skip to content

Affichage 341-350 sur 357
  • lot1-2008 tae 80kg m KAZ CUB medals | Video

    lot1-2008 tae 80kg m KAZ CUB medals

    Le Sud-Coréen Cha Dongmin décroche l'or face au Grec Alexandros Nikolaidis lors de la finale masculine des poids lourds de taekwondo. Le combat est serré pendant les trois premiers rounds, mais Cha marque le dernier point dans le troisième round et s'impose 5 à 4. Lors du match pour la troisième place, le Cubain Angel Valodia Matos est disqualifié et privé de compétition à vie pour avoir frappé l'arbitre au visage. Finale masculine de taekwondo dans la catégorie des +80 kg (poids lourds) - Jeux Olympiques d'été de Beijing 2008 - Alexandros Nikolaidis (GRE) contre Cha Dongmin (KOR)
  • lot2-269 SS M 1500m Gold | Video

    lot2-269 SS M 1500m Gold

    Enrico Fabris décroche sa troisième médaille des Jeux d'hiver de Turin, en triomphant des favoris, les Américains Shani Davis et Chad Hedrick. Fabris devient l'athlète italien le plus titré de ces Jeux avec le bronze au 5 000 m, la première médaille olympique italienne en patinage de vitesse, l'or en poursuite par équipe, la première médaille d'or olympique dans cette discipline, et l'or au 1 500 m, la première médaille d'or d'Enrico en individuel. Finale masculine de patinage de vitesse sur 1 500 m - Jeux Olympiques d'hiver de Turin 2006 - Enrico Fabris (ITA), Shani Davis (USA), Chad Hedrick (USA)
  • lot4-curling norvege 2002 wm cio high | Video

    lot4-curling norvege 2002 wm cio high

    Aux Jeux Olympiques de Salt Lake City, en 2002 Olympics, Pal Trulsen conduit la Norvège à une victoire inattendue sur le Canada. Après une fin de partie très serrée, l'équipe norvégienne s'impose 6-5 et offre à son pays sa première médaille au curling. Les canadiens obtiennent leur seconde médaille d'argent consécutive tandis que les suisses s'emparent du bronze après leur victoire dans le match pour la 3ème place. Cérémonie de remise des médailles de l'épreuve de curling hommes - Jeux Olympiques d'hiver de Salt Lake City 2002 - NOR, CAN, SUI
  • Le début d'une légende olympique - Emil Zátopek | Video

    Le début d'une légende olympique - Emil Zátopek

    Dans la finale du 10 000 m aux Jeux à Londres en 1948, Zátopek dépassa tous les coureurs sauf deux et l’emporta finalement avec 300 m d’avance. Trois jours plus tard, il courut la finale du 5 000 m. Trainant à 50 m derrière au début du dernier tour, il rattrapa son retard par un sprint surprenant à l’arrivée. Il dut, cependant, se contenter de l’argent juste 1,50 m derrière le vainqueur belge, Gaston Etienne Reiff.    Zátopek présentait un style distinctif. Il haletait et soufflait, paraissant visiblement épuisé durant sa course. Ceci lui valut le surnom de la « Locomotive ». Lorsqu’on l’interrogeait sur l’inélégance de son style, il répondait : « ce n’est pas de la gymnastique ni du patinage, vous savez ».   Emil Zátopek, qui reste le seul coureur à avoir remporté le 5 000 m, le 10 000 m et le marathon à une même édition des Jeux Olympiques, demeura invaincu dans ses 38 premières courses sur 10 000 m de 1948 à 1954. Il est reconnu comme le plus grand coureur de tous les temps.
  • lot2-091 CC Ski W 30K | Video

    lot2-091 CC Ski W 30K

    Katerina Neumannova s'empare de la médaille d'or du 30km, offrant à la République Tchèque sa première médaille de ses Jeux. À 33 ans, Neumannova, qui termine la course en 1 h 22 min 25 s 4, devient la championne la plus âgée de la discipline. La Russe Julija Tchepalova obtient la médaille d'argent en terminant 1,4 secondes après. Le bronze revient à la polonaise Justyna Kowalczyk of Poland claims the bronze. Podium du 30 km en ski de fond féminin - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - Katerina Neumannova (CZE), Julija Tchepalova (RUS), Justyna Kowalczyk (POL)
  • lot3-maier hermann 2006 wm duke high | Video

