skip to content
Paris 1900

Des Jeux à l'écart

Les Jeux de 1900 sont organisés à Paris, pendant l'Exposition Universelle. Les compétitions se déroulent sur plus de cinq mois. Pire : le statut olympique des épreuves est si peu mis en avant que certains athlètes ignorent qu'ils participent aux Jeux !

Des femmes et des équipes internationales

Le tennis est l'un des cinq sports dans lesquels des équipes réunissent des athlètes de plusieurs nationalités, avec le football, le polo, la natation et la lutte à la corde. Les femmes participent pour la première fois aux Jeux modernes. Les premières à entrer en piste sont Madame Brohy and Mademoiselle Ohnier, deux Françaises qui participent au croquet.

Un public clairsemé

Un Anglais fait le déplacement depuis Nice pour assister au croquet féminin, épreuve disputée uniquement par des Françaises. Il sera le seul spectateur payant de la compétition !

Des champions inoubliables

La grande vedette des Jeux de Paris est l'Américain Alvin Kraenzlein, vainqueur du 60 m, du 110 m haies, du 200 m haies et du saut en longueur. Si de nombreux Français comptent parmi les médaillés, ce n'est pas une surprise : plusieurs épreuves sont disputées uniquement entre locaux.

CNO : 24
Athlètes : 997 (22 femmes, 975 hommes)
Epreuves : 95
Volontaires : N.C.
Médias : N.C.

Le champion inconnu

En aviron, l'équipe néerlandaise du deux avec barreur a soudain besoin d'un barreur. C'est un jeune Français qui est choisi. Après la victoire serrée de l'équipe néerlandaise, le jeune Français participe à la cérémonie de remise des récompenses et est pris en photo. Or, malgré des années de recherches, on ignore toujours son nom et son âge. A en juger par la photo, ce jeune garçon pourrait avoir entre 7 et 12 ans.

Prinstein refuse de prendre part à la finale

A l'issue des qualifications, Myer Prinstein (USA-athlétisme) menait dans le concours du saut en longueur. En raison de ses convictions religieuses, il refusa de prendre part à la finale parce que celle-ci était prévue un dimanche. En finale, son compatriote et adversaire Alvin Kraenzlein le battit d'un centimètre. Prinstein fut tellement furieux que l'on prétend qu'il l'attaqua et lui mit son poing dans la figure.

Plusieurs nationalités dans une même équipe

Dans de nombreux sports comme en polo, voile, athlétisme, aviron ou encore en tennis, des médailles sont remportées par des équipes composées d’athlètes de différentes nationalités.

Des épreuves de voile sur deux sites

Les régates de voile se déroulent sur le fleuve de la Seine, mais à deux endroits : sur le site de Meulan à 20km de Paris, et dans le port du Havre situé à l’embouchure de la Seine. Ceci en raison du fort tirant d’eau de certains voiliers qui ne leur permettent pas de naviguer sur le fleuve. Les catégories étaient établies en fonction du nombre de tonneaux (la norme de l’époque) de l’embarcation.

Un seul spectateur pour le croquet

Le croquet ne réunit que des joueurs français, parisiens même, mais le seul billet d’entrée du concours est acheté par un Anglais, venu de Nice spécialement pour l’occasion.

Professeurs contre élèves

En escrime, l’une des compétitions organisées en extérieur oppose les maîtres d’armes à leurs élèves. Les résultats donnent raison à un professeur qui s’impose face à son élève.

Des Français en nombre et victorieux

Les athlètes français remportent de nombreuses médailles pendant ces Jeux. Non seulement parce qu’ils sont beaucoup plus nombreux que les athlètes des délégations étrangères, mais aussi parce que certaines épreuves ne comptent que des Français parmi les inscrits.

Une gymnastique exigeante

En gymnastique, pour remporter le titre dans le concours complet individuel, l’athlète doit briller dans 16 mouvements différents à effectuer sur plusieurs agrès. Certains  exercices de l’époque comme le lever de pierre de 50kg ou la corde lisse ont disparu de la gymnastique quelque temps après, d’autres comme le saut à la perche, ont changé de discipline.

Cérémonies

Paris 3 juin 1900, Jeux de la IIe Olympiade. Des gymnastes défilent dans le vélodrome de Vincennes lors de la fête fédérale de l'Union des sociétés de gymnastique de France.

Ouverture officielle des Jeux par :
Pas d'ouverture officielle.

Allumage de la vasque olympique par :
Un feu symbolique fut allumé pour la première fois aux Jeux Olympiques d’été en 1928 in Amsterdam.

Serment olympique par :
Le serment des athlètes fut prononcé pour la première fois aux Jeux Olympiques de 1920 à Anvers.

Serment officiel par :
Le serment des officiels aux Jeux Olympiques d’été fut prononcé pour la première fois en 1972 à Munich.

Paris 1900 Médailles

Sur l'avers, la déesse ailée tenant des branches de laurier dans ses deux mains, les bras levés. A l'arrière plan, au dessous, une vue dela ville de Paris et des monuments de l'Exposition Universelle.

Sur le revers, un athlète victorieux debout sur un podium, brandissant une branche de laurier dans sa main droite, le bras levé. A l'arrière plan, un stade et l'Acropole d'Athènes.

Plus d'infos
Paris 1900 Affiche

Durant l'Exposition Universelle en 1900, certaines épreuves des concours internationaux d'exercices physiques et de sports furent reconnues comme olympiques et constituèrent le programme des seconds Jeux Olympiques modernes. Plusieurs affiches furent créées : athlétisme, aviron, cyclisme, escrime et gymnastique. Ici, une escrimeuse brandissant dans sa main droite les trois armes traditionnelles : fleuret, épée et sabre. Il faut cependant souligner qu'aucune femme ne participera aux compétitions d'escrime avant 1924.

Paris 1900 Épinglette

Insigne d'un membre du jury

Paris 1900 Rapports Officiels

Le Comité d’organisation des Jeux de Paris, dont les compétitions sportives se sont déroulées dans le cadre de l’Exposition universelle n’a pas publié de rapport officiel. C’est l’ouvrage “Concours internationaux d’exercices physiques et de sports” de Daniel Mérillon, qui est considéré comme le rapport officiel des Jeux Olympiques de Paris 1900. Publié entre 1901 et 1902 en français, cet ouvrage très complet se compose de 2 tomes de plus de 800 pages.





  • Paris 1900
    • 25 sept. 2013 |
      Télécharger
      Le Comité d’organisation des Jeux de Paris, dont les compétitions sportives se sont déroulées dans le cadre de l’Exposition universelle n’a pas publié de rapport officiel. C’est l’ouvrage “Concours internationaux d’exercices physiques et de sports” de Daniel Mérillon, qui est considéré comme le rapport officiel des Jeux Olympiques de Paris 1900. Publié entre 1901 et 1902 en français, cet ouvrage très complet se compose de 2 tomes de plus de 800 pages.

athletes

Plus


Galerie



back to top En