skip to content

Affichage 361-370 sur 400
  • Document

    Paris 1900

    Le Comité d’organisation des Jeux de Paris, dont les compétitions sportives se sont déroulées dans le cadre de l’Exposition universelle n’a pas publié de rapport officiel. C’est l’ouvrage “Concours internationaux d’exercices physiques et de sports” de Daniel Mérillon, qui est considéré comme le rapport officiel des Jeux Olympiques de Paris 1900. Publié entre 1901 et 1902 en français, cet ouvrage très complet se compose de 2 tomes de plus de 800 pages.
  • Document

    E-Searcher

    Une seule et unique interface pour rechercher dans les e-journals, e-documents, bases de données en ligne, bibliothèque numérique et autres catalogues. Le E-Searcher est un moteur de recherche simple d'utilisation et efficace, capable de lancer des recherches simultanées dans toutes les ressources électroniques disponibles au Centre d'Etudes Olympiques. Ce logiciel envoie des résultats pertinents et fiables en un temps record, et garantit, à chaque requête, les données les plus appropriées. Attention, certains documents ne sont accessibles que sur place au Centre d'Etudes Olympiques.
  • Document

    St-Louis 1904

    Comme pour la précédente édition à Paris, les 3èmes Jeux Olympiques d’été n’ont représenté qu’un point au programme de l’Exposition universelle de St-Louis 1904. Il n’existe pas de rapport officiel des Jeux publié par le Comité d’organisation. Toutefois, deux ouvrages publiés en anglais en 1905 sont conjointement considérés comme les rapports officiels de ces Jeux. Il s’agit de “The Olympic Games 1904” de Charles J.P. Lucas et de “Review of the Olympic Games of 1904” de James E. Sullivan. Ce dernier est plus complet et comporte des photographies.
  • Document

    La Trêve olympique

    "Ekecheiria" ou "Trêve olympique" remonte à la Grèce antique du IXe siècle avant J.-C. Il s’agissait d’un traité signé entre trois rois, Iphitos d’Élide, Cléosthène de Pisa et Lycurgue de Sparte pour sceller l’immunité du sanctuaire d’Olympie et de la région d’Élide.Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Tenant compte de la nouvelle réalité politique dans laquelle s’inscrivent le sport et les Jeux Olympiques, comment la Trêve a-t-elle été intégrée aux Jeux Olympiques Modernes ? C’est ce que vous apprendrez en consultant ce document. Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Tenant compte de la nouvelle réalité politique dans laquelle s’inscrivent le sport et les Jeux Olympiques, comment la Trêve a-t-elle été intégrée aux Jeux Olympiques Modernes ? C’est ce que vous apprendrez en consultant ce document.
  • Document

    La Trêve olympique

    "Ekecheiria" ou "Trêve olympique" remonte à la Grèce antique du IXe siècle avant J.-C. Il s’agissait d’un traité signé entre trois rois, Iphitos d’Élide, Cléosthène de Pisa et Lycurgue de Sparte pour sceller l’immunité du sanctuaire d’Olympie et de la région d’Élide.Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Tenant compte de la nouvelle réalité politique dans laquelle s’inscrivent le sport et les Jeux Olympiques, comment la Trêve a-t-elle été intégrée aux Jeux Olympiques Modernes ? C’est ce que vous apprendrez en consultant ce document. Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Tenant compte de la nouvelle réalité politique dans laquelle s’inscrivent le sport et les Jeux Olympiques, comment la Trêve a-t-elle été intégrée aux Jeux Olympiques Modernes ? C’est ce que vous apprendrez en consultant ce document.
  • Document

    La Trêve olympique

    "Ekecheiria" ou "Trêve olympique" remonte à la Grèce antique du IXe siècle avant J.-C. Il s’agissait d’un traité signé entre trois rois, Iphitos d’Élide, Cléosthène de Pisa et Lycurgue de Sparte pour sceller l’immunité du sanctuaire d’Olympie et de la région d’Élide.Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Tenant compte de la nouvelle réalité politique dans laquelle s’inscrivent le sport et les Jeux Olympiques, comment la Trêve a-t-elle été intégrée aux Jeux Olympiques Modernes ? C’est ce que vous apprendrez en consultant ce document. Durant cette période de trêve, les athlètes, les artistes et leur famille, ainsi que les simples pèlerins pouvaient voyager en toute sécurité pour participer ou assister aux Jeux Olympiques puis retourner dans leurs pays respectifs. Tenant compte de la nouvelle réalité politique dans laquelle s’inscrivent le sport et les Jeux Olympiques, comment la Trêve a-t-elle été intégrée aux Jeux Olympiques Modernes ? C’est ce que vous apprendrez en consultant ce document.
back to top En