skip to content

Atelier 6A: 5 octobre 2018  14:00 - 15:20

Espace de travail Amitié

L’accueil d’événements sportifs majeurs est fréquemment utilisé par les villes et les gouvernements nationaux en tant que catalyseur de changements positifs, qu’il s’agisse d’accroître le tourisme, de développer les infrastructures de transport ou de renforcer la stature mondiale d’une ville. Cependant, ce qui était initialement prévu par les organisateurs en tant qu'initiatives d'héritage positif prend du temps à être réalisé et contraste parfois nettement avec les attentes après l’événement. Les organisateurs des Jeux Olympiques ont toujours été confrontés à des défis tels que la construction de sites surdimensionnés ou la sous-utilisation de sites pendant des années avant de leur trouver un avenir viable. Compte tenu de ces défis du passé, le Comité International Olympique a mis au point un ensemble de 118 réformes, qui constituent «la nouvelle norme». Ces réformes visent à transformer complètement la manière dont les Jeux Olympiques sont livrés (de la phase de la candidature à celle de l’organisation des Jeux) et à créer un héritage positif ayant un réel impact. Au cours de cet atelier, des économistes et des experts de premier plan discuteront des défis liés à la candidature et à l’accueil des Jeux et débattront de ce qui doit être fait pour que les Jeux soient organisés de manière plus rentable et flexible.

Animatrice : Sonali Shah, présentatrice et journaliste, Royaume-Uni

  • Fraser Bullock, directeur des opérations et directeur financier, Salt Lake City 2002, États-Unis
  • Holger Preuss, professeur, Université Johannes Gutenberg, Allemagne
  • Andrew Zimbalist, président et professeur d’économie Robert A. Woods, Smith College, États-Unis


Intervenants

back to top En Es