skip to content

Affichage 1-10 sur 77
  • Athlétisme - 400m haies hommes - Jeux Olympiques de Rio 2016 | Video

    Athlétisme - 400m haies hommes - Jeux Olympiques de Rio 2016

    Les grands moments d'athlétisme lors de l'épreuve 400m haies hommes le Jour 13 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Stade Olympique, le 18 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
  • Athlétisme - 400m haies femmes - Jeux Olympiques de Rio 2016 | Video

    Athlétisme - 400m haies femmes - Jeux Olympiques de Rio 2016

    Les grands moments d'athlétisme lors de l'épreuve 400m haies femmes le Jour 13 des Jeux Olympiques de Rio 2016 au Stade Olympique, le 18 août 2016 à Rio de Janeiro, Brésil.
  • Los Angeles 1984 Athlétisme femmes 400m haies - OK | Video

    Los Angeles 1984 Athlétisme femmes 400m haies - OK

    Le 400 m haies féminin fit ses débuts olympiques aux Jeux à Los Angeles en 1984. Dans la finale, Nawhal El Moutawakel mena du départ à l’arrivée et améliora son meilleur temps personnel de 0,76 seconde. L’exploit de Nawhal El Moutawakel fit d’elle la première femme d’un pays musulman à remporter une médaille olympique et la première athlète marocaine, sexes confondus, à s’attribuer une médaille d’or.
  • Antyukh triumphs in 400m hurdles - full replay | Video

    Antyukh triumphs in 400m hurdles - full replay

    Londres 2012 – La Russe Natalya Antyukh signe son meilleur chrono personnel sur 400m haies (52.70), à tout juste 6/100e de seconde du record olympique de la championne 2008 Melaine Walker, pour gagner la médaille d’or, le 8 août 2012 au Stade Olympique. Derrière elle, en argent, l’Américaine Lashinda Demus signe son meilleur temps de la saison en 52.77, tout comme la Tchèque Zuzana Hejnova, 53.38 pour le bronze.  Regardez la finale du départ à l’arrivée !
  • Sanchez takes back 400m hurdles crown - full replay | Video

    Sanchez takes back 400m hurdles crown - full replay

    Londres 2012 - le hurdler de la République Dominincaine Felix Sanchez gagne à nouveau le titre olympique du 400m haies à l'âge avancé de 34 ans, huit ans après sa première médaille d'or dans cette discipline. Regardez cette émouvante réussite en entier.
  • Antyukh triumphs in 400m hurdles - highlights | Video

    Antyukh triumphs in 400m hurdles - highlights

    Londres 2012 – La Russe Natalya Antyukh signe son meilleur chrono personnel sur 400m haies (52.70), à tout juste 6/100e de seconde du record olympique de la championne 2008 Melaine Walker, pour gagner la médaille d’or, le 8 août 2012 au Stade Olympique. Derrière elle, en argent, l’Américaine Lashinda Demus signe son meilleur temps de la saison en 52.77, tout comme la Tchèque Zuzana Hejnova, 53.38 pour le bronze.
  • Kirani James wins 400m gold for Grenada | Video

    Kirani James wins 400m gold for Grenada

    Londres 2012 - Kirani James, 19 ans, fond sur la médaille d'or du 400m, avec un superbe chrono de 43.94 à l'arrivée qui offre à la Grenade sa toute première médaille aux Jeux Olympiques.
  • Richards-Ross wins 400m gold for Team USA - highlights | Video

    Richards-Ross wins 400m gold for Team USA - highlights

    Londres 2012 - La déjà double championne olympique américaine (4x400m, 2004 et 2008) Sanya Richards-Ross, une des plus grandes spécialistes mondiales du 400m, remporte enfin l'or individuel le 5 août 2012 sur la piste du Stade Olympique.
  • 400m gold for Richards-Ross - full replay | Video

    400m gold for Richards-Ross - full replay

    Londres 2012 - Déjà double championne olympique du relais 4x400m à Athènes en 2004 et à Beijing en 2008, l'Américaine Sanya Richards-Ross, une des plus grandes spécialistes de l'histoire sur le tour de piste, remporte finalement l'or individuel en 49.55 le 5 août 2012 au Stade Olympique. Elle devance la tenante du titre britannique Christine Ohuruogu et sa compatriote DeeDee Trotter. Regardez la course en entier !
  • La rédemption d’Atkinson en finale des haies | Video

    La rédemption d’Atkinson en finale des haies

    Sportivité et chevalerie sont des vertus présentes depuis les débuts du Mouvement olympique. Participer vaut mieux qu’être victorieux dit l’adage et il n’a jamais été plus approprié qu’à la conduite du coureur de haies sud-africain George Weightman-Smith. Weightman-Smith, l’un des seuls 27 athlètes à s’être rendus d’Afrique du Sud aux Jeux de 1928 à Amsterdam, gagna deux dixièmes de seconde sur le record du monde dans une imposante performance en demi-finale. Estimant qu’il avait donné tout ce qu’il pouvait espérer en tant qu’athlète, Weightman-Smith, selon un règlement modifié depuis, choisit d’abandonner son couloir à son coéquipier Sydney Atkinson pour la finale, laissant ainsi à ce dernier une chance supplémentaire de succès. À Paris quatre ans plus tôt, Atkinson était lui-même parvenu à deux doigts de la gloire olympique. Mais dans une succession d’incidents, non sans rappeler la chute de Gail Devers à sa dernière haie aux Jeux de 1992 à Barcelone, le désastre advint alors même que la victoire était à sa portée. Comme Devers, il heurta la dernière haie alors même qu’il bénéficiait d’une très légère avance mais, à la différence de l’Américaine 54 ans plus tard, il parvint à demeurer sur ses jambes pour remporter la médaille d’argent. Atkinson ne comptait pas parmi les favoris lorsque les athlètes prirent leurs marques. Il avait terminé deuxième de son éliminatoire et en demi-finale avait dû se mesurer au puissant trio américain : Steve Anderson, John Collier and Leighton Dye. Néanmoins, après un départ parfait dans le troisième couloir, il ne fut jamais sur le point d’être rattrapé et s’imposa avec un temps de 14 s ’8 devant le trio américain qui prit les places suivantes. Ce fut la première fois qu’un coureur venu d’Afrique remportait une épreuve et il faudra attendre 48 ans pour qu’un autre non-Américain remporte le 110 m haies, avec le sacre du Français Guy Drut aux Jeux à Montréal en 1976.
back to top En