand Chelem d'or en carrière, et elle a été la première joueuse de l'histoire – que ce soit chez les hommes ou chez les femmes – à réussir cet exploit aussi bien en simple qu'en double.

Plus tard, elle a déclaré que ce tournoi a été le meilleur qu'elle ait joué du début à la fin.

Elle a confié : "J'étais si concentrée ici. Je me rappelle : j'étais en train de servir et je pensais : 'Serena, c'est ta meilleure chance de décrocher une médaille d'or. Tu es à Wimbledon, tu es sur le gazon, tu joues très bien sur le gazon, et bien tout ça mis ensemble, y'a plus qu'à gagner. Et c'est ce que je me suis dit."

Après la finale des doubles, Venus a déclaré : "Pour nous, c'est super de gagner l'or ensemble. Pour moi, c'était incroyable de regarder Serena depuis les tribunes et de la voir décrocher le Grand Chelem en or. Donc ça a été formidable pour nous."

"Nous gagnions ce titre depuis 2000, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Nous étions présentées comme favorites. Mais ce n'était pas un dû. Nous nous sommes beaucoup battues. Nos opposantes ont bien joué. Elles sont très talentueuses. Nous sommes ravies de conserver la médaille. C'était super", a-t-elle ajouté.

Maintenant qu'elle a la trentaine, Serena ne montre aucun signe de faiblesse – en affirmant le jour de sa victoire de l'or en simple que ces Jeux ne seraient en aucun cas son chant du cygne olympique.

À propos de Rio 2016, elle a en effet déclaré : "Je compte bien y être à moins qu'un cas de force majeure ne m'en empêche."

Plus


Résultats



back to top