skip to content
BETTINI Paolo
BETTINI Paolo

Paolo BETTINI

  • O 1
  • A 0
  • B 0

Dès le début de sa carrière de cycliste, Paolo Bettini est surnommé El Grillo, « le grillon », pour sa vivacité à jaillir du peloton et attaquer la course.

Favori dans des conditions extrêmes

Bettini finit premier au classement de l'Union Cycliste Internationale (UCI) pour l'année 2003. Il est le favori aux Jeux à Athènes, mais l'épreuve sur route a lieu sous une extrême chaleur et il est difficile de prédire le résultat. En fait, 69 des 144 athlètes ne parviennent pas au bout des 224,4km. Bettini se détache du peloton au 15e tour (sur 17) et seul le Portugais Sergio Paulinho l'accompagne. Les deux hommes se relayent jusqu'au dernier kilomètre. Bettini force Paulinho à prendre la tête à 700m de l'arrivée afin d'avoir une meilleure chance de contrôler le sprint final.

Une victoire serrée

Il se retourne pour vérifier la position du groupe qui le suit (il est assez loin derrière) et c'est alors qu'il voit que Paulinho s'est mis en danseuse et a commencé son sprint. Bettini parvient à le rattraper à 200m de l'arrivée et s'impose avec une seconde d'avance. Plus tard dans la saison, Bettini remporte son troisième titre consécutif en Coupe du monde.

Le maillot arc-en-ciel

En 2006 et 2007, il remporte deux nouveaux titres prestigieux : les championnats du monde de course sur route qui donnent le droit de porter toute la saison le célèbre maillot arc-en-ciel. Les Jeux Olympiques à Beijing en 2008 sont l’un des derniers objectifs de sa carrière. Les hasards de la course font que son coéquipier sous les couleurs italiennes, Davide Rebellin, est en tête de l’épreuve. Paolo ne peut pas rouler sur son partenaire et termine la course à la 18e place. En septembre 2008, « le grillon » annonce qu’il se retire de la compétition pour entamer une nouvelle vie.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • O 5h41:44
    Cyclisme
    course sur route individuelle hommes

back to top En