skip to content

Un quadruple Salchow lancé pour Zhang Dan et Zhang Hao !

Pendant que Tatyana Totmyanina et Maksim Marinin décrochaient l’or, la lutte pour les autres médailles se jouait entre trois couples chinois. Parmi eux, Zhang Dan et Zhang Hao, le seul couple de la compétition à avoir déjà battu les Russes.


Malgré la similitude de leurs noms, les deux patineurs n'ont aucun lien de parenté mais se connaissent depuis leur plus tendre enfance. Zhang et Zhang ont commencé à patiner ensemble avant même l’adolescence. Quand ils avaient 15 ans, ils étaient déjà champions du monde junior, étaient arrivés deuxièmes au Championnat de Chine et avaient réalisé un saut, appelé le quadruple twist, qui n’avait jamais été tenté aux mondiaux juniors.

Leur ascension chez les seniors se fit naturellement et leur apporta un succès immédiat : ils terminaient 6es dès leur premier Championnat du monde. Au moment des Jeux Olympiques d’hiver 2006, ils étaient devenus des concurrents sérieux au titre.

Ils savaient qu'ils n'allaient pas avoir la tâche facile, cependant. Favoris à Turin, Totmyanina et Marinin prenaient l’avantage après le programme court. Mais Zhang et Zhang leur réservaient une surprise qui allait assurer le spectacle, mais qui n’était pas sans danger.

Ils décidaient en effet de tenter quelque chose d’extraordinaire pour réduire l’écart : un saut extrêmement complexe connu sous le nom de quadruple Salchow lancé. Nommée d’après le patineur Ulrich Salchow, la version simple du saut fut réalisée pour la première fois en 1909 avant d’être vue par le monde entier aux Jeux Olympiques de 1920. Le double Salchow apparut dans les années 1920 et le triple Salchow fut tenté pour la première fois au Championnat du monde de 1955.

Mais le quadruple Salchow lancé était une invention plutôt récente. Il avait été rarement tenté et jamais réussi en compétition internationale. Alors essayer de le réaliser dans la plus grande compétition de leur vie, c’était plutôt audacieux et aventureux.

Malheureusement pour eux, ils échouèrent. Zhang Dan s’est élancé dans les airs, mais n’a pas réussi à atterrir correctement. Les 8 500 personnes présentes dans la salle étaient effarées et pensaient que les patineurs n’allaient pas s’en remettre. Mais les deux compères se relevaient et, acclamés par le public, terminaient leur danse avec panache. Zhang Dan tentait et réussissait courageusement un triple Salchow, tandis que le couple impressionnait suffisamment les juges pour finir deuxième. Le public turinois leur réservait aussi une standing-ovation.

back to top En