skip to content
HOCHSCHORNER Pavol

Pavol HOCHSCHORNER

  • O 3
  • A 0
  • B 1

Peter et Pavol Hochschorner, quatre Jeux, quatre médailles dont trois en or !

Les jumeaux Pavol et Peter Hochschorner ont remporté trois fois consécutivement le titre olympique en canoë slalom biplace. Mais ils n’ont pas fini d’écrire leur légende, déterminés à disputer les Jeux de Rio après avoir connu la déception en 2012 à Londres.

La famille canoë

« Nous n’avons jamais couru avec quelqu’un d’autre » dit Peter Hochschorner, « nous avons donc construit notre propre façon de communiquer. En fait, la plupart du temps, nous sommes tout simplement synchronisés ». Les jumeaux slovaques naissent à Bratislava dans une famille « canoë ». Leur père comme leur mère ont été internationaux tchécoslovaques en slalom et leur soeur a représenté la Slovaquie en course en ligne. Peter et Pavol commencent d’ailleurs par cette discipline, avant de choisir les frissons du slalom en eaux vives, soutenus par Peter sénior (leur entraîneur), par leur soeur Eva qui s’occupe de la logistique, par leur mère également entraîneur, au sein d’une structure familiale qui va se montrer extrêmement performante.

Premier titre à Sydney

Lorsqu’ils se présentent au départ de la compétition de C2 slalom  des Jeux de Sydney, dans le stade d’eaux vives de Penrith le 19 septembre 2000, Pavol et Peter sont déjà à 21 ans doubles  champions d’Europe (1998, 2000) et médaillés d’argent mondiaux (1999). Leur qualité de coordination s’exprime pleinement en finale où ils se montent deux fois les plus rapides, produisant un 2e run tout en fluidité et sans faute, pour remporter leur premier titre olympique avec une belle avance sur les polonais Krzysztof Kołomański et Michał Staniszewski. Ils alignent ensuite les victoires en Coupe du monde, aux championnats d’Europe et du monde avant d’aller défendre leur titre à Athènes.

Doublé à Athènes, triplé à Beijing

Le 19 août 2004 à Helleniko, où a été construit le bassin de slalom des Jeux d’Athènes, Pavol et Peter gratifient le public d’une nouvelle démonstration. Ils sont les meilleurs des deux descentes de qualification, les meilleurs en demi-finale, et les doubles champions olympiques de leur discipline à l’issue d’un run final époustouflant. Et la série continue : victoires en Coupe du monde, champions d’Europe et du monde 2007 avant d’aller réaliser le triplé dans le bassin de Shunyi lors des Jeux de Beijing ! Les 13 et 15 août 2008, ils sont encore les plus rapides en qualifications, mais rétrogradent en demi-finales, et attaquent le run décisif en 2e position. Mais dans ce moment de vérité, personne ne pourra contester leur suprématie. A Beijing, les jumeaux sont les premiers triples champions olympiques du canoë-kayak slalom, mieux, le premier duo à signer trois victoires consécutives aux Jeux d’été.

Déception à Londres

Lors des Jeux de Londres 2012, Pavol et Peter sont emportés par la furie des équipages britanniques dans les bourrasques de vent du Lee Valley White Water Centre : Timothy Baillie et Etienne Stott l’emportent devant David Florence et Richard Hounslow. Pavol et Peter se contentent du bronze après avoir récolté une pénalité pour avoir touché une porte. « Nous n’avons pas eu de bonnes sensations, nous n’avons pas bien navigué et nous savions que notre pénalité pouvait nous coûter notre place sur le podium. Mais en fin de compte, nous sommes heureux d’avoir gagné une médaille pour la Slovaquie », constate Peter Hochschorner.

Direction Rio 2016

10 fois vainqueurs du classement général de la Coupe du monde ICF (record absolu toutes disciplines du canoë-kayak confondues), 9 fois champions d’Europe pour un total de 15 médailles, six fois champions du monde (plus quatre médailles d’argent et quatre en bronze), quadruples médaillés olympiques, les jumeaux Hochschorner sont déterminés à défendre leurs chances à Rio en 2016. Ils auront alors 36 ans. « Les sélections nationales seront particulièrement intenses car il y a beaucoup de canoéistes talentueux en Slovaquie » explique Pavol, « Mais si nous gagnons notre place, ce serait génial de remporter l’or à nouveau. Il y a plein de jeunes dans notre discipline, et ce serait intéressant de les affronter. Nous essayerons de faire parler notre expérience ! ».

Plus

Galerie


Résultats



back to top