skip to content

Yolande Bukasa Mabika

Yolande Bukasa Mabika aux prises avec l’Israélienne Linda Bolder au premier tour des - 70 kg de judo. Originaire de République démocratique du Congo, elle vit à Rio depuis qu’elle y a obtenu l’asile en 2013. Au cours de la deuxième guerre du Congo, elle a été séparée de ses parents et emmenée dans un centre pour enfants de la capitale Kinshasa, où elle s’est mise au judo. «Je représente de nombreux pays et mavictoire est celle de tous les réfugiés du monde, a confié cette judokate de 28 ans. J’ai perdu mais je suis ici. Le combat ne s’achève pas aujourd’hui. Ce n’est pas seulement un combat de judo, c’est un combat pour la vie.»

Équipe olympique des réfugiés,
IOC/David Burnett

Galeries photos liées

back to top En