skip to content

Affichage 11-2 sur 2
  • News | Turin 2006

    Il y a quatorze ans à Turin, Kjetil Andre Aamodt remportait son 4e titre record en ski alpin

    Huit podiums olympiques, quatre médailles d'or : personne n'a jamais fait mieux en ski alpin aux Jeux Olympiques. De son premier à son dernier titre, Kjetil Andre Aamodt a su s'imposer en Supersuper-G là où personne ne l'attendait : jeune inconnu de 19 ans à Albertville en 1992 et quatorze ans plus tard à Turin, outsider de 34 ans se trouvant le seul à réellement croire en lui. Quelle histoire !
    18 févr. 2020 | Actualités Olympiques, Norvège, Ski alpin, Albertville 1992, Lillehammer 1994, Salt Lake City 2002, Turin 2006
  • News | PyeongChang 2018

    Rois et reines de la vitesse en ski alpin : exploits en série et pages d'histoire

    D'Aksel Lund Svindal, le premier Norvégien champion olympique de descente, à Sofia Goggia, la première Italienne sacrée dans la discipline, en passant par l'incroyable sensation créée par Ester Ledecká dans le super-G féminin, et l'excellence olympique de Mathias Mayer, les émotions et les nouvelles pages écrites dans le grand livre des Jeux d'hiver n'ont pas manqué sur la piste de vitesse de Jeongseon !
    21 mars 2018 | PyeongChang 2018, Ski alpin, Actualités Olympiques
  • News | PyeongChang 2018

    L’Autrichien Matthias Mayer s’offre l’or du Super G

    Disputé au lendemain de la descente, le Super G du ski alpin a offert un spectacle somptueux sur la piste de Jeongseon à PyeongChang. Alors que tout le monde s’attendait à un retour des Norvégiens aux avant-postes, c’est le champion olympique de descente à Sotchi 2014, l’Autrichien Matthias Mayer, qui s’est montré le meilleur sur ce parcours vallonné. Il devance deux des médaillés de la veille en descente, le Suisse Beat Feuz et le Norvégien Kjetil Jansrud.
    16 févr. 2018 | Ski alpin, JANSRUD Kjetil, PyeongChang 2018, Actualités Olympiques
  • News | Nagano 1998

    Jean-Luc Crétier, le parfait outsider

    Il n'avait jamais rien gagné avant, il n'a rien gagné ensuite. Mais le 13 février 1998 sur le tracé de vitesse de Hakuba lors des Jeux de Nagano, le Français Jean-Luc Crétier déjoue les pronostics, réalise la descente parfaite et succède à Jean-Claude Killy au palmarès de l'épreuve, 30 ans plus tard ! Il aura su courir avec sa tête au moment où l'enjeu était le plus fort.
    23 nov. 2017 | Ski alpin, Nagano 1998, Actualités Olympiques, France
  • News | Sotchi 2014

    Avec Kjetil Jansrud, le Super-G reste la chasse gardée des Norvégiens !

    Après Kjetil-Andre Aamodt (1992, 2002, 2006) et Aksel Lund Svindal (2010), Kjetil Jansrud déboule « plein gaz » sur la ligne d’arrivée du Super-G, dimanche 16 février à Rosa Khutor pour apporter à la Norvège son 4e titre consécutif dans la discipline. Derrière lui, l’Américain Andrew Weibrecht s’empare de l’argent, alors que son compatriote Bode Miller devient le plus vieux médaillé en ski alpin aux Jeux en partageant le bronze avec le Canadien Jan Hudec !
    16 févr. 2014 | Sotchi 2014, Actualités Olympiques, Ski alpin, Norvège
  • News | Sotchi 2014

    Aksel Lund Svindal dans la lignée des plus grands

    Aksel Lund Svindal, champion olympique en titre du Super-G, fait partie des plus grands skieurs alpins de ces dix dernières années. Il peut briller dans quatre disciplines à Sotchi.
    08 janv. 2014 | Sotchi 2014, Actualités Olympiques
  • News | Salt Lake City 2002

    Aamodt fait taire les critiques avec un doublé en or

    L’extraordinaire carrière de Kjetil André Aamodt va prendre un nouveau tournant extraordinaire à Salt Lake City. Le skieur alpin norvégien écume la scène olympique depuis les Jeux d’hiver de 1992 à Albertville et lorsqu’il arrive dans la station de l’Utah, sa vitrine compte déjà une médaille d’or, deux d’argent et deux de bronze.
    18 févr. 2002 | Salt Lake City 2002, Actualités Olympiques, Norvège, Ski alpin
  • News | Salt Lake City 2002

    Strobl, nerfs d’acier et médaille d’or en descente

    Salt Lake City 2002 s’est ouvert avec un grand absent : l’Autrichien Hermann Maier, meilleur descendeur des quatre années qui ont suivi les Jeux d’hiver de Nagano 1998. Non seulement Maier bénéfice d’un charisme hors norme mais, dans un bon jour, il est intouchable. Il a ainsi gagné le titre de champion du monde 1999 et la Coupe du monde 2001 : il est donc largement considéré comme l’un des favoris pour le titre olympique 2002.
    10 févr. 2002 | Salt Lake City 2002, Actualités Olympiques, Ski alpin, Autriche
back to top En