skip to content
SPIRIG Nicola
SPIRIG Nicola

Nicola SPIRIG

  • O 1
  • A 1
  • B 0

La seule triathlète deux fois médaillée aux Jeux

Nicola Spirig possède un des plus beaux palmarès du triathlon international, régnant notamment sur le théâtre européen. Elle est surtout la seule triathlète à avoir gagné deux médailles aux Jeux olympiques : l’or à Londres 2012 à l’arrivée d’une course particulièrement serrée, et l’argent à Rio 2016, après avoir accompagné l’Américaine Gwen Jorgensen dans sa chevauchée vers le titre.

L’athlétisme et le duathlon avant le triathlon

Nicola Spirig est née au sein d’une famille sportive dans le canton de Zurich, avec deux parents professeurs de sport, participant à ces compétitions de triathlon dès l’âge de 10 ans. Mais c’est en athlétisme qu’elle brille à l’adolescence, devenant notamment championne nationale junior sur 5000m, participant aux championnats d’Europe de cross de sa classe d’âge. Elle est également championne d’Europe junior (1999) et du monde (2000) de  duathlon (course à pied et cyclisme) avant de devenir championne du monde junior de triathlon à Edmonton en 2001 !  Nicola dispute ses premiers Jeux à Athènes en 2004 où elle se classe 19e. Après avoir remporté une médaille de bronze lors des championnats d’Europe 2007, elle dispute ses 2e Jeux à Beijing où elle passe la ligne d’arrivée en 6e position.

La montée en puissance et l’apothéose

En 2009, Nicola Spirig remporte son premier titre européen. Elle le conserve l’année suivante et remporte plusieurs épreuves de la Coupe du monde ITU. Avant de disputer le triathlon olympique 2012, elle est pour la troisième fois championne d’Europe à Eilat (Israël). Puis vient l’apothéose dans la capitale anglaise où elle remporte la 2e médaille d’or helvétique dans sa discipline après Brigitte McMahon à Sydney en 2000.

L’incroyable finish

Une foule imposante est massée à Hyde Park pour assister au triathlon féminin, dont le départ est donné ce samedi 4 août 2012 à 9h au bord de la Serpentine pour les 1500m de natation. Aucune favorite ne se dégage vraiment parmi les 55 concurrentes. La course olympique des Jeux de Londres va être d’autant plus passionnante ! Elle se décante dans le dernier des quatre tours de la course à pieds, quand trois concurrentes se détachent : la Suissesse Nicola Spirig, la Norvégienne Lisa Nordén et l’Australienne Erin Densham. Spirig et Nordén accélèrent dans la ligne droite finale et sprintent cote à cote, jusqu’à casser le ruban d’arrivée ensemble. Le temps qui s’affiche alors, 1h59:48, est le même pour les deux championnes, départagées à la photo-finish. Il apparait que dans un ultime effort, Spirig a « cassé » 9/100e de seconde avant Nordén. Elle remporte la plus serrée de toutes les victoires du triathlon olympique. Quelle émotion !

« Je suis vraiment fière »

« Je ne réalise pas encore que je suis championne olympique, mais c’est juste fabuleux ! » dit Nicola Spirig à chaud, sa médaille d’or autour du cou. « C’était un très très gros objectif pour moi, j’ai travaillé très dur avec le soutien de mon petit ami Reto, de ma famille, et mon entraîneur Brett. Cela veut dire beaucoup. J’ai d’autres choses dans ma vie, mais pour mon sport, c’est le plus haut résultat que je puisse imaginer. Je suis vraiment fière, je pense que je le mérite, j’ai dû me battre jusqu’à la fin. Ce genre de sprint, je l’ai pratiqué des centaines de fois à l’entrainement. Je savais que j’avais mes chances, je voulais l’or et je voyais Lisa si proche sur l’écran géant, j’ai donc tout donné et cela a suffi ! ». Elle est élue sportive suisse de l’année 2012. Mariée à Reto Hug, ancien triathlète, Nicola Spirig donne naissance à un fils le 21 mars 2013.

Toujours au sommet

En 2014 à Kitzbühel, Nicola Spirig remporte son 4e titre européen. En août, elle participe au marathon des championnats d’Europe d’athlétisme de Zurich. Elle termine 24e en explosant son record personnel en 2h37:12. A 32 ans, sa carrière sportive continue et elle remporte le triathlon des premiers Jeux Européens à Bakou en juin 2015. Cette même année, elle est sacrée championne d’Europe pour la cinquième fois à Genève.

A la lutte pour l’or à Rio 2016

Au départ du triathlon olympique des Jeux de Rio 2016 à Fort Copacabana le 20 août l’Américaine Gwen Jorgensen, double championne du monde en titre et restée invaincue durant deux ans, est la grande favorite. Elle répondra aux attentes, mais c’est Nicola Spirig qui va lui donner le plus de fil à retordre. Après les 1500 m de natation et les 40 km à vélo, les deux championnes se détachent dans la course à pied. Elles courent un bon moment côte à côte, puis Jorgensen accélère dans le dernier tour et s’impose avec 40 secondes d’avance sur la Suissesse, qui est la première à remporter deux médailles olympiques depuis l’introduction du triathlon à Sydney en 2000.

« Ca n’a pas été facile. Je me suis cassé la main en mars. J’ai trois plaques et 23 visses dans cette main. Ce n’était pas facile de revenir, j’avais des obligations : je suis un modèle, une championne olympique, la préparation a donc été très dure et je me suis parfaitement entraînée. Je suis extrêmement satisfaite d’avoir la médaille d’argent. C’est plus d’émotion aujourd’hui qu’il y’a quatre ans. Je savais que Gwen était extrêmement forte à la course il me fallait tout essayer et je pense que j’ai fait tout ce que j’ai pu. Je suis très contente. Elle mérite sa médaille d’or », dira Nicola Spirig.

Plus


Galerie


Résultats

  • Jeux
    Résultat
    Sport
    Epreuves
  • A 1:56:56.00
    Triathlon
    Individuel
  • O 1:59:48.00
    Triathlon
    Individuel femmes

back to top En