    lot3-maier hermann 2006 wm duke high

    "Hermann Maier, surnommé ""Herminator"", est devenu un légende olympique en 1998. Alors qu'il descendait la piste à près de 120 km/h, sous un vent puissant, Maier perd le contrôle de ses skis, sort de la piste et, après un vol plané, s'écrase, sur la tente entre deux barrières. Alors qu'il aurait pu y perdre la vie, Hermann Maier s'en sort avec seulement quelques bleus. Trois jours plus tard, Maier domine les épreuves de descente hommes, s'adjugeant les médailles d'or en Super G et en Slalom Géant. Hermann Maier (AUT) - Ski Alpin - Jeux Olympiques d'hiver de Nagano, 1998"
  • lot2-093 CC Ski M 50K | Video

    lot2-093 CC Ski M 50K

    En 2 h 06 min 11 s 8, l'Italien Giorgio Di Centa s'octroie le titre olympique du 50 km, remportant sa deuxième médaille d'or à Turin, en 2006. Pour le plus grand plaisir de son public, Di Centa obtient la première médaille d'or de l'Italie en ski de fond individuel depuis 38 ans. Eugeni Dementiev termine 0,8 secondes derrière lui pour obtenir l'argent tandis que Mikhail Botwinov reçoit le bronze. Podium du 50km masculin en ski de fond - Jeux Olympiques de Turin, 2006 - Giorgio Di Centa (ITA), Eugeni Dementiev (RUS), Mikhail Botwinov (AUT)
  • lot3-gebreselassie haile wm duke high | Video

    lot3-gebreselassie haile wm duke high

    Lorsque Haile Gebreselassie n'était encore qu'un enfant, il devait courir 10 km chaque matin pour se rendre à l'école, et la même distance le soir pour rentrer. Haile est ensuite devenu l'un des coureurs de fond les plus titrés de tous les temps. Au Jeux Olympiques de 1996, Gebreselassie remporte sa première médaille d'or olympique sur 10 000 m, passant la ligne en 27 min 07 s 34 et établissant ainsi un nouveau record olympique. Quatre ans plus tard, il garde son titre olympique, avec un temps de 27 min 18 s 20. Haile Gebreselassie (ETH) - Athlétisme - Atlanta 1996, Sydney 2000
  • Sotchi 2014 - Ski de fond - 50km départ groupé hommes | Video

    Sotchi 2014 - Ski de fond - 50km départ groupé hommes

    En novembre 2017, Alexander LEGKOV de la Fédération de Russie, concourant dans les épreuves masculines du 50km, du relais 4x10km et du skiathlon 15+15km départ groupé en ski de fond, dans lesquelles il s'est classé respectivement 1er, 2e et 10e, et avait gagné la médaille d'or et d'argent, a été disqualifié des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver en 2014 à Sotchi par la commission disciplinaire du CIO présidée par M. Oswald. Veuillez noter que cette décision peut faire l'objet d'un recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). En novembre 2017, Maksim VYLEGZHANIN de la Fédération de Russie, concourant dans les épreuves masculines du 50km, du relais 4x10km, du skiathlon 15+15km départ groupé et du sprint par équipes en ski de fond, dans lesquelles il s'est classé respectivement 2e, 2e, 4e et 2e et avait gagné les médailles d'argent, a été disqualifié des XXIIes Jeux Olympiques d'hiver en 2014 à Sotchi par la commission disciplinaire du CIO présidée par M. Oswald. Veuillez noter que cette décision peut faire l'objet d'un recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Faits marquants du départ groupé hommes au Complexe de ski de fond et de biathlon Laura, lors des Jeux Olympiques d'Hiver de Sotchi 2014 Médailles:Bronze - Ilia Chernousov (RUS)
  • lot2-102 Curling W | Video

    lot2-102 Curling W

    Après une fin de match à suspense qui la voit remporter le match pour la médaille d'or 7-6, la Suède obtient finalement le titre olympique au dépens de la Suisse. La suissesse Mirjam Ott avait pourtant réussi à marquer 2 points dans la 10ème manche pour gagner le droit de disputer une manche supplémentaire mais un dernier lancer de la skip suédoise Anette Norberg chasse deux pierres suisses et les espoirs de titre olympiques qu'elles représentaient. Cette victoire permet à la Suède de devenir la première équipe de curling de l'histoire à détenir les trois trophées de champion (d'Europe, du Monde et Olympique). Classement final de la compétition de curling femmes - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - SWE, SUI, CAN
back to top En