skip to content

Affichage 21-30 sur 1226
  • La tournée des JOJ, là-haut sur la montagne ! | Video

    La tournée des JOJ, là-haut sur la montagne !

    Cette fois-ci, la tournée des JOJ a fait un arrêt à Crans-Montana pour les championnats du monde juniors de ski alpin de la FIS. Cette épreuve sert de qualification pour les JOJ, alors nous avons demandé à quelques descendeurs qui iront à Innsbruck en 2012 ce que les Jeux signifiaient pour eux.
  • Modern Penathlon - Women | Video

    Modern Penathlon - Women

    Le pentathlon moderne proposera quatre de ses cinq épreuves: escrime, natation, course à pied et tir. Retrouvez les meilleurs moments de la competition des femmes.
  • The great moments of Olympism - 10 - Nelson Mandela | Video

    The great moments of Olympism - 10 - Nelson Mandela

    Dans cette 200eme édition du Magazine olympique, retrouvez les grands moments de l'Olympisme, ceux du passé avec des retours en arrière remarquables et ceux du présent. Dans cette partie : Nelson Mandela. Copyright CIO/UER
  • Naim Süleymanoğlu bat le record du monde | Video

    Naim Süleymanoğlu bat le record du monde

    L'haltérophile Naim Süleymanoğlu fait ses débuts à Séoul, faisant l'admiration du monde. Il a été surnommé "L'Hercule de poche" à cause de sa petite taille (1m47) et de son incroyable force.   Né en Bulgarie de parents turcs, Naim Süleymanoğlu obtient la nationalité turque en 1986 et représente donc la Turquie dans la compétition d'haltérophilie aux Jeux Olympiques de 1988 à Séoul.   "L'Hercule de poche" soulève 190 kg en épaulé-jeté et 152,5 kg à l'arraché, soit un total de 342,5 kg. Ce résultat lui a permis de décrocher la médaille d'or olympique et d'établir un nouveau record du monde avec 30 kg de plus.   Naim Süleymanoğlu revient aux Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone et de 1996 à Atlanta pour décrocher deux médailles d'or supplémentaires et concourt dans ses derniers JO d'été à Sydney en 2000.
  • L’équipe des JOJ aux Championnats du monde de ski nordique de la FIS | Video

    L’équipe des JOJ aux Championnats du monde de ski nordique de la FIS

    Être un skieur nordique requiert une détermination à toute épreuve, des efforts considérables, et aussi un peu de courage. Certes, sauter d’un tremplin ou surmonter la douleur pour réaliser un parcours de fond éreintant n’est pas à la portée de tout le monde. L’équipe des JOJ a fait un arrêt aux Championnats du monde de ski nordique de la FIS à Val de Fiemme, Italie, pour demander à quelques-uns de ces formidables athlètes, dont les champions du monde 2013 de saut à ski Anders Bardal (NOR) et Sarah Hendrickson (USA) ainsi que le champion olympique du combiné nordique, Bill Demong (USA), pourquoi ils aiment leur sport et quels sont leurs espoirs pour Sotchi 2014.C’était aussi une excellente occasion de discuter avec quelques vieux amis des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2012 à Innsbruck, tels que Katharina Althaus (GER), Ilkka Herola (FIN) et la championne de saut à ski des JOJ, Sara Takanashi (JPN), qui a également remporté cette année le titre de Coupe du monde.Suivez cette rubrique pour voir prochainement plus de vidéos de l’équipe des JOJ.
  • The Torch at the Opening Ceremony - montage | Video

    The Torch at the Opening Ceremony - montage

    Londres 2012 - Un montage de la Torche Olympique arrivant au stade, après son voyage à travers le Royaume-Uni, dans les mains de 8.000 porteurs inspirés !
  • Les médailles olympiques, une tradition familiale - Aldo Montano - Athènes 2004 | Video

    Les médailles olympiques, une tradition familiale - Aldo Montano - Athènes 2004

    La famille Montano d’Italie avait déjà marqué l’histoire de l’escrime olympique avant les Jeux de 2004 à Athènes.   Le père, Aldo Montano, avait participé aux Jeux de 1936 à Berlin et de 1948 à Londres, décrochant à chaque fois une médaille d’argent. Vingt-quatre ans plus tard, son fils, Mario Aldo Montano, faisait ses débuts olympiques à Munich en 1972, remportant une médaille d’or. Puis il obtint encore deux autres médailles, en argent cet fois, à Montréal en 1976 et à Moscou en 1980.   Aux Jeux Olympiques de 2004 à Athènes, le fils de Mario, Aldo Montano, a repris non seulement le nom de son grand-père, mais aussi la tradition familiale qui était de remporter des médailles olympiques.   Arrivé en finale, Aldo avait déjà respecté cette tradition familiale en ayant la garantie d’une médaille. Son objectif était alors de décrocher l’or. Le match pour le titre contre le Hongrois Zsolt Nemcsik fut difficile pour Montano. Nemcsik a d’abord mené 5x1, obligeant l’Italien à se battre pour faire match nul.   Finalement, avec un score serré de 15-14, Aldo Montano remporta l’or olympique et confirma la tradition familiale. Trois générations, six médailles olympiques.
back to top En