skip to content
NURMI Paavo
NURMI Paavo

Paavo NURMI

  • O 9
  • A 3
  • B 0

Paavo Nurmi est l’un des athlètes le plus couronné de succès de l’histoire olympique et l’un des quatre seuls à avoir gagné neuf médailles olympiques d’or.

Début en or

Paavo Nurmi faisait partie d’un groupe d’athlètes talentueux surnommés les « Finlandais volants ». Il fit ses débuts olympiques aux Jeux de 1920 à Anvers. Il s’imposa avec force dans la compétition en remportant les médailles d’or du 10'000m, des épreuves de cross individuelles et par équipe. Il décrocha également l’argent dans le  5000m.

Éclat à Paris

Aux Jeux à Paris en 1924,  Paavo Nurmi marqua l’histoire en devenant le premier athlète à s’attribuer cinq médailles d’or à une seule édition des Jeux. En l’espace de quatre jours étonnants, il gagna le    1500m, le 5000m et le 3000m par équipe et les deux épreuves de cross.

Celle qu’il n’eut pas

Paavo Nurmi souhaitait défendre son titre dans le 10'000m mais les officiels finlandais, craignant pour sa santé, refusèrent de l’inscrire dans cette épreuve. De retour en Finlande, c’est un Nurmi hargneux qui se justifia de belle façon en établissant un record du monde dans le 10'000m qui dura près de 13 ans.

Controverse professionnelle

Aux Jeux de 1928 à Amsterdam, Nurmi acheva sa carrière olympique en s’imposant dans le 10'000m et en gagnant des médailles d’argent dans le 5000m et le steeplechase. À l’époque, Nurmi était devenu si célèbre qu’il était invité comme la principale attraction des rencontres d’athlétisme du monde entier. L’IAAF fut alors amené à le déclarer professionnel, ce qui lui interdit de se présenter aux Jeux de 1932 et lui fit manquer une éventuelle10e médaille d’or.

Plus


Galerie

3:41 play

Paavo Nurmi - Le '' Finlandais volant '' aux Jeux Olympiques

La légende olympique finlandaise aux Jeux olympiques, est le porte-flambeau aux Jeux d’Helsinki de 1952.
IOC
play
https://olympic-vh.akamaihd.net/i/Assets/MediaPlayer/Videos/Streaming/1928/05/17/Flying Finn Ritola signs off with fifth gold/ritola_ ville_1928s_,0200,0400,0600,1200,1800,2500,3500,4500,6500,8500,.mp4.csmil/master.m3u8

Ritola, le Finlandais volant, raccroche après sa cinquième médaille d’or

Ville, ou Willie, Ritola joua malheureusement deuxième violon au sein de l’une des grandes dynasties dont l’athlétisme olympique fut témoin.


Comme les Kényans et les Éthiopiens dominent les courses de fond actuelles, dans les années 1920 le succès dans ces épreuves était l’apanage des Finlandais.


Au premier rang, figurait l’inimitable Paavo Nurmi, dont le record de neuf médailles d’or ne fut battu que par le nageur américain Michael Phelps en 2008 à Beijing. Et Ritola dut vivre à l’ombre de son compatriote légendaire.


Son palmarès olympique n’en fut pour autant pas moins remarquable. En effet quatre ans plus tôt aux Jeux Olympiques à Paris, il avait gagné quatre médailles d’or et deux d’argent et ce résultat aurait été encore meilleur sans la présence de Nurmi.


Dans le 5 000 et le cross, il termina derrière celui-ci mais battit son propre record du monde en remportant le 10 000 m avec une avance spectaculaire.

 
En 1928, on s’attendait de nouveau à ce que les médailles soient partagées entre les deux Finlandais. Nurmi gagna sa neuvième et dernière médaille d’or dans un 10 000 m étincelant. Ritola s’accrocha derrière lui pratiquement toute la course jusqu’à la dernière ligne droite et Nurmi franchit la ligne avec deux mètres d’avance.


Dans le 5 000 m, Ritola était déterminé à prendre sa revanche et la course se révéla hautement tactique devant un stade olympique plein à craquer d’une foule pleine d’attentes.


Nurmi accéléra à mi-distance laissant loin derrière la plupart des concurrents. Ritola et le Suédois Edvin Wide maintinrent l’allure et quand la course entra dans ses 400 derniers mètres, elle ne se joua plus qu’à trois coureurs. Mais Ritola qui avait pris la tête, les yeux rivés sur le côté, tenant Nurmi en respect, s’échappa dans les derniers 150 m.

 
Nurmi ne put contrer cet assaut final et il jeta un œil en arrière pour bien s’assurer que la deuxième place serait sienne sachant que l’effort de son compatriote avait mis l’or hors de sa portée.

 

Image Alt Text

Cérémonie d'ouverture Helsinki 1952

Paavo Nurmi en train d’effectuer le dernier relais de la flamme olympique

©CIO
Image Alt Text

Allumage de la vasque (Helsinki 1952)

Paavo Nurmi allume la vasque lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’Helsinki

©CIO
Image Alt Text

Paavo Nurmi (FIN)

L’athlète finlandais Paavo Nurmi remporte cinq médailles d’or au cours des JO de Paris 1924. Il gagne ainsi le cross country individuel, le cross country par équipes, le 1’500m, le 5’000m et le 3’000m par équipe. Le 10 juillet 1924, il s’impose sur le 1’500m avant de s’aligner victorieusement, 55 minutes plus tard (!), sur le 5’000m

©CIO
Image Alt Text

VAAEH079

Helsinki 1952-Dernier relais de la torche olympique, portée par Paavo NURMI (FIN).
Plus

Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 14:40.0
    Athlétisme
    5000m hommes
    O 30:18.8
    Athlétisme
    10000m hommes
    A 9:31.2
    Athlétisme
    3000m steeple hommes
  • O 14:31.2
    Athlétisme
    5000m hommes
    O 11 P.
    Athlétisme
    cross country par équipes hommes
    O 8 P.
    Athlétisme
    3000m par équipes hommes
    O 32:54.8
    Athlétisme
    cross country individuel hommes
    O 3:53.6
    Athlétisme
    1500m hommes
  • O 31:45.8
    Athlétisme
    10000m hommes
    A 15:00.0
    Athlétisme
    5000m hommes
    O 27:15.0
    Athlétisme
    cross country individuel hommes
    O 10 P.
    Athlétisme
    cross country par équipes hommes

back to top En