skip to content
Skeleton Getty Images
PyeongChang 2018

Yun Sung-bin domine le skeleton

Après avoir totalement dominé la compétition, Yun Sung-bin de la République de Corée a remporté la médaille d’or en skeleton à PyeongChang. Il devance l’Athlète olympique de Russie Alex Tregubov et le Britannique Dom Parsons. Il s’agit de la deuxième médaille d’or de la République de Corée dans ces Jeux après Lim Hyojun en short track.


L’histoire est un véritable conte de fées. En 2012, quelques mois après avoir appris que la Républiqu de Corée aurait l’honneur d’accueillir les Jeux Olympiques d’hiver à PyeongChang en 2018, Yun Sung-bin, alors âgé de 18 ans, décide de se lancer dans le skeleton sur les conseils d’un de ses profs de l’université de Séoul. Le voilà parti dans une incroyable aventure qui va le mener jusqu’à la médaille d’or olympique obtenue ce vendredi 16 février sur la piste du centre olympique de glisse.

« Je n’avais pas la pression de la médaille avant cette compétition, » a-t-il indiqué après son quatrième run. « C’était bien sûr mon objectif et celui de l’équipe mais je n’avais pas de pression particulière. » Il s’est également souvenu de ses débuts il y a six ans : « Au début je n’ai pas trop aimé à cause de la vitesse et des chocs que vous prenez sur les murs. Ca fait vraiment très mal. Mais j’ai persévéré, j’ai continué à progresser et j’ai changé d’état d’esprit. »

Getty Images
Une victoire à Saint Moritz
Yun se révèle au plus haut niveau lors de la coupe du monde 2015/16 en s’imposant lors de la 7eme étape, sur la redoutable piste de Saint Moritz.

Il devient à ce moment-là, le premier Coréen à remporter une Coupe du Monde de skeleton et il confirme largement quelques semaines plus tard en s’adjugeant la médaille d’argent lors des championnats du monde disputés à Igls en Autriche.

Skeleton Getty Images

Il avait effectué ses premiers pas olympiques à Sotchi en 2014, soit seulement deux ans après avoir découvert le skeleton, et avait obtenu une encourageante 16eme place. Le voilà au sommet de l’Olympe à 24 ans après une compétition maîtrisée de bout en bout.

Skeleton Nikita Tregubov (Getty Images)
Une médaille pour la Grande-Bretagne

L’Athlète Olympique de Russie Alex Tregubov s’adjuge la médaille d’argent grâce a un très bon quatrième run. « Je n’espérais pas un résultat aussi brillant, a-t-il commenté. J’ai essayé de rester calme pour mon 4eme run, de ne pas être submergé par les émotions. C’est le plus grosse erreur que vous pouvez faire dans n’importe quel sport. »

Skeleton Dom Parsons (Getty Images)

Enfin, c’est Dom Parsons, un ancien spécialiste du 400 m, qui offre à la Grande Bretagne, sa première médaille de ces jeux de PyeongChang 2018 en finissant à la troisième place. « J’étais plutôt dégoûté après mon quatrième run, » souligne-t-il, « parce que je savais qu’avec les fautes que j’avais faites, j’avais laissé passer ma chance. Martins Dukurs est une des dernières personnes dont vous attendez des fautes pareilles. »

En effet, le Letton Martins Dukurs, 3eme après la troisième manche, a manqué son 4eme run et il a dû se contenter de la 4eme place. Il pourra peut-être se consoler en écoutant Yun lui rendre hommage. « Il a toujours été une légende pour moi et j’ai encore beaucoup à apprendre de lui, » a-t-il souligné avec sportivité et modestie. 

back to top En