skip to content

Affichage 1-4 sur 4
  • News | Londres 2012

    Un "simple chef de troupeau mongol" surmonte une déchirure du LCA pour la gloire olympique

    Le peuple mongol a longtemps attendu que l'un des siens remporte une médaille d'or, jusqu'au triomphe du judoka Tuvshinbayar Naidan, qui a reçu les acclamations de son pays. Quatre ans après avoir "guéri sa nation" en obtenant le tout premier sacre olympique de la Mongolie, Tuvshinbayar Naidan a tout simplement refusé de laisser une blessure grave entraver son parcours olympique.
    10 nov. 2020 | Actualités Olympiques, L’héritage de Beijing 2008, Londres 2012, Mongolie, Judo
  • News | Tokyo 2020

    Malgré sa déchirure du ligament croisé antérieur, la karatéka Hamideh Abbasali ne renonce pas à ses rêves olympiques

    À l'époque où le karaté n'était pas encore au programme des Jeux Olympiques, la jeune karatéka iranienne Hamideh Abbasali affirmait déjà à qui voulait l'entendre qu'un jour, elle triompherait sur la plus grande scène sportive du monde. Bénéficiant de 12 mois supplémentaires pour se remettre d'une blessure grave, elle est désormais prête à saisir l'opportunité tant attendue aux Jeux de Tokyo 2020. 
    02 juil. 2020 | Actualités Olympiques, karaté, Tokyo 2020, En route vers Tokyo
  • News | Actualités Olympiques

    Pénélope Leprévost : "Un an de plus, c'est tout sauf un problème"

    Championne olympique en titre du saut d'obstacles par équipes, la cavalière normande Pénélope Leprévost a participé à la qualification de la formation française pour les Jeux de Tokyo. Pour elle, le report d'un an représente avant tout l'opportunité de bien préparer ses chevaux et de se donner encore plus de choix au moment d'aller défendre ses chances dans la capitale japonaise.
    26 juin 2020 | Actualités Olympiques, Équitation / Saut d'obstacle, France, Rio 2016, Tokyo 2020, En route vers Tokyo
  • News | Équipe olympique des réfugiés

    "La pression sera forte, mais ma motivation le sera encore plus", déclare un athlète désireux de faire partie de l'équipe olympique des réfugiés

    En l'espace de six ans, Aker Ai Obaidi a connu la guerre, a été séparé de sa famille, a traversé un continent pour trouver refuge dans un autre pays, a appris une toute nouvelle langue et s'est construit une nouvelle vie. Il espère maintenant que son don pour la lutte l'aidera à obtenir une médaille au sein de l'équipe olympique des réfugiés.
    22 juin 2020 | Actualités Olympiques, Tokyo 2020, En route vers Tokyo, Équipe olympique des réfugiés, Lutte gréco-romaine
back to top En