skip to content
Saut à ski

Épreuves de PyeongChang 2018



Depuis plus d'un siècle, le saut à ski a changé de visage. Les nouvelles techniques de saut ont permis aux sauteurs de parcourir des distances toujours plus importantes.

Débuts norvégiens

En réalisant un saut de 9,5 m, Ole Rye écrit la première page de l'histoire du saut à ski, en 1808. C'est cependant le Norvégien Sondre Norheim qui est reconnu comme le père du saut à ski. En 1866, ce dernier gagne la toute première compétition mondiale de saut à ski. Un événement doté de prix, organisé en Norvège, à Ofte, Høydalsmo.

Le temps des pionniers

Après la Première Guerre mondiale, Thulin Thams et Sigmund Ruud mettent au point une nouvelle technique de saut. Baptisée Kongsberger, celle-ci consiste à sauter en pliant le buste et se penchant vers l'avant, bras tendus et skis parallèles. Grâce à cette technique, l'Autrichien Sepp Bradl devient le premier homme à franchir la barre des 100 mètres, avec un saut de 101 m, réussi en 1936.

De nouveaux progrès

Au milieu des années 1950, le skieur Suisse Andreas Daescher est le premier à sauter en tenant ses bras collés au corps, tout en se penchant encore plus vers l'avant. Puis, en 1985, le Suédois Jan Bokloev, met ses skis en "V". D'abord raillée, cette technique prouve son efficacité. À tel point qu'à partir de 1992, tous les médaillés olympiques adoptent ce style.

Histoire olympique

Dès les premiers Jeux de Chamonix Mont-Blanc, en 1924, le saut à ski figure au programme olympique. La compétition sur tremplin normal entre dans le programme aux Jeux d'Innsbruck, en 1964. L'épreuve par équipes devient, en 1988, la troisième épreuve de la compétition.

Plus


Galerie

play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/2014/02_Sochi/Ski_jumping/Day-08/O-SPT-08-SJ-M-F/O-SPT-08-SJ-M-F_,0200,0400,0600,1200,1800,.mp4.csmil/master.m3u8

Saut à Ski - NH individuel hommes - Finale - Kamil Stoch en or

Faits marquants de la finale de Saut à Ski  NH individuel hommes au complexe de tremplins RusSki Gorki lors des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi.

 

Médaillés:
Or: Kamil Stoch (POL)
Argent: Noriaki Kasai (JPN)
Bronze: Peter Prevc (SLO)

IOC
play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/2014/02_Sochi/Ski_jumping/Day-10/O-SPT-10-SJ-M-LH-Tm-F/O-SPT-10-SJ-M-LH-Tm-F_,0200,0600,0400,1200,1800,.mp4.csmil/master.m3u8

Saut à Ski - Par équipe Hommes - Allemagne en Or

Faits marquants de la 1ère manche et de la finale de Saut à Ski LH par équipe hommes au complexe de tremplins RusSki Gorki lors des Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi.

IOC
play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/2011/03/Olympic_Magazine_203/English/OlyMag-Eng-3-HD_,0200,0400,0600,1200,1800,.mp4.csmil/master.m3u8

Vancouver’s Hero: Simon Ammann

"Deux médailles d'or, 8 ans après son premier doublé à Salt Lake City: Simon Ammann est devenu à Vancouver l’un des plus grands sauteurs des Jeux. Le Suisse nous a rendu visite pour revivre ses formidables exploits Olympiques. Copyright CIO/UER"
play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/2010/Oct-Nov_2010/Malysz/malysz_bio_mp4_,0200,0400,0600,1200,1800,.mp4.csmil/master.m3u8

Malysz

Adam Malysz est considéré comme l'un des meilleurs au monde en saut à ski. Il a commencé à gagner des médailles dans cette discipline à Salt Lake City, en 2002, où il s'est adjugé le bronze et l'argent, respectivement en K70 et en K90. Huit ans après, il remporte deux médailles supplémentaires, outes deux en argent, aux mêmes épreuves. Après les Jeux de Vancouver, en 2010, il a ainsi une belle collection de quatre médailles olympiques. Adam Malysz (POL) - Saut à ski - Salt Lake City 2002, Turin 2006, Vancouver 2010
play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/1992/02/08/lot4-nieminen toni 1992 cio wm high/nieminen_toni_1992_cio_wm_high_,0200,0400,0600,.mp4.csmil/master.m3u8

lot4-nieminen toni 1992 cio wm high

Alors qu'il n'a que 16 ans, le Finlandais Toni Nieminen remporte la médaille d'or du saut à ski sur grand tremplin, devenant ainsi le plus jeune champion de l'histoire des Jeux Olympiques d'hiver. Nieminen gagne cette épreuve grâce à un saut à 120 m et un autre à 123 m. Martin Hollwarth obtient la médaille d'argent et Heinz Kuttin le bronze. Podim de l'épreuve individuelle masculine de saut à ski sur K120 (90m) - Jeux Olympiques d'hiver d'Albertville, 1992 - Toni Nieminen (FIN), Martin Hollwarth (AUT), Heinz Kuttin (AUT)
play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/1988/02/13/lot3-nykanen matti 1988 wm duke high/nykanen_matti_1988_wm_duke_high_,0200,0400,0600,.mp4.csmil/master.m3u8

lot3-nykanen matti 1988 wm duke high

Le Finlandais Matti Nykanen est entré dans l'histoire des Jeux Olympiques, en 1998, à Calgary. Lors de cette édition, Nykanen remporte trois titres olympiques, devenant le premier sauteur à ski à gagner plusieurs médailles d'or lors des mêmes Jeux. Après avoir gagné l'épreuve inaugurale de saut à ski par équipe, il s'impose en individuel à la fois sur petit tremplin, avec 17 points d'avance, et sur grand tremplin, cette fois avec 16,5 points d'avance. Matti Nykanen (FIN) - Saut à ski - Calgary 1988

back to top En