skip to content
WIBERG Pernilla
WIBERG Pernilla

Pernilla WIBERG

  • O 2
  • A 1
  • B 0

Le charme de la polyvalence

Double championne olympique, Pernilla Wiberg fait partie du club très fermé des skieuses s’étant imposées dans les 5 disciplines du ski alpin.

Douze années au plus haut niveau

De sa première victoire en slalom en 1991 à sa dernière en descente en 2000, Pernilla Wiberg a été une des grandes protagonistes de la Coupe du monde de ski alpin, qu’elle a remporté en 1997, s'adjugeant par ailleurs les « petits globes » du slalom en 1997 et du combiné en 1994, 1995 et 1997. Elle totalise 61 podiums dont 24 victoires (2 descentes, 3 Super G, 2 géants, 14 slaloms, 3 combinés) et devient après l’Allemande Petra Kronberger la seule skieuse à avoir gagné dans toutes des disciplines, un exploit que réaliseront plus tard Janica Kostelic, Anja Pärson, Lindsey Vonn et Tina Maze.

Un brillant palmarès mondial et olympique.

La championne de Norrköping (sud de la Suède) remporte son premier titre mondial à Saalbach en 1991, grâce à une remontée depuis la 7e place dans la 2e manche du slalom géant. En 1992 à Albertville, elle met un point d’honneur à confirmer sa domination sur la discipline en étant sacrée championne olympique, la seule médaille d’or de la Suède dans ces Jeux. A Lillehammer en 1994, Pernilla gagne le premier titre de son pays en triomphant dans le combiné. Deux ans plus tard, dans les championnats du monde de Sierra Nevada, elle vit ce qu’elle considère comme sa « plus belle expérience de skieuse» en s’alignant dans toutes les courses et en remportant le slalom et le combiné. Aux Jeux de Nagano en 1998, elle prend la médaille d’argent en descente, tout juste remise d’une blessure au genou. Enfin, elle repart des Mondiaux de Vail en 1999 avec l’or du combiné et l’argent du slalom pour un total de trois médailles olympiques dont deux titres, et six médailles mondiales pour quatre victoires.

Au service des athlètes

Pernilla Wiberg est durant quatre années présidente de la commission des athlètes de la FIS, poste qu’elle occupe avant de prendre sa retraite sportive en 2002. Cette année là, elle est élue à la commission des athlètes du Comité International Olympique par ses pairs à Salt Lake City. Durant les huit années de son mandat, elle siège dans huit commission différentes, notamment Sport et Environnement, Ethique, Evaluation puis Coordination pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Singapour 2010, ainsi qu’Evaluation (présidente) puis Coordination pour ceux d’hiver 2012 à Innsbruck. Elle reste depuis lors au service des athlètes en participant au groupe de travail sur le matériel et la sécurité au sein de la FIS.

Plus

Galerie


Résultats



back to top