skip to content

Olympism Made Visible est un projet international à long terme de photographie, lancé par la Fondation olympique pour la culture et le patrimoine. Il ambitionne de révéler les valeurs olympiques et leur impact lorsque le sport est mis au service de l’humanité, à travers des activités communautaires dans le monde. Comment la pratique du sport peut-elle avoir une influence sur la vie des gens, des jeunes filles et des femmes des favelas de Rio de Janeiro, des réfugiés d’un camp au Rwanda, en passant par les simples citoyens des centres urbains du monde entier ? Olympism Made Visible propose d’explorer ces questions à travers la vision créative de photographes de renommée internationale, dont le travail se situe à la croisée des beaux-arts et du documentaire social.

  

La Fondation olympique pour la culture et le patrimoine a passé commande auprès de cinq artistes au cours de l’été 2018 et leur a demandé de travailler sur cinq continents différents sur des sujets correspondant aux domaines prioritaires de l’Olympisme en action : du sport pour tous à la résolution des conflits par le sport, en passant par l’égalité des sexes. Le défi des photographes était de révéler les valeurs olympiques à partir de leur propre perspective créative et d’éclairer la définition du sport selon l’Olympisme : le droit à la pratique pour tous, pour la joie, l’excellence, le respect et l’amitié qu’il suscite et favorise.  Leur travail a été présenté pour la première fois à l'occasion du Forum Olympisme en action à Buenos Aires en octobre 2018.

En 2018, Olympism Made Visible a ciblé cinq projets dans cinq régions du monde.

AFRIQUE

Camps de réfugiés de Kigeme, Mugombwa et Mahama, Rwanda - Photographie de Nico Krijno 

En 2017, le HCR et le CIO ont lancé le projet "Le sport pour protéger" afin d’améliorer la protection des enfants et des jeunes réfugiés vivant dans les six camps de réfugiés du Rwanda, grâce à diverses activités sportives. Le projet vise à assurer leur sécurité là où ils jouent et interagissent, à éviter les mécanismes d’adaptation négatifs, à développer leur résistance et à les aider à acquérir de précieuses compétences de vie pour aujourd’hui et pour demain.

Pour plus d’informations, veuillez consulter http://www.unhcr.org/sport-partnerships.html

AMÉRIQUE

Rio de Janeiro, Brésil – Photographie d’Alex Majoli

Au cours de son séjour à Rio de Janeiro, Alex Majoli a rendu visite à deux organisations qui mènent des programmes opérant dans les favelas. Fight for Peace et One Win Leads to Another : faire face à la criminalité et à la violence, résoudre les conflits de manière pacifique et promouvoir l’égalité des sexes grâce au sport.

Pour plus d’informations :
http://fightforpeace.net
http://www.unwomen.org

ASIE

Phnom Penh, Cambodge - Photographie de Lorenzo Vitturi

Le Cambodge, où plus de la moitié de la population a moins de 25 ans, reste l’un des pays les plus pauvres d’Asie. Les problèmes auxquels sont confrontés les enfants et les jeunes au Cambodge incluent l’accès limité à une éducation de qualité et à un emploi équitable, la criminalité, la violence et la discrimination, en particulier envers les filles et les jeunes vivant avec un handicap. 

Skateistan a commencé ses programmes à Phnom Penh en 2011, dans une ancienne école de skate de la ville. L’un des programmes est Skate and Create (Fais du skate et crée), qui propose un entraînement hebdomadaire de skateboard en plus d’un programme éducatif axé sur les arts.

EUROPE

Liverpool, Royaume-Uni - Photographie de Vanessa Winship

L’Initiative pour le bien-être actif (AWI) est une organisation non gouvernementale qui aide les villes et les organisations à améliorer la vie de leurs citoyens par le biais de la promotion de l’activité physique, du sport et du bien-être pour tous.

http://activewellbeing.org/

Le programme "Liverpool Active City" a été lancé en 2005 pour stimuler les faibles niveaux d’activité et mobiliser des partenaires de divers secteurs professionnels et économiques et de la société civile, afin qu’ils travaillent ensemble vers un avenir différent.

Depuis plus de 10 ans maintenant, Liverpool a élaboré une stratégie progressive en matière d’éducation physique et sportive. Elle a également mis en place des idées novatrices, comme l’installation de gymnases publics dans des casernes de pompiers et dans un stade de football. Liverpool est l’une des premières villes au monde à avoir obtenu le statut de Global Active City.

OCÉANIE

Ngerulmud, Palaos – Photographie de Max Pinckers

Judy Otto, ancienne présidente de l’Association de natation des Palaos (PSA) et membre de la commission "femme et sport", a obtenu en 2017 le Trophée "femme et sport" du CIO pour l’Océanie. Judy a encouragé un plus grand nombre de femmes du pays à pratiquer ce sport, tout en renforçant leur engagement en faveur de la santé et de la vie active. Elle s’engage tout particulièrement dans les domaines du sport pour tous, de la santé et du bien-être, ainsi que de la promotion de l’égalité des sexes dans le sport.

back to top En