skip to content

Affichage 421-430 sur 432
  • lot3-dorfmeister michaela wm cio high | Video

    lot3-dorfmeister michaela wm cio high

    L'Autrichienne Michaela Dorfmeister devient championne olympique de descente aux Jeux Olympique de Turin. En obtenant l'or en 1 min 49 s 56, elle devient également la première autrichienne à remporter cette épreuve depuis 1980. Quelques jours après cette première médaille d'or, elle remporte également le Super-G et devient la première skieuse à réussir le doublé dans les épreuves de vitesse. Podium du Super G femmes en ski alpin - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - Michaela Dorfmeister (AUT), Janica Kostelic (CRO), Alexandra Meissnitzer (AUT)
  • lot3-white shaun wm duke high | Video

    lot3-white shaun wm duke high

    Seulement 7ème après le premier run de qualification, Shaun White n'avait plus le choix: il devait être excellent dans le second pour espérer se qualifier pour la finale. Il a fait mieux encore, touchant à la perfection et obtenant la meilleure note à ce stade de la compétition. En finale, Shaun White continue sur sa lancée: avec un backside 900 et deux 1080 frontside, il obtient 46,8 points sur 50 et s'adjuge l'or olympique. Podium de l'épreuve masculine de snowboard halfpipe - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - Shaun White (USA), Daniel Kass (USA), Markku Koski (FIN)
  • lot2-102 Curling W | Video

    lot2-102 Curling W

    Après une fin de match à suspense qui la voit remporter le match pour la médaille d'or 7-6, la Suède obtient finalement le titre olympique au dépens de la Suisse. La suissesse Mirjam Ott avait pourtant réussi à marquer 2 points dans la 10ème manche pour gagner le droit de disputer une manche supplémentaire mais un dernier lancer de la skip suédoise Anette Norberg chasse deux pierres suisses et les espoirs de titre olympiques qu'elles représentaient. Cette victoire permet à la Suède de devenir la première équipe de curling de l'histoire à détenir les trois trophées de champion (d'Europe, du Monde et Olympique). Classement final de la compétition de curling femmes - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - SWE, SUI, CAN
  • lot2-101 Curling W | Video

    lot2-101 Curling W

    Durant les Jeux Olympiques d'hiver de Turin, en 2006, les quatre équipes qualifiées pour les demi-finales de la compétition féminine de curling sont le Canada, la Norvège, la Suède et la Suisse. Ces deux dernières se retrouvent ensuite en finale pour une partie très serrée. La skip suédoise, Anette Norberg, réussit le coup parfait avec sa dernière pierre, la laissant au centre après avoir expulsé deux pierres suisses. La Suède s'impose ainsi 7-6 face à la Suisse tandis que le Canada s'empare de la médaille de bronze après sa victoire facile, 11-5, face à la Norvège. Classement final de la compétition de curling femmes - Jeux Olympiques d'hiver de Turin, 2006 - SWE, SUI, CAN
  • lot3-maier hermann 2006 wm duke high | Video

    lot3-maier hermann 2006 wm duke high

    "Hermann Maier, surnommé ""Herminator"", est devenu un légende olympique en 1998. Alors qu'il descendait la piste à près de 120 km/h, sous un vent puissant, Maier perd le contrôle de ses skis, sort de la piste et, après un vol plané, s'écrase, sur la tente entre deux barrières. Alors qu'il aurait pu y perdre la vie, Hermann Maier s'en sort avec seulement quelques bleus. Trois jours plus tard, Maier domine les épreuves de descente hommes, s'adjugeant les médailles d'or en Super G et en Slalom Géant. Hermann Maier (AUT) - Ski Alpin - Jeux Olympiques d'hiver de Nagano, 1998"
  • lot3-eberharter stephan wm cio high | Video

    lot3-eberharter stephan wm cio high

    L'Autrichien Stephan Eberharter s'empare de sa première médaille d'or en slalom géant, quatre ans après avoir décroché l'argent à Nanago, en 1998. Eberharter a terminé la course avec un temps total de 2 min 23 s 28, devant les 2 min 24 s 16 de Bode Miller qui devient ainsi le premier américain à gagner une médaille dans cette discipline. La médaille de bronze revient à Lasse Kjus qui termine en 2:24.32. Podium de l'épreuve masculine du slalom géant en ski alpin - Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City, 2002 - Stephan Eberharter (AUT), Bode Miller (USA), Lasse Kjus (NOR)
  • Salt Lake 2002 Biathlon men 10km - ok | Video

    Salt Lake 2002 Biathlon men 10km - ok

    Aux Jeux hiver de 2002 à Salt Lake City, Ole Einar Bjoerndalen était déterminé à se montrer dans sa meilleure forme pour le biathlon. À la recherche d’un entraînement sérieux, il s’inscrivit dans l’épreuve de cross du 30 km en ski de fond et parvint près d’une médaille en terminant sixième. Bjoerndalen s’attribua les médailles d’or de chaque course de biathlon à Salt Lake City, quatre en tout.
  • lot3-kirvesniemi marja-lisa wm cio high | Video

    lot3-kirvesniemi marja-lisa wm cio high

    Aux Jeux Olympiques d'hiver de 1984, Marja Lissa Hamalainen brille tellement qu'elle devient une superstar. Elle remporte la médaille d'or du 20 km, franchissant la ligne d'arrivée en 1 h 01 min 45.0, suivie de près par Raisa Smetanina et Anne Jahre. Hamalainen remporte, en fait, les médailles d'or dans toutes les épreuves individuelle de ski de fond (5, 10 et 20 km) et le bronze par équipe, devenant l'athlète la plus titrée de ces jeux. Podium du 20 km en ski de fond - Jeux Olympiques d'hiver de Sarajevo, 1984 - Marja-Liisa Hamalainen (FIN), Raisa Smetanina (URS), Anne Jahren (NOR)
  • Janica Kostelic: quatre médailles à Salt Lake | Video

    Janica Kostelic: quatre médailles à Salt Lake

    Quelques mois avant le début des Jeux d’hiver à Salt Lake City, la skieuse croate Janica Kostelic se remettait d’une opération du genou et ses chances de seulement s’y présenter n’étaient pas grandes. Mais fin février 2002, Janica Kostelic avait inscrit son nom dans le livre des records. Elle allait devenir la première femme à remporter quatre médailles en ski alpin à la même édition des Jeux et les trois en or étaient, en outre, un exploit sans précédent dans l’histoire de ce sport. 
  • Le haut fait de la carrière de Fritz Strobl | Video

    Le haut fait de la carrière de Fritz Strobl

    Hermann Maier, blessé, étant absent de Salt Lake City, la plupart des observateurs s’attendait à ce que Stephan Eberharter passe sous les feux de la rampe et devienne la nouvelle superstar autrichienne du ski alpin. Néanmoins peu de compétitions de cet ordre, et certes pas l’épreuve phare du programme des Jeux d’hiver, ne provoquent autant de surprises à Salt Lake que la descente masculine.
back to top En