skip to content

5 octobre 2018  15:45 - 16:35

Salle plénière

De nombreuses raisons expliquent pourquoi la perspective d’organiser les Jeux Olympiques peut séduire une ville ou un pays. Les attentes selon lesquelles l’événement aura un impact positif, à la fois tangible et intangible, sur les communautés locales, sont bien vivantes. Qu’il s’agisse de développer une partie mal desservie d’une ville, de développer des infrastructures indispensables, de stimuler l’économie locale ou d’accroître le tourisme, l’accueil d’un événement d’une telle envergure peut offrir de grandes possibilités. Cependant, les dépassements budgétaires, les questions liées à l’utilisation des ressources et la corruption perçue, entre autres défis, font que certaines populations sont réticentes à ce que leur ville soit candidate à l’organisation des Jeux Olympiques. Cette session cherchera à examiner les arguments pour et contre l’accueil des Jeux Olympiques et à mettre en évidence les expériences réelles, à la fois stimulantes et inspirantes, vécues par les organisateurs des Jeux passés et à venir.

Modératrice : Sonali Shah, présentatrice et journaliste, Royaume Uni

  • Mariana Behr, ancienne responsable de l’engagement et de l’éducation, Rio 2016, Brésil
  • Lord Paul Deighton, ancien directeur général, London 2012, Royaume-Uni
  • Chris Dempsey, co-fondateur, No Boston Olympics, États-Unis
  • John Furlong OC, OBC, président du comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver 2010, Canada
  • Shu’an Yang, vice-président, Beijing 2022, Chine


Intervenants

back to top En Es