skip to content

Affichage 901-910 sur 920
  • News | St. Moritz 1928

    Pierre Brunet et Andrée Joly, premiers Français champions olympiques d’hiver

    La compétition de patinage artistique se déroule le dimanche 19 février 1928 au matin de la cérémonie de clôture et marque avec les deux dernières rencontres de hockey sur glace, la fin du programme sportif des deuxièmes Jeux d’hiver. Elle met aux prises treize paires représentant dix nations. Parmi eux, les Français Andrée Joly et Pierre Brunet, qui se sont rencontrés quelque mois avant les Jeux de Chamonix 1924 où ils sont allés quérir la médaille de bronze.
    19 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Patinage artistique, France
  • News | St. Moritz 1928

    Sonja Henie éblouit Saint-Moritz et devient la « Fée de la glace »

    La Norvégienne Sonja Henie est sans nul doute la première grande star internationale du patinage artistique. Elle avait déjà fait sensation à Chamonix en 1924 en y disputant la compétition féminine à l’âge de onze ans. Encore peu assurée, elle s’était classée huitième et dernière de l’épreuve remportée par l’autrichienne Herma Szabo.
    19 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Patinage artistique, Norvège, HENIE, Sonja
  • News | St. Moritz 1928

    La belle réussite des Jeux de Saint-Moritz

    La France remporte son premier titre aux Jeux d’hiver avec Pierre Brunet en Andrée Joly en patinage artistique couples, alors que la Tchécoslovaquie et l’Allemagne gagnent leurs premières médailles.
    19 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Cérémonie de clôture
  • News | St. Moritz 1928

    Triplé olympique pour Gillis Grafström en patinage artistique

    A 34 ans, le patineur artistique suédois Gillis Grafström est le double champion olympique en titre (vainqueur aux Jeux d’été à Anvers en 1920 puis lors des premiers Jeux d’hiver à Chamonix en 1924) lorsqu’il se présente sur la glace du Stade Olympique de Saint-Moritz le 14 février 1928 pour les figures imposées de la compétition masculine. Il fait face à son dauphin des Jeux de Chamonix, l’Autrichien Willy Böckl, du même âge que lui et qui s’est depuis lors imposé trois fois de suite dans les championnats mondiaux et européens (1925, 1926, 1927).
    19 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Suède, Patinage artistique
  • News | St. Moritz 1928

    Clas Thunberg au sommet du patinage de vitesse olympique

    Le patineur de vitesse d’Helsinki a déjà fait très fort à Chamonix en 1924 : Clas Thunberg y est monté sur les podiums de toutes épreuves au programme. Avec trois médailles d’or, une en argent et une en bronze, il a été l’athlète le plus médaillé de la première édition olympique hivernale. Il va continuer sur sa lancée, remportant les titres mondiaux toutes distances à Oslo en 1925 et à Davos en 1928, juste avant les Jeux de Saint-Moritz.
    14 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Finlande, Patinage de vitesse
  • News | St. Moritz 1928

    Ivar Ballangrud débute sa moisson en patinage de vitesse

    A 19 ans, Ivar Ballangrud fait des débuts remarqués sur la scène internationale du patinage de vitesse, mais juste un peu tard pour pouvoir participer aux premiers Jeux d’hiver en février 1924 à Chamonix. Mais un mois plus tard, le jeune norvégien dispute les championnats du monde toutes distance à Helsinki et domine sur 10.000m le Finlandais Julius Skutnabb tout juste sacré champion olympique dans cette épreuve. En 1926, Ballangrud remporte à domicile, à Trondheim, le premier de ses quatre titres et de ses onze podiums aux championnats du monde « all-around ».
    14 févr. 1928 | Patinage de vitesse, St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Norvège
  • News | St. Moritz 1928

    Bernt Evensen répare une anomalie en patinage de vitesse

    A Saint-Moritz le 13 février 1928, Bernt Evensen répare une forme d’anomalie. Aucun patineur norvégien n’avait réussi à s’imposer dans les épreuves des premiers Jeux d’hiver à Chamonix qui avaient souri à l’Américain Charles Jewtraw (500m) et aux Finlandais Clas Thunberg (1500m, 5000m et classement toutes épreuves) et Julius Skutnabb (10.000m). Les Norvégiens s’étaient contentés d’être présents sur tous les podiums.
    14 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Actualités Olympiques, Patinage de vitesse, Norvège
  • News | St. Moritz 1928

    Composer avec la météo à Saint-Moritz

    Un ciel capricieux et une météo compliquée vont marquer les Jeux de Saint-Moritz. Ainsi, la cérémonie d’ouverture dans le stade olympique/patinoire, le samedi 11 février 1928, se déroule sous une tempête de neige. 1200 officiels et participants défilent devant les membres du CIO et du COS, le président de la Confédération Helvétique Edmond Schulthess et le prince consort des Pays-Bas Henri de Mecklembourg-Schwerin (Amsterdam est  l’organisatrice des Jeux d’été la même année). Edmond Schutless déclare ouverts les IIe Jeux d’hiver, puis le spécialiste suisse de ski de fond, combiné nordique et saut Hans Eidenbenz prononce le serment olympique au nom de tous les athlètes.
    11 févr. 1928 | St. Moritz 1928, Opening Ceremony
  • News | St. Moritz 1928

    Saint-Moritz, premier théâtre des Jeux d’hiver pérennisés

    « Les sports d'hiver ont été inscrits en 1894 dans la charte fondamentale des Jeux Olympiques au même titre que les autres catégories et j’ai, dès lors, poursuivi infatigablement leur introduction pratique dans le programme non sans reconnaitre les difficultés matérielles qu’il y avait à vaincre pour y parvenir, » écrit Pierre de Coubertin.
    11 févr. 1928 | St. Moritz 1928
  • News | Chamonix 1924

    Jacob Tullin Thams, des tremplins de saut à la compétition en mer

    L’épreuve de saut à ski sur le tremplin du Mont clôture le programme de la « semaine des sports d’Hiver de Chamonix » et attire des milliers de spectateurs au pied du glacier des Bossons, le 4 février 1924. Le spectacle va être magnifique. Il met aux prises 27 concurrents représentant 9 nations.
    04 févr. 1924 | Chamonix 1924, Saut à ski, Norvège, Actualités Olympiques
back to top En