skip to content

Affichage 1-10 sur 16
  • Hope Valley | Video

    Hope Valley

    Le champion britannique de halfpipe en ski, James Machon, espère que sa bourse de la Solidarité Olympique l'aidera à obtenir de bons classements alors que sa discipline fera ses débuts olympiques aux Jeux d'hiver de 2014 à Sotchi.
  • lot3-elvstrom paul wm cio high | Video

    lot3-elvstrom paul wm cio high

    Paul Elvstrom gagne une deuxième médaille d'or en consécutive à la voile, en classe Finn, ajoutant ainsi une troisième médaille d'or à son palmarès. Derrière lui, Andre Nelis et John Marvin obtiennent respectivement l'argent et le bronze. Elvstrom gagnera ensuite une quatrième médaille d'or lors des Jeux de 1960, devenant l'un des trois seuls athlètes à avoir gagné quatre médailles d'or consécutives. Voile, classe Finn - Podium de l'épreuve de dériveur monoplace (lourd) hommes - Jeux Olympiques d'été de Melbourne, 1956 - Paul Elvstrom (DEN), Andre Nelis (BEL), John Marvin (USA)
  • lot4-bikila abebe dvd cio high | Video

    lot4-bikila abebe dvd cio high

    En 1960, Abebe Bikila, totalement inconnu, épatait le monde entier en remportant le marathon olympique. Il attirait l’attention non seulement parce qu’il était le premier Africain de l’Est à gagner une médaille mais aussi parce qu’il courait pieds nus. Il renouvela l’exploit quatre ans plus tard à Tokyo, cette fois avec des chaussures aux pieds.
  • Waldemar Cierpinski remporte son deuxième marathon | Video

    Waldemar Cierpinski remporte son deuxième marathon

    Sur les 74 coureurs sur la ligne de départ, seuls 53 finiront le marathon lors des Jeux Olympiques de 1980 à Moscou.   Après avoir été légèrement semé par le gros du peloton qui avait imprimé fièrement un pas rapide, Waldemar Cierpinski, originaire d'Allemagne de l'Est, réussit à passer les premiers au kilomètre 36.    Une fois le peloton dépassé, Waldemar Cierpinski a conservé sa position et a su emporter son numéro, à savoir le 297, au-delà de la ligne d'arrivée pour finalement décrocher la médaille d'or.   Alors que l'Allemand de l'Est gagne également le marathon des Jeux Olympiques de 1976 à Montréal, il égale le palmarès de la légende du marathon, Abebe Bikila, lequel avait remporté deux médailles d'or en 1960 à Rome et en 1964 à Tokyo.
  • lot3-rudolph wilma wm cio high | Video

    lot3-rudolph wilma wm cio high

    Les Jeux de 1960 à Rome fournirent des moments inoubliables dans l’histoire extraordinaire de la vie de Rudolph. Elle s’attribua l’or du 100 m, du 200 m et du relais 4x100 m, battant ce faisant trois records du monde. Et elle reçut le surnom de « Gazelle noire » par la presse européenne, charmée par sa beauté, sa grâce et sa vélocité.
  • La première nageuse à défendre son titre Olympique - Dawn Fraser | Video

    La première nageuse à défendre son titre Olympique - Dawn Fraser

    Le 1er décembre de 1956, aux Jeux à Melbourne, une vague australienne déferle sur le 100m nage libre : Fraser monte pour sa part sur la plus haute marche du podium après avoir amélioré une nouvelle fois le record du monde de l'épreuve. Elle remporte une deuxième médaille d'or avec l'équipe australienne dans le relais 4x100m nage libre - avec un autre record du monde à la clé - et une médaille d'argent dans le 400m nage libre.   Quatre ans plus tard, en 1960, aux Jeux Olympiques à Rome, l’australienne est de nouveau sacrée championne olympique du 100m. Elle devient ainsi la première nageuse à défendre son titre olympique avec succès. Elle finit également cinquième du 400m nage libre et remporte une médaille d'argent dans les relais 4x100m quatre nages (présent pour la première fois au programme olympique) et 4x100m nage libre.
  • Le 10 avril 2015, le CIO fête 100 ans de présence olympique à Lausanne | Video

    Le 10 avril 2015, le CIO fête 100 ans de présence olympique à Lausanne

    Au cours du siècle écoulé, la Villa Mon-Repos a joué un rôle crucial dans l’histoire du Mouvement olympique. Son destin fut d’abord étroitement lié à celui du baron Pierre de Coubertin qui y installa le siège du CIO dès 1922. Ce n’est qu’à la fin des années 1960 que le CIO quitte la Villa Mon-Repos devenue trop exigüe pour son administration et s’installe au Château de Vidy. Depuis 2001, la Villa a renoué avec sa vocation sportive en accueillant d’abord la Solidarité Olympique puis, plus tard, le département des relations avec les CNO du CIO.
back to top En