skip to content
HARTING Robert
HARTING Robert

Robert HARTING

  • O 0
  • A 0
  • B 0

Robert Harting, « l’incroyable Hulk »

En fêtant de manière spectaculaire sa victoire au lancer du disque à Londres en 2012, Robert Harting a gagné ce surnom, et l’a fait fructifier en multipliant les titres mondiaux et continentaux !

La progression

Né à Cottbus alors en Allemagne de l’Est, Robert Harting lance ses premiers disques à 15 ans, en 2000. L’année suivante, il est médaillé d’argent dans les championnats du monde cadets. Champion d’Europe espoirs en 2005 à Erfurt avec un jet à 64,50m, il dispute sa première grande compétition sénior lors des championnats d’Europe de Göteborg 2006 où il ne passe pas les qualifications. En 2007, il prend la médaille d’argent des Mondiaux IAAF d’Osaka (68,68m) puis dispute ses premiers Jeux à Beijing où le 19 août 2008, il se classe 4e de la finale remportée par l’Estonien Gerd Kanter.

Direction Londres

Lors des championnats du monde de Berlin 2009, Robert Harting réussit un jet à 69,43m, établissant alors la meilleure performance de sa carrière à son sixième et dernier essai pour enlever son premier titre mondial. A Daegu en 2011, il conserve son sacre avec 68,97m au 4e essai tout en dominant cette saison là les meetings de l’IAAF. Enfin, en mai 2012, le champion allemand franchit deux fois la limite des 70m tout en remportant son premier titre européen à Helsinki.

Un concours de feu

En qualifications de la compétition olympique, le 6 août 2012 à Londres, Robert Harting prend la 2e place derrière le tenant du titre Gerd Kanter. Le lendemain en finale, son concours commence mal. Premier essai à 67,79m, 2e essai mordu, 3e et 4e tentatives à 67,27m et 66,45m. L’Iranien Hehsan Haddadi a pris la tête dès son premier jet à 68,18m. A sa 5e tentative, Harting atteint la marque de 68,27m et remporte la médaille d’or puisque personne ne fait mieux au 6e essai. Il devance Haddadi (68,18m) et Kanter (68,03m au 5e essai).

« C’est tout simplement incroyable. Je n’arrive pas à y croire, ce concours a été si difficile pour moi, j’ai été si mauvais sur les premiers lancers ! » dit-il à chaud. « Je me disais que je devais le faire, parce que 68,18m, ce n’est pas si long ! J’y pensais tout le temps, mais à la fin… à la fin, j’ai eu de la chance. Je rêve de ce moment depuis douze ans. J’ai lancé mon premier disque en 2000 et depuis lors, il fallait que je sois là, et que je gagne ce titre ».

Invincible

Après sa médaille d’or olympique, l’incroyable Hulk est en effet deux fois champion d’Europe par équipes (2013, 2014), pour la troisième fois champion du monde en 2013 à Moscou avec un jet à 69,11m, puis de nouveau champion d’Europe individuel à Zurich en août 2014. Athlète de 2,01m pour 132kg, il est à 30 ans au sommet de son art, et n’a pas fini d’enthousiasmer les foules.

Plus



Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 68.27
    Athlétisme
    disque hommes

back to top En