skip to content

Le CIO a élaboré des politiques et procédures pour la protection des athlètes qu'il met en œuvre lors des événements relevant directement de sa juridiction, à savoir les Jeux Olympiques et les Jeux Olympiques de la Jeunesse.

Cependant, pour préserver véritablement le bien-être des athlètes, il est essentiel que des politiques et procédures de protection soient mises en place dans l'ensemble du Mouvement olympique, notamment au sein des Fédérations Internationales (FI), des Comités Nationaux Olympiques (CNO) et des fédérations nationales.

Aussi le CIO a-t-il préparé les outils suivants :

Référentiel pour les FI et les CNO

"Protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport" (2017) : ce document a pour but d'encourager la création et la mise en œuvre de politiques et procédures visant à protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport ;

Directives à l’intention des FI et des CNO

pour créer et mettre en place une politique visant à protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport (2016) : ces directives indiquent ce que le CIO considère comme étant les exigences minimales en matière de politiques de protection des athlètes. Elles peuvent être utilisées par les organisations sportives à des fins d'analyse comparative et d'examen des politiques en vigueur.

Pourquoi des politiques et procédures de protection des athlètes sont-elles nécessaires ?
  • Pour protéger les athlètes
  • Pour préserver l'intégrité du sport et des organisations sportives
  • Pour protéger tous ceux qui travaillent dans le sport
  • Pour promouvoir les valeurs inhérentes à une pratique du sport en toute sécurité

Référentiel du CIO pour les FI et les CNO – "Protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport"

Publié en novembre 2017, le Référentiel du CIO intitulé "Protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport" a été préparé avec l'aide de plus de 50 représentants des parties prenantes internes et externes au Mouvement olympique, parmi lesquels des athlètes, des FI, des CNO et des spécialistes de la question.

Ce référentiel a été conçu pour guider les organisations étape par étape et les aider à élaborer deux types de politiques et procédures :

  1. politiques et procédures propres à une compétition : elles s'appliquent lors des compétitions sportives placées sous l'égide de l'organisation en question, par exemple une coupe du monde pour une Fédération Internationale ou un championnat national ;
  2. politiques et procédures organisationnelles : il s'agit de politiques et procédures en vigueur tout au long de l'année destinées à protéger les athlètes et les personnes liés à l'organisation en question.

Compte tenu des différences existant sur le plan organisationnel, culturel et logistique entre les organisations sportives, le Référentiel du CIO propose une approche à plusieurs niveaux, fondées sur des solutions, pour la mise en pratique des éléments clés des politiques et procédures de protection des athlètes.

Téléchargez le Référentiel :

Directives à l’intention des FI et des CNO pour créer et mettre en place une politique visant à protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport

Les Directives à l’intention des FI et des CNO pour créer et mettre en place une politique visant à protéger les athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport ont été approuvées par la commission exécutive du CIO en juillet 2016. Elles indiquent ce que le CIO considère comme étant les exigences minimales en matière de politiques de protection des athlètes.

Il est recommandé aux organisations ayant déjà des politiques et procédures de protection des athlètes de les passer en revue à l'aune des Directives du CIO. Le CIO propose également aux FI et aux CNO de procéder, s'ils le souhaitent, à une révision de leurs politiques, assortie de commentaires écrits.

Téléchargez les Directives :

back to top En