skip to content

Affichage 101-110 sur 120
  • Ritola, le Finlandais volant, raccroche après sa cinquième médaille d’or | Video

    Ritola, le Finlandais volant, raccroche après sa cinquième médaille d’or

    Ville, ou Willie, Ritola joua malheureusement deuxième violon au sein de l’une des grandes dynasties dont l’athlétisme olympique fut témoin. Comme les Kényans et les Éthiopiens dominent les courses de fond actuelles, dans les années 1920 le succès dans ces épreuves était l’apanage des Finlandais. Au premier rang, figurait l’inimitable Paavo Nurmi, dont le record de neuf médailles d’or ne fut battu que par le nageur américain Michael Phelps en 2008 à Beijing. Et Ritola dut vivre à l’ombre de son compatriote légendaire. Son palmarès olympique n’en fut pour autant pas moins remarquable. En effet quatre ans plus tôt aux Jeux Olympiques à Paris, il avait gagné quatre médailles d’or et deux d’argent et ce résultat aurait été encore meilleur sans la présence de Nurmi. Dans le 5 000 et le cross, il termina derrière celui-ci mais battit son propre record du monde en remportant le 10 000 m avec une avance spectaculaire.  En 1928, on s’attendait de nouveau à ce que les médailles soient partagées entre les deux Finlandais. Nurmi gagna sa neuvième et dernière médaille d’or dans un 10 000 m étincelant. Ritola s’accrocha derrière lui pratiquement toute la course jusqu’à la dernière ligne droite et Nurmi franchit la ligne avec deux mètres d’avance. Dans le 5 000 m, Ritola était déterminé à prendre sa revanche et la course se révéla hautement tactique devant un stade olympique plein à craquer d’une foule pleine d’attentes. Nurmi accéléra à mi-distance laissant loin derrière la plupart des concurrents. Ritola et le Suédois Edvin Wide maintinrent l’allure et quand la course entra dans ses 400 derniers mètres, elle ne se joua plus qu’à trois coureurs. Mais Ritola qui avait pris la tête, les yeux rivés sur le côté, tenant Nurmi en respect, s’échappa dans les derniers 150 m.  Nurmi ne put contrer cet assaut final et il jeta un œil en arrière pour bien s’assurer que la deuxième place serait sienne sachant que l’effort de son compatriote avait mis l’or hors de sa portée.  
  • lot2-082 CC Ski M Team | Video

    lot2-082 CC Ski M Team

    Pour les débuts olympiques de l'épreuve de sprint par équipe, le duo suédois entre dans l'histoire en remportant la première médaille d'or olympique de la discipline. Thobias Fredriksson et Bjorn LindCross finissent la course en 17 min 02 s 9, soit seulement 0,6 secondes devant la paire norvégienne composée de Jens Arne Svartedal et Tor Arne Hetland. Les Russes obtiennent, quant à eux, la médaille de bronze. Classement final de l'épreuve masculine de sprint par équipes en biathlon - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - SWE, NOR, RUS
  • Salt Lake 2002 Biathlon men 10km - ok | Video

    Salt Lake 2002 Biathlon men 10km - ok

    Aux Jeux hiver de 2002 à Salt Lake City, Ole Einar Bjoerndalen était déterminé à se montrer dans sa meilleure forme pour le biathlon. À la recherche d’un entraînement sérieux, il s’inscrivit dans l’épreuve de cross du 30 km en ski de fond et parvint près d’une médaille en terminant sixième. Bjoerndalen s’attribua les médailles d’or de chaque course de biathlon à Salt Lake City, quatre en tout.
  • 329FreestyleSkiingSkiCrossWomenEventH | Video

    329FreestyleSkiingSkiCrossWomenEventH

    Ashleigh McIvor domine la compétition de ski cross féminin et remporte l’or devant Berntsen et Josserand.
  • 345SnowboardCrossWomenEventH | Video

    345SnowboardCrossWomenEventH

    Ricker, Anthonioz et Nobs se disputent le titre olympique dans l'épreuve de Snowboard cross Dames
  • 343SnowboardCrossMenFinalH | Video

    343SnowboardCrossMenFinalH

    Wescott devient Champion Olympique lors dela finale du snowboard cross devant le canadien Robertson, et le français Ramoin.
  • 346SnowboardCrossWomenFinalH | Video

    346SnowboardCrossWomenFinalH

    Ricker devient Championne Olympique dans le run final du snowboard cross devant la française Anthonioz et la Suissesse Nobs
  • Le pionnier des grands coureurs de fond finlandais - Hannes Kölehmainen | Video

    Le pionnier des grands coureurs de fond finlandais - Hannes Kölehmainen

    Hannes Kölehmainen fut le premier des grands coureurs de fond finlandais. Aux Jeux en 1912, il gagna le 5 000m, le 10 000m et l'épreuve de cross en individuel, dans laquelle il remporta également l'argent par équipe. Sa victoire au 5 000m lui donna également l'occasion de battre un record du monde. Il fut en effet la première personne à courir cette distance en moins de 15 minutes. Il établit aussi un record du monde au 3 000m dans les éliminatoires de l'épreuve par équipe.   L'annulation des Jeux en 1916 empêcha indubitablement le Finlandais de remporter davantage d'honneurs olympiques en athlétisme. Néanmoins il se lança dans les épreuves sur route avec son premier marathon en 1907. Il termina quatrième en 1917 au marathon de Boston et, en 1920 à Anvers, il s'attribua la médaille d'or de cette discipline. Plus tard, il établit des records du monde au 25 et au 30 km.   Aux Jeux Olympiques en 1952 à Helsinki, Kölehmainen fut choisi pour enflammer la vasque lors de la cérémonie d'ouverture et c'est Paavo Nurmi qui lui tendit le flambeau après avoir fait le tour du stade.
  • Paul Tergat : « Je n’oublierai jamais le 10.000m des Jeux de Sydney » | Video

    Paul Tergat : « Je n’oublierai jamais le 10.000m des Jeux de Sydney »

    Brillant coureur kényan de fond et de cross, Paul Tergat a terminé deux fois derrière l’Ethiopien Haile Gebrselassie sur 10.000m aux Jeux Olympiques en 1996 et en 2000. Il revient sur le sprint phénoménal disputé à Sydney où il a dû s’incliner pour 9/100e de seconde au bout de 25 tours. 
back to top En