skip to content
Sapporo 1972

L’amateurisme controversé

Le sujet de l’amateurisme suscite la controverse en 1972 à Sapporo. Parce qu’il utilise son nom et son image dans une publicité, le skieur autrichien Karl Schranz est exclu. Pourtant, les hockeyeurs sur glace "à plein temps" des pays communistes sont désormais autorisés à participer.

Liesse japonaise

Avant les Jeux de Sapporo, le Japon n’avait jamais obtenu de médaille d’or aux Jeux d’hiver. Mais dans l’épreuve du saut à ski sur tremplin de 70 m, Yukio Kasaya remporte l’or tandis que ses coéquipiers Akitsugu Konno et Seiji Aochi s’emparent de l’argent et du bronze, contribuant à la domination Japonaise.

Triples champions

En ski de fond, Galina Kulakova remporte l’épreuve des 5 km, des 10 km et conduit l’équipe soviétique du relais à la victoire. Le Néerlandais Ard Schenk s’adjuge trois médailles d’or incontestables en patinage de vitesse. Sa popularité aux Pays-Bas est telle que son nom est donné à une fleur : le Crocus chrysanthus Ard Schenk.

Premiers pas espagnols

La plus grande surprise de ces Jeux reste la victoire de "Paquito" Fernandez Ochoa. À 21 ans, il remporte le slalom avec une pleine seconde d’avance. C’est la première médaille d’or décrochée par un athlète espagnol aux Jeux d’hiver.

CNO : 35 (Nations)
Athlètes : 1 006 (205 femmes, 801 hommes)
Epreuves : 35
Volontaires : N.C.
Médias : N.C.

Les Japonais, maîtres du saut à skis

Yukio Kasaya, Akitsugu Konno et Seiji Aochi offrent au public nippon un triplé en saut à skis, au tremplin de 70m. C'est le premier titre olympique du Japon aux Jeux d'hiver.

Les grands travaux

Des travaux colossaux ont été entrepris pour tracer les pistes de ski ou de bobsleigh dans la montagne.

L'amateurisme

Karl Schranz (AUT) ne fut pas autorisé à participer car il avait donné son accord pour que son nom et sa photo soient utilisés dans une publicité.

Les compétitions de hockey sans le Canada

Le tournoi de hockey se déroule en l'absence du Canada, qui ne participe plus aux compétitions internationales depuis 1969. Il n'envoie pas d'équipe à Sapporo pour protester contre le professionnalisme déguisé, en vigueur en URSS et en Europe de l'Est.

Les premiers Jeux d'hiver en Asie

Premiers Jeux Olympiques d'hiver organisés sur le continent asiatique.

Cérémonies

Sapporo 1972. Cérémonie d'ouverture. Arrivée de la flamme olympique.

Ouverture officielle des Jeux par :
Sa Majesté l’Empereur Hiro-Hito

Allumage de la vasque olympique par :
Hideki Takada (écolier)

Serment olympique par :
Keiichi Suzuki (patinage de vitesse)

Serment officiel par :
Fumio Asaki

Sapporo 1972 Emblème

Les huit plus grands designers du Japon soumirent leurs idées : parmi celles-ci, ce fut le design de Kazumasa Nagai qui fut choisi pour devenir l'emblème officiel des Jeux de Sapporo. Il représente la combinaison de trois éléments indépendants : 1) Le Soleil Levant, symbole du Japon; 2) Un flocon de neige (esquisse des armoiries d'une ancienne famille japonaise), symbole de l'hiver; 3) Les anneaux avec l'inscription "Sapporo' 72".

Sapporo 1972 Médailles

Sur l'avers, une coulée de lignes légèrement en relief représente la neige duveteuse et molle, ainsi que la glace coupante et aigüe évoquant une scène typiquement japonaise de paix et de sérénité. L'avers a été dessiné par Kazumi Yagi.

Sur le revers, est gravée l'inscription "XIèmes Jeux Olympiques d'Hiver, Sapporo' 72", en anglais et en Japonais, ainsi que l'emblème officiel des Jeux. L'avers a été dessiné par Ikko Tanaka. Les médailles furent frappées à la Monnaie du Ministère des Finances. 267 médailles en tout, 89 par catégorie, y compris un certain nombre supplémentaire.

Plus d'infos
Sapporo 1972 Torche

Nombre de relayeurs : environ 16 300
Distance totale : 18 741 km dont 335 km en Grèce, 66 km à Okinawa et 4 754 km au Japon
Pays traversés : Grèce, Okinawa (sous administration américaine) et Japon

Plus d'infos
Sapporo 1972 Affiche

Différents designers japonais de renom furent à l'origine des affiches : la première fut dessinée par Takashi Kono, la deuxième et la troisième par Yusaku Kamekura, la quatrième par Gan Hosoya.

Sapporo 1972 Monnaie olympique
Sapporo 1972 Rapports Officiels

L’ouvrage “XI Jeux Olympiques d'hiver Sapporo 1972 : rapport officiel” a été publié en 1973 dans une édition bilingue française et anglaise. Celle-ci propose pour la première fois de nombreuses illustrations en couleur. A noter qu’il existe également une édition en japonais uniquement.






  • Sapporo 1972
    • Sapporo 1972

      12 mars 2014 |
      Télécharger
      L’ouvrage “XI Jeux Olympiques d'hiver Sapporo 1972 : rapport officiel” a été publié en 1973 dans une édition bilingue française et anglaise. Celle-ci propose pour la première fois de nombreuses illustrations en couleur. A noter qu’il existe également une édition en japonais uniquement.


athletes

Plus

Bernhard Russi revient sur son parcours vers la médaille d’or à Sapporo


Galerie



back to top En