skip to content


HRH Prince Feisal Al Hussein

Membre du CIO ; vice-président de la commission des femmes dans le sport du CIO et président du groupe de travail du CIO pour la prévention du harcèlement et des abus dans le sport.

JOR

Au cours des 15 dernières années, Son Altesse Royale le Prince Feisal Al Hussein de Jordanie s’est imposé comme une figure de pointe du mouvement sportif international. Il est actuellement membre du Comité International Olympique (CIO), président du Comité National Olympique jordanien (JOC), président du groupe de travail du CIO sur la prévention du harcèlement et des abus dans le sport, vice-président de la commission des femmes dans le sport du CIO et membre de plusieurs autres commissions du CIO. Il est également fondateur et président de l’ONG Generations For Peace, qui œuvre pour la promotion de la paix.

Le prince Feisal a commencé sa brillante carrière dans l’administration sportive en 1999 comme président du comité d’organisation des Jeux panarabes. Il a ensuite été élu président du JOC en 2003, contribuant ainsi à l’indépendance de l’organisation vis-à-vis du gouvernement. Son engagement pour la promotion et l’amélioration du sport en Jordanie au cours des 15 dernières années a été largement récompensé par la toute première médaille olympique obtenue par le royaume, l’or d’Ahmad Abughaush en taekwondo aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Cet événement marquant a été le catalyseur de l’introduction, en janvier 2017, de la nouvelle stratégie nationale pour le sport, qui a déjà un impact significatif sur le développement du sport de base et d’élite en Jordanie.

En 2007, le prince Feisal a lancé l’ONG Generations For Peace (GFP). GFP a été créée comme une initiative de paix, utilisant le sport comme un outil en faveur de l'ouverture d'esprit et de l’unité dans les zones de conflit intense. L’impact du travail de GFP a été remarquable au cours de la dernière décennie, comme en témoigne sa reconnaissance en janvier 2018. GFP a en effet été classée 30e sur la liste mondiale des 500 meilleures ONG établie par NGO Advisor, et se classe au 2e rang sur la liste globale de consolidation de la paix.

Le prince Feisal a été élu membre du CIO en 2010, ce qui lui a permis d’accélérer et de renforcer son engagement au service du Mouvement olympique au sens large. Il a été nommé à la commission des affaires publiques et du développement social par le sport du CIO en 2015, et a pu ainsi mettre son succès à profit avec Generations For Peace à l’échelle mondiale. La commission conseille le CIO sur les stratégies visant à promouvoir le rôle du sport et de l’Olympisme dans la société au-delà des Jeux Olympiques.

En 2006, le prince Feisal a été nommé membre de la commission des femmes dans le sport du CIO. Cette commission conseille le CIO sur l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du CIO en faveur des femmes et du sport, et promeut l’égalité des chances pour les filles et les femmes en matière de participation, ainsi que les bienfaits du sport et de l’activité physique. Principal défenseur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des filles et des femmes en Jordanie, au Moyen-Orient et dans le monde, il a été nommé vice-président de la commission en 2015.

Le prince Feisal siège également au conseil exécutif du Conseil Olympique d’Asie (OCA), et il est président du comité Peace Through Sport de l’OCA. Au cours de la dernière décennie, le prince Feisal s’est engagé à promouvoir l’utilisation du sport pour la paix et le développement sur le continent asiatique.

La compréhension naturelle du prince Feisal quant au rôle du sport dans le développement social et la paix va de pair avec son empathie pour les questions profondément ancrées et sensibles du sport. En 2014, il a été nommé président du nouveau groupe de travail du CIO sur la prévention du harcèlement et des abus dans le sport. Lors de l’Assemblée générale de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) en novembre 2017, le prince Feisal a lancé le Référentiel du CIO sur la protection des athlètes contre le harcèlement et les abus dans le sport, dont l’objectif est de proposer des solutions et des conseils aux organisations sportives sur la base de l’expérience et des connaissances de toutes les régions du monde. Le prince Feisal s’est exprimé depuis avec enthousiasme sur ce sujet lors de rassemblements du Mouvement olympique, notamment à l’Assemblée générale de l’Association mondiale des fédérations internationales de sport (GAISF) en avril 2018, en incitant ces dernières à adopter elles-mêmes ce référentiel.

Le prince Feisal siège également au conseil exécutif du Conseil Olympique d’Asie (OCA), et il est président du comité Peace Through Sport de l’OCA. Au cours de la dernière décennie, le prince Feisal s’est engagé à promouvoir l’utilisation du sport pour la paix et le développement sur le continent asiatique.

En dehors de son travail avec le JOC et Generations For Peace, le prince Feisal est un passionné de sport automobile. Depuis 2004, il est président de la fédération jordanienne des sports mécaniques (Jordan Motorsport). Au cours des 30 dernières années, il a contribué à son développement dans tout le pays. La croissance du sport automobile a été considérablement stimulée par le succès de la candidature de la Jordanie, conduite par le prince Feisal, à l’organisation d’une manche du Championnat du monde des rallyes de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) en 2008. Le prince Feisal a été élu membre du Conseil mondial de la FIA en 2013 comme candidat pour la mobilité, et a été réélu en 2017 comme candidat pour le sport.

Le prince Feisal est titulaire d’une licence de sciences en génie électrique de l’Université Brown et d’une maîtrise en gestion de la prestigieuse London Business School.


arrow right  RETOUR À LA LISTE DES INTERVENANTS

Les intervenants

Utilisant le pouvoir fédérateur et unique du sport, le Forum "Olympisme en action" réunit un ensemble d'acteurs mondiaux, notamment des parties prenantes au Mouvement olympique, des athlètes, des dirigeants des secteurs public et privé, des représentants d'ONG, des universitaires, des artistes et des médias pour discuter de questions actuelles et d'enjeux contemporains. Choisis pour leur capacité à faire changer les choses et pour leurs avis parfois différents, les intervenants dirigeront des débats animés et chercheront à bousculer les idées reçues afin d'inspirer de nouveaux modes de pensées.

Rencontrez les intervenants.
back to top En Es