skip to content
Oslo 1952 Relais de la flamme Getty Images

Concept et particularité du parcours

La flamme est symbolique et non olympique, puisqu’elle n’a pas été allumée à Olympie. Le parcours du relais est imaginé dans le but de commémorer les origines du ski.

C’est dans la demeure de Sondre Norheim, légende du ski norvégien du 19ème siècle, qu’Olav Bjaaland, l’un des membres d’une expédition au pôle Sud en 1911, allume une flamme « nordique symbolique » à Morgedal (comté de Telemark). C’est une manière de rappeler que les torches ont pendant longtemps été utilisées en Norvège pour éclairer les skieurs dans l’obscurité. De plus, le comté de Telemark et plus particulièrement Morgedal sont considérés comme le berceau du slalom et du saut à ski. En effet, des grands noms du ski norvégien en sont issus, tel que les frères Svalastoga et Hemmestveit. Ces derniers ont créé la première école de ski au monde à Oslo. Les skis modernes de compétition sont en outre basés sur le modèle des skis de Telemark.

Le même jour, le flambeau est acheminé vers le monument dédié à Sondre Norheim à Morgedal. Il passe le lendemain devant la demeure de Birger Ruud, un skieur norvégien renommé, et le surlendemain par Huseby hill, un ancien lieu de compétition situé à l’ouest d’Oslo.

Lors de la cérémonie d’ouverture, le dernier relayeur Eigil Nansen, torche à la main, fait le tour du Stade Bislett à ski avant de les déchausser, de monter les gradins et d’allumer la vasque qui brûlera pendant toute la durée des Jeux.

Oslo 1952 Parcours du relais IOC

Date de début : 13 février 1952, Morgedal (Norvège)
Date de fin : 15 février 1952, Stade Bislett, Oslo (Norvège)
Premier relayeur : Un représentant de la 3ème génération des Hemmestveit, une famille de skieurs norvégiens bien connus.
Derniers relayeurs : Eigil Nansen, le petit fils de Fridtjof Nansen, un célèbre explorateur norvégien.
Nombre de relayeurs : 94 skieurs
Recrutement des relayeurs : -
Distance : ~225 km
Pays traversés : Norvège
Oslo 1952 Torche IOC Description : La torche est constituée d’un manche cylindrique surmonté d’une vasque de forme ovale et très plate sur laquelle figurent les anneaux olympiques et l’année 1952, ainsi que l’inscription Morgedal-Oslo reliée par une flèche.
Couleur : Argent, or
Longueur : 22 cm (support uniquement)
Composition : Alliage de laiton et d’acier
Combustible : -
Designer / Fabriquant : Geir Grung / Adolf Thoresen

Le saviez-vous ?

Il s’agit du premier relais de la flamme dans l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver. Un feu symbolique avait été allumé dans le cadre des Jeux d’hiver de Garmisch-Partenkirchen en 1936 et de St. Moritz en 1948. Néanmoins, ces feux n’avaient pas été amenés par un relais.

back to top En