skip to content

Affichage 1-10 sur 170
  • Triple saut britannique dans l'histoire olympique - Jonathan Edwards | Video

    Triple saut britannique dans l'histoire olympique - Jonathan Edwards

    Lors des Jeux Olympiques de 1996 à Atlanta, l'athlète britannique de triple saut, Jonathan Edwards, a décroché la médaille d'argent avec un saut impressionnant de 17,88 m. Ancien champion du monde et plus sérieux prétendant pour la médaille d'or olympique, il était fin prêt à se battre pour décrocher l'or.   Jonathan Edwards est donc arrivé à Sydney en tant que détenteur du record du monde et athlète le plus âgé de l'épreuve. Allait-il y parvenir et faire monter la Grande-Bretagne sur la plus haute marche du podium ?   Avec son troisième essai de saut à 17,71 m, c'est exactement ce qu'il a fait ! Il est ainsi devenu médaillé d'or à Sydney, un moment inoubliable pour lui et pour tous les fans des Jeux dans le monde entier.   
  • King couronné champion de saut en hauteur | Video

    King couronné champion de saut en hauteur

    Le saut en hauteur masculin des Jeux Olympiques de 1928 était absolument différent de l’épreuve que nous connaissons aujourd’hui. Le saut Fosbury désormais pratiqué par la grande majorité des sauteurs et initié avec grand succès par l’Américain Dick Fosbury aux Jeux de 1968 à Mexico était encore à venir quelque dizaines d’années plus tard et, aux Pays-Bas, les sauteurs employaient d’autres techniques spectaculaires pour passer la barre. Nombre d’entre eux présentaient un style très élaboré en ciseaux exigeant de grandes capacités athlétiques et une extrême agilité pour atteindre de formidables hauteurs et, à Amsterdam, on attendait du vainqueur qu’il approche le plus près possible du seuil magique des deux mètres. L’Américain Bob King possédait une technique bien à lui. Il avait eu une brillante carrière de sport universitaire à Stanford et il vint aux Jeux entouré d’un puissant contingent de sauteurs et de lanceurs. Et puisque les sauteurs américains avaient décroché toutes les médailles d’or en hauteur précédentes sauf une, les attentes étaient élevées. La compétition se transforma en un marathon de cinq heures avec un affrontement de 35 concurrents en séries éliminatoires qui en laissèrent 18 en finale. Seuls cinq sauteurs passèrent la barre à 1,91 m. À cette hauteur, le Japonais Mikio Oda, qui venait de gagner l’or du triple saut dut s’incliner. Demeuraient en lice, King et deux de ses coéquipiers ainsi qu’un Français Claude Ménard et un Philippin Simeon Toribio. Tandis que les concurrents persistaient à sauter en ciseaux traditionnels, King grâce à sa technique personnelle prit l’avantage. Il s’élançait de biais amenant sa jambe droite au niveau de la barre avant de ramener la gauche en dessous. Dans la soirée fraîche, les officiels chaudement emmitouflés veillaient sur la hauteur parvenue à 1,94 m. King fut le seul à réussir le saut mais pas avant un long tressaillement de la barre que l’Américain avait effleurée de sa deuxième jambe.
  • Un pionnier du saut à la perche - Frank Foss | Video

    Un pionnier du saut à la perche - Frank Foss

    Le saut à la perche est un sport audacieux par définition. Il l'était encore plus aux Jeux Olympiques de 1920 à Anvers, comme ont pu en faire l'expérience les pionniers de cette discipline sportive.   L'athlète américain Frank Foss est l'un des premiers à franchir la barre transversale, avec comme seule fosse de réception un carré de sable identique à celui utilisé dans le saut en longueur.   À Anvers en 1920, Frank Foss remporte la médaille d'or et établit un nouveau record du monde, à 4,09 mètres.
  • Equitation : saut d’obstacles par équipes internationales - Les meilleurs moments de la compétition | Jour 3 | Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014 | Video

    Equitation : saut d’obstacles par équipes internationales - Les meilleurs moments de la compétition | Jour 3 | Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014

    Les temps forts du Jour 3 en équitation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014 avec le résumé de la compétition de saut d’obstacles par équipes internationales.
  • Bob Beamon - Saut en longueur | Video

    Bob Beamon - Saut en longueur

    Le plateau du saut en longueur à Mexico est tout simplement exceptionnel. Les trois médaillés de l'édition 1964 sont présents pour répondre au défi lancé par d'ambitieux athlètes venus d'Allemagne de l'Est, d'Australie et d'Union soviétique. Pour trouver le favori de l'épreuve, il faut pourtant chercher du côté de New York, base d'opération de l'Américain Bob Beamon.
  • Viktor Saneyev - Triple saut homme - Athlétisme | Video

    Viktor Saneyev - Triple saut homme - Athlétisme

    Le concours du triple saut s'annonce spectaculaire. Les conditions particulières de Mexico favorisent les sauteurs, ce qui explique que le Record du Monde, après avoir tenu pendant huit ans, est successivement battu par cinq athlètes différents.
  • Dick Fosbury - Saut en hauteur homme - Athlétisme | Video

    Dick Fosbury - Saut en hauteur homme - Athlétisme

    Dans l'ensemble, les sports évoluent lentement. Les règles changent, les techniques et les styles se modifient petit à petit. Il est rare de voir une discipline réaliser instantanément un bond en avant. C'est pourtant ce qui s'est produit à Mexico. Durant l'été 1968, le saut en hauteur a changé pour toujours. L'homme responsable de cette transformation n'est autre que Dick Fosbury. L'athlète américain est à l'origine d'une véritable révolution en inventant sa propre technique : le Fosbury-flop (ou rouleau dorsal).
  • Dick Fosbury : Un saut dans la légende | Video

    Dick Fosbury : Un saut dans la légende

    Le saut en hauteur en rouleau dorsal, aujourd’hui généralisé, porte son nom : le « Fosbury-flop ». Dick Fosbury, qui fut sacré champion olympique en 1968 à Mexico, raconte son chemin vers la gloire dans la vidéo exclusive que nous vous proposons.
  • Salt Lake 2002 Ski acrobatique saut hommes | Video

    Salt Lake 2002 Ski acrobatique saut hommes

    Le skieur tchèque Ales Valenta, vainqueur chevronné de trois titres de Coupe du monde, était cinquième après le tour d’ouverture et il savait qu’il devait réaliser quelque chose de très spécial pour remonter dans le classement. Ce qui advint ensuite fut du jamais vu à une compétition de sauts acrobatiques olympiques : une quintuple vrille et un triple saut arrière qui rendirent la foule absolument enragée.
back to top